top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
  • Photo du rédacteurThomas

Série : Transformers : Gloire à Mégatron (Tome 1 et 2)


Transformers : Gloire à Mégatron Tome 1 :


  • Résumé :

Les Decepticons ont gagné, les Autobots sont vaincus. L’heure de la conquête est proche !

Après leur victoire sur les Autobots, les Decepticons s’apprêtent à diriger notre planète d'une main de fer. Ils contrôlent déjà la ville de New-York, et ce n’est qu’une question de temps pour qu’ils maîtrisent le pays. Les forces armées des États-Unis d'Amérique mènent une guerre perdue face à ces puissantes machines à tuer. Pendant ce temps, les Autobots luttent pour survivre à un exil forcé sur leur planète en ruine, Cybertron. Vaincus et trahis par l’un des leurs, ils luttent pour garder espoir et maintenir leur unité – seul un miracle les sauvera d'une extinction totale !


  • Critique :

Un nouvel éditeur arrive dans le comics ! Enfin ce n’est pas vraiment un nouvel éditeur puisqu’il s’agit de Kurokawa qui édite de très nombreux Mangas en France. Ils proposent leur premier comics en guise de test sous leur label KuroPop qui propose des œuvres sortant du Manga.

Leur premier titre est issu de la franchise Transformers déjà bien connue puisque éditée chez un autre petit éditeur. Il d’agit en fait d’une sorte garde alternée, de ce fait, les deux structures vont proposer parallèlement deux séries différentes de la franchise.

J’aime toujours analyser le premier titre d’un éditeur puisque celui-ci fait un peu office de “note d’intention” en ce qui concerne le format et la tarification.

Tout d’abord le format est très proche de celui du Franco-belge mais propose une pagination assez classique pour un comics, soit 168 pages. C’est un format de plus en plus courant qui a pour avantage de pouvoir attirer les lecteurs de Franco-belge. Le traitement extérieur (couverture, dos et 4ème de couverture) est brillant à la façon des titres Graph Zeppelin.

Le chapitrage est indiqué par un petit onglet en haut à gauche à chaque début de chapitre et pas par la présence d’une couverture mais cela reste assez visible donc pas gênant. Niveau bonus, l’éditeur propose une préface de l’auteur ainsi qu’une jolie poignée de couvertures alternatives affichées en grand format ainsi que quelques pages blanches en toute fin de tome (pour se faire dédicacer le tome par les auteurs ?). Donc une quantité de bonus plus importante que chez d’autres éditeurs implantés depuis bien plus longtemps.

Et le prix alors ? Et bien le tome est proposé à 18,90€ ce qui n’est pas forcément donné, mais vu la taille, le contenu et la qualité du tome je trouve que ce tarif est plutôt justifié.


Pour ce qui est de la forme, c’est validé pour ma part mais qu’en est-il du fond ?

Mes seules connaissances du monde des Transformers viennent des films mais étant fan des TMNT, Power rangers et autres franchises de ce type, lire un récit sur les robots ne m’a absolument pas fait peur.

Le récit commence assez rapidement avec l’attaque de la terre par les Decepticons et le rythme effréné s’installe quasiment instantanément avec des scènes d’action déjà nombreuses, ce qui permet une immersion assez facile. D'ailleurs, une fois lancé dans la lecture je ne me suis pas arrêté avant la fin du tome ce qui est plutôt agréable.

Ne connaissant pas tous les différents clans ou formes de robots j’ai parfois été un peu perdu mais ça n’a jamais duré bien longtemps puisque ça finit par être expliqué plutôt naturellement lors de dialogues. Quelqu’un n’ayant aucune connaissance de cet univers pourra donc largement apprécier cette lecture.

Par contre certains enchaînements de cases ne sont pas forcément très clairs puisque les lieux semblent changer subitement sans aucune transition, me forçant à revenir en arrière.


Derniers point, les dialogues ont la fâcheuse tendance à être suspendus sans jamais connaître de conclusion, c’est un peu perturbant mais une fois qu’on a saisi l’habitude ça passe sans souci.

J’ai passé un excellent moment de lecture plein d’action et n’ai pas vu le temps passer, ce qui est pour moi le gros minimum que je demande pour être satisfait d’un comics. Le scénario n’est pas révolutionnaire mais il est très efficace, je vous le conseille donc très fortement si vous êtes à la recherche d’un titre efficace mais pas prise de tête. D’ailleurs la suite est assez prometteuse vu la fin de ce premier tome. J'espère donc que Kurokawa continuera la série pour pouvoir découvrir la suite.


J’ai beaucoup aimé le style graphique de Guiro Guidi qui me fait un peu penser à un mélange de Franco-belge et de Manga.


  • Conclusion :

Gloire à Megatron est une très bonne entrée en matière dans le monde des comics par Kurokawa. Le tome est de qualité, le récit est efficace et la partie graphique très agréable.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).




 

Transformers : Gloire à Mégatron Tome 2 :


  • Résumé :

Le comics inédit de la série culte enfin en France !Sur Cybertron, leur planète natale, les Autobots sont à la recherche d'un traître parmi eux. Les tempéraments s'enflamment et les secrets de la défaite des Autobots sont révélés.

Sur Terre, l'insurrection des humains commence pendant que Megatron tente de contrer un coup d'État de la part d'un autre Decepticon.


  • Critique :

Le premier tome de Gloire à Megatron est sorti début Juillet, Il n’aura donc pas fallu attendre longtemps pour voir arriver le second tome en librairie !

La fin du premier volet laissait entrevoir une riposte des humains face à l’agression des Decepticons, une conclusion qui faisait espérer une bonne dose de baston. Malheureusement le second tome commence avec une première moitié constituée principalement de dialogues revenant sur les motivations des Autobots et des Decepticons. Alors effectivement il y a des scènes de combats et pas mal de chamailleries mais il y a surtout de lonnnnnngs monologues parfois un peu assommants. Disons qu’un fan absolu de la franchise y trouvera son bonheur mais un amateur comme moi, viens plutôt voir de la castagne entre robots risque de rester très fortement sur sa faim. Heureusement la seconde moitié est déjà beaucoup plus dynamique avec l’entrée en jeux des humains et le retour des Autobots sur terre ce qui provoque de grandes scènes de batailles magnifiées par de sublimes splash pages et même quelques doubles pages. Cette partie vient complètement sauver ma lecture.

La conclusion promets une fois encore de belles scènes d’action pour le troisième et dernier tome, j’espère juste qu’elles arriveront plus vite.


La partie graphique est très bonne et largement magnifiée par les doubles pages absolument somptueuses.


  • Conclusion :

Pour ce second tome j'espérais beaucoup d’action, j’en ai eu moins que prévu mais ce que j’ai eu m’a beaucoup plu. Je suis curieux de voir la conclusion.


Thomas

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).




bottom of page