top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

La fleur de la sorcière

Dernière mise à jour : 14 mars




  • Résumé :

Voici l’histoire d’une quête, celle de Tami, né très loin dans le sud. Dans son village, tous les garçons sont exilés lorsqu’ils atteignent l’âge de dix ans. Ils abandonnent leurs foyers et partent... Ils ne sont autorisés à revenir qu’une fois devenus des hommes. Mais dans sa quête, Tami déclenche par inadvertance une querelle entre les villageois qui l’abritent et le démon Yabra. Quand le conflit prendra fin, Tami devra choisir entre faire ses preuves en tant qu’homme ou protéger les villageois qu’il a appris à aimer.


  • Critique :

Voici déjà la quatrième production du nouveau label 404Comics et cette fois-ci c’est du côté de la jeunesse que leur choix s’est porté avec un récit sur un rite initiatique.

Le récit commence très vite et très simplement avec des cases sans aucun texte nous montrant le héros à la découverte d’un lieux inconnu où il fera la connaissance d’un monstre légendaire se nommant Rutu. Après un bref combat, le jeune homme bat le monstre et retourne à sa quête qui lui permettra de devenir un homme et de pouvoir retourner à son village mais les choses ne vont pas se passer comme prévu. Pris dans une tempête, il est recueilli par les habitants d’un village voisin qui s’occuperont de lui comme si il était l’un des leur. Arrivera-t-il à aller jusqu’au bout de sa quête ? Je vais vous laisser le plaisir de le découvrir vous même.

Globalement j’ai passé un sympathique moment de lecture bien que ce soit un récit typé jeunesse et je ne le répèterais pas assez mais les récits de ce type peuvent parfaitement convenir à des adultes.

En revanche, il ne faut pas en attendre trop car ce récit est vraiment fait pour les plus jeunes du fait de sa simplicité narrative. Ici l’auteur va à l’essentiel sans ajouter de fioriture qui pourraient rendre le récit trop complexe. Certains événements tels que la tempête sont simplement suggérés et seules les conséquences seront dévoilées ce qui perturbera probablement les lecteurs les plus chevronnés qui regretteront le manque de détails. D’autre part les dialogues ne sont pas trop fournis et un certain nombre de cases n’en disposent tout simplement pas.

Le point qui m’a certainement le plus gêné dans la lecture c’est la résolution trop rapide des différentes problématiques rencontrées par le jeune Tami et une fin un peu trop abrupte mais une fois encore le récit ne m’est pas destiné directement.

Je pense que ce titre est destiné aux enfants jusqu'à 12 à 15 ans et pourra très aisément être découvert seul ou bien en famille lu par les parents pour les plus jeunes.


Graphiquement, on est sur un style minimaliste et anguleux très réussi et magnifié par une superbe colorisation.


  • Conclusion :

La fleur de la sorcière et un très beau récit qui saura ravir les jeunes lecteurs mais qui sera peut-être un peu trop juste au niveau narratif pour les lecteurs chevronnés plus âgés. Je le conseille particulièrement pour un partage en famille.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).





Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page