top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Criminal tome 1 à 7 :

Dernière mise à jour : 14 mars


(Au format tomes simples)


(Au format intégrale)



  • Résumé :

Une ex-junkie. Un ancien détenu épileptique. Un pickpocket. Des flics véreux. Le casting est parfait et le casse du billard. Bien sûr, rien ne se passe comme prévu. Mais s'il est une chose qu'une vie de braquages a apprise à Leo, c'est qu'il existe toujours une porte de sortie pour les lâches. Et il n'y a plus d'honneur lorsqu'il est question de survie. Quoique…


  • Critique :

J’ai longtemps attendu la parution d’une intégrale pour me lancer dans l’aventure de Criminal mais n’arrivant pas, j’ai fini par craquer et acquérir les 7 tomes de la série (3 intégrales). Étant un grand fan du travail du duo Brubaker / Phillips j’ai voulu lire la série d’une traite pour en profiter et essayer de donner mon avis sur ce monument du comics. Je ne reviendrais pas en détail sur les différents tomes de la série, je préfère vous donner mon ressenti sur la série dans sa globalité pour que vous puissiez voir si l’aventure vous tente ou non.

La première chose qu’il faut savoir avant de se lancer c’est que Criminal est une série de One shots dont les intrigues sont indépendantes mais les protagonistes plus ou moins liés entre eux par un lieux, une connaissance commune ou autre. C’est la première fois que je tombe sur une “série” organisée de cette façon et c’est vraiment “rafraîchissant”. Brubaker a réussi à réaliser une sorte de fresque criminelle avec toutes sortes de profils gravitant de près ou de moins près autour de ce milieu et à chaque fois la patte de l’auteur fait mouche. Chaque tome propose sa propre énigme, parfois certaines viennent en complément d’une autre ou présentent un nouvel événement n’ayant rien à voir mais à chaque fois les intrigues sont haletantes et bien ficelées. Globalement à chaque fois on trouve le même profil de looser désabusé dont l’auteur a le secret (On retrouve les mêmes profils dans toutes ses œuvres) mais à chaque fois on est embarqué. Malgré tout j’ai quand même une préférence pour le tome 4 (Putain de nuit) qui est vraiment génial absolument génial. Ce tome propose un profil de personnage principal un peu différent dans le sens où les autres personnages sont plutôt des brigands de bas étages, ici c’est plutôt une victime qui se fait avoir et cherche à démêler le nœud. D’ailleurs le dernier tome est un petit peu dans le même cas et c’est celui qui arrive second dans mon ordre de préférons. Disons que ça change un peu des profils habituels et que ça fonctionne à merveille.

Je n’ai pas de reproche particulier à faire à cette série tant c’est chirurgical. Peut-être pourrais-je reprocher le petit format d’impression choisi par Delcourt alors que le dernier tome de la nouvelle série vient d’être publié dans un format plus grand. C’est dommage mais peut être qu’une intégrale viendra corriger ça.


Graphiquement on retrouve à chaque fois le talentueux Sean Phillips sauf dans le dernier tome qui est dessiné par Steve Epting, l’autre compère de brubaker. Mais que ce soit l’un ou l’autre artiste c’est à chaque fois un régal pour les yeux !


  • Conclusion :

La série Criminal est un véritable bijou de polar au format comics, un incontournable pour les amateurs du genre. Les tomes sont certes nombreux mais ça vaut le coup.


Thomas.


 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).






Comments


bottom of page