top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Les sept lames

Dernière mise à jour : 18 mars


.


  • Résumé :

D'Artagnan est entraîné dans un conflit avec le cardinal de Richelieu, dont la quête impitoyable du pouvoir l'a conduit vers le surnaturel.

Pour sauver le monde, d'Artagnan devra s'allier à sept héros de cape et d'épée emblématiques tels que Don Juan ou Cyrano de Bergerac. Les SEPT LAMES devront surmonter une foule de différences et travailler ensemble pour déjouer les plans diaboliques de Richelieu.


  • Critique :

Avec la sortie des Trois mousquetaires: D’Artagnan au cinéma (que je n’ai pas encore vu au moment d’écrire ces lignes) que je suis dis que c’était le bon moment de lire ce comics proposé par Black River et qui m’a pas mal hypé lors de son annonce en début d’année. Je ne suis pas un grand amateur de cape et d’épée bien que j’ai vu quelques classique avec mon père et mon grand père étant gamin mais de temps en temps ça se lit / regarde bien.


En général je garde mon avis sur la partie graphique pour la fin mais étant la première chose qui m’a sauté aux yeux, je veux en parler dès maintenant. Les planches de Federico Dallocchio (qui a essentiellement travaillé chez DC et sur du Star Wars Legend) sont absolument superbes, présentant une finesse et un souci du détail assez fou. D’ailleurs la colorisation de Valentina Bianconi match à la perfection avec son trait donnant des planches aux petits oignons. Du moins un rendu général qui me plaît tout particulièrement !


Côté récit, la recette est assez simple, on prend plusieurs personnages mythiques de la littérature et on les mélange dans un univers fantastique dans lequel ils vont devoir s’unir pour contrer les plans machiavéliques de Richelieu. C’est à la fois simple et efficace. En tout cas en terme de lecture c’est extrêmement plaisant pour un lecteur qui, comme moi, n’est pas un habitué des grands classiques. À contrario, un grand connaisseur trouvera probablement ça fade voir sans intérêt ou bien sait-on jamais, d’une inventivité folle, je ne saurais vraiment le dire, mais si c’est votre cas j’aimerais beaucoup avoir votre avis ! J’ai donc passé un très bon moment avec cette lecture dynamique et aux nombreux rebondissement qui m’a donné envie d’en découvrir plus de ce type (en comics, pas forcément en roman).


  • Conclusion :

J'avais une hype assez forte pour pour ce titre et il ne m’a pas déçu. C’est beau, dynamique et plein de rebondissements, bref c’est une très bonne lecture, en plus, en un seul tome !


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).




Comments


bottom of page