top of page
  • Thomas Jobert

Black River Comics

.


Si vous vous intéressez de près à l’actualité comics en France, vous n’avez pas pu passer à côté des nombreux articles, vidéos et autres discussions sur le manque de forme du comics dans notre pays. En effet les ventes de comics indés baissent assez fortement au point que certains éditeurs qui se faisaient jusqu’ici un devoir d’en proposer au plus grand nombre ont décidé de réduire le nombre de publications pour les années à venir et peut-être même ne proposer à terme que des franchises. Un coup dur pour la diversité des récits en France qui risque à terme de voir le super-héros prendre encore plus de place alors même que d’après certains retours, leurs ventes ne sont pas folichonnes non plus.


Une grosse surprise

Alors imaginez ma surprise lorsque dans ce contexte quelque peu morose j’ai reçu le 23 mars dernier un mail du groupe Éditis annonçant fièrement le lancement de son 52ème label / maison d’édition avec la création de Black River Comics dédiée, vous l’aurez compris, à la bande dessinée américaine.


Un nom qui d’ailleurs ne vient pas de nulle part puisqu’il s’agit “simplement” de la traduction anglaise de Fleuve Noir, une astuce déjà utilisée par le passé pour Kurokawa qui se trouve être la traduction en japonais cette fois. Toutefois, comme pour Kurokawa qui propose des mangas de tous genres, ne vous attendez pas à retrouver exclusivement des comics du genre polar.


Souvent tiraillés entre sagas de super-héros et ouvrages underground, les lecteurs de comics sont aujourd’hui en manque de nouveaux récits avec des intrigues soutenues...

Dans le communiqué de presse annonçant cette création de label motivée “par l’engouement grandissant des français pour la bande dessinée” , David Guélou, directeur éditorial déclare également :

« Souvent tiraillés entre sagas de super-héros et ouvrages underground, les lecteurs de comics sont aujourd’hui en manque de nouveaux récits avec des intrigues soutenues. Black River a pour ambition de renouveler le genre auprès du lectorat français, grâce à des thématiques ancrées dans la pop-culture et portées par des grands noms du comics ».


Les franchises comme moteur

Le label a donc la volonté de proposer des comics dérivés d’autres supports comme les jeux de carte, jeux vidéos, séries, films … et les premières annonces de sorties (Assassin’s Creed, Magic …) vont dans ce sens.

Les licences Ubisoft risquent d’ailleurs de représenter une grande partie de leurs publications puisque “The division” et “Far Cry” seront aussi de la partie dans les mois à venir. Un créneau jusque-là essentiellement occupé par Manabooks qui publiait d’ailleurs les licences Ubisoft et qui à la vue de leur catalogue semble en conserver certaines pour d’autres supports (romans, mangas…).



En proposant en parallèle des titres tels que “Une étude en émeraude” par Neil Gaiman et “A walk through hell” par Garth Ennis, le label montre sa volonté de proposer des titres “de grands noms du comics” mais la qualité des titres choisis reste à voir car les éditeurs implantés de longue date ont déjà largement fait leur marché dans leurs différents catalogue de récits comblant déjà à mon sens ce “manque de nouveaux récits avec des intrigues soutenues” depuis longtemps .


Élargir le lectorat

À la réception du communiqué je n’étais pas très optimiste quant à la viabilité de ce projet pour les raison exposées plus tôt mais après avoir lu attentivement le contenu de leur dossier presse je dois avouer y croire un peu plus même si je garde quelques réserves.

Leur souhait est d’élargir le lectorat habituel des comics en ciblant les lecteurs de 15 ans et plus via les licences de jeux vidéo, ce qui en soit est une excellente idée, mais Mana Book n’a à priori pas réussi à le faire avec le même genre de titres alors pourquoi y arriveraient-ils plus qu’eux ?

Peut-être que la force de frappe du groupe Éditis en termes de communication pourra faire la différence mais à condition de vraiment y mettre les moyens.

D’un autre côté les comics Marvel et DC édités en partenariat avec Fortnite semblent montrer qu’ils n’ont été achetés que pour les codes qu’ils renferment sans forcément être lus donc je dirais qu’un succès est possible même si ce sera assez difficile.


Je suis un peu plus mitigé sur les comics proposés à côté des franchises et du coup destinés à un public plus âgé. Vous verrez notre critique du titre de Neil Gaiman que nous avons apprécié avec toutefois quelques réserves.

Leur volonté est grande surtout qu’avec la fantasy, le fantastique, l’anticipation, l’épouvante, la science-fiction, le paranormal et même le cape et d’épée, les thèmes abordés semblent vastes et intéressants mais de nombreux éditeurs s’y sont déjà cassés les dents, le succès ne sera donc pas forcément au rende-vous surtout qu’il existe un autre éditeur de comics au sein du groupe.


404Comics a certes par le biais de Nicolas Beaujouan un curseur beaucoup plus poussé sur l’aspect indé de ses titres et surtout sur la qualité de fabrication de ses livres) mais il est assez probable que l’un risque de marcher un peu sur les plates bandes de l’autre à un moment donné.


Une réussite si...

De mon point de vue Black River peut réussir si de gros moyens sont mis sur la communication (publicité, comm sur les réseaux sociaux, site…) et sur les titres à proposer car le risque de passer pour l’éditeur qui ne récupère que les miettes est grand.

En tout cas pour l’aspect communication les moyens et l’ambition semblent être au rende-vous.

Je n’ai pas connu énormément de lancements de labels comics mais à la vue du contenu du dossier presse, c’est à ce jour le lancement le plus ambitieux que j’ai vu.


Je vous laisse découvrir nos critiques des trois premiers récits publiés par Black River et je souhaite une belle réussite à ce nouveau label dont j’ai hâte de suivre l’évolution.


Thomas.



Que pensez vous de l'arrivée de ce nouvel éditeur ?

  • Très bonne nouvelle !

  • Il y a trop d'éditeurs

  • J'attends de voir le catalogue

  • Pas d'avis


 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).




36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
5.png
2.png
10.png
13.png
14.png
bottom of page