top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Kanan : le dernier Padawan

Dernière mise à jour : 12 mars



  • Résumé :

Caleb Dume était promis à un grand avenir en devenant un puissant Jedi, mais l’ordre 66 intervenu à la fin de la « Guerre des clones » en aura décidé autrement. Cet événement le fera passer du statut de Padawan à fugitif et le poussera à changer d’identité.


  • Critique :

La série consacrée à Kanan vient combler un manque dans l’histoire du personnage apparu dans la série animée « Star Wars Rebels » dans laquelle il apparaît déjà en possession de la force et plutôt aguerri. Ce comics vient nous expliquer comment il en est arrivé là via de nombreux flash-backs (une première dans l’univers Star Wars à sa publication). Étant encore en train de visionner la série sur la guerre des clones, je n’en suis pas encore à Rebels et je ne connaissais donc pas le personnage en attaquant ma lecture, mais ce n’est absolument pas un problème puisque ce récit est une origine story, le rendant accessible alors à n’importe quel lecteur.

Ce simple récit ne m’a pas forcément fait aimer Kanan plus que ça, il est sympa et intéressant mais ne présente pas selon moi un charisme particulier, je le trouve même plutôt plat. Peut-être que la série me fera l’aimer d’avantage, qui sait. En fait, j’y ai surtout trouvé un intérêt dans les évènements entourant ce fameux ordre 66 dont on ne voit finalement pas grand chose dans les films. L’événement arrive dès le premier chapitre et est suivi par une alternance de retours en arrière montrant le personnage en pleine fuite en tant que Padawan, en tant qu’apprenti aux côtés de son maître Jedi ou encore comme contrebandier. Cette alternance d’ambiance donne un certain dynamisme à la série, ce qui permet au lecteur de ne pas s’ennuyer et l'exercice permet également de garder une certaine dose d'intérêt même si toutes ces phases ne sont pas de qualité égale.


Cette série a quelques défauts, mais j’ai quand même passé un bon moment et je pense qu’à partir du moment où vous aimez l’univers, se sera votre cas aussi. Maintenant, il me semble évident que les fans ayant vu la série « Rebels » et aimant déjà Kanan, en profiteront bien plus.


La partie graphique est vraiment très sympa et homogène avec une jolie brochette d’artistes, jugez plutôt: Pepe Larraz, Jacopo Camagni et Andrea Broccardo.


  • Conclusion :

"Kanan le dernier Padawan" est une bonne lecture qui devrait plaire à tout fan de la saga Star Wars, mais les fans de la série « Rebels » y trouveront probablement plus le compte. Si vous n'êtes aucun des deux, ce récit risque de vous paraître bien plat.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

 Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).





Comments


bottom of page