top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png

Madman : Intégrale (Tome 1)

Dernière mise à jour : 8 mai 2023




  • Résumé :

Revenu à la vie grâce aux expérimentations scientifiques du docteur Boiffard, un jeune homme victime d'un accident de la route devient Frank Einstein, le super-héros connu sous le nom de Madman. Avec l'aide du savant Gillepsie Flem et de sa petite amie Joséphine « Joe » Lombard, il tente de retrouver la mémoire et de découvrir la vérité sur sa vie passée tout en apprenant à maîtriser ses pouvoirs psychiques quand il n'affronte pas les nombreux truands de Snap City, dont les terrifiants Beatniks des rues !


  • Critique :

Longtemps attiré par la belle couverture – reflet d’une édition toute aussi magnifique – de cette première intégrale Madman, c’est sur un coup de tête que je me suis finalement plongé dans cette nouvelle aventure (annoncée en douze tomes) sans rien savoir du personnage ou de son univers.


Après cette lecture qui m’aura énormément surpris, il m’est en réalité très difficile de poser un bilan clair sur l’expérience que constitue Madman : en effet, même après mûre réflexion, rien n’y fait, je ne saurais dire si mon appréciation de ce beau livre est positive ou négative. Une chose est sûre, la lecture ne peut laisser indifférent tant la narration d’Allred est singulière.


Le personnage, étrangement introduit en début d’intégrale, vit énormément d’aventures aussi loufoques que psychédéliques. Couleurs criardes et formes aux antipodes des normes physiques contre traits plus cohérents dans un environnement plus familier, toutes les atmosphères y passent – sous les traits et les pinceaux du couple Allread qui, soit dit en passant, dispose d’un style graphique simple mais non moins maîtrisé et magnifique.

Madman, de son vrai nom Frank, est le véritable point fort de l’œuvre – no shit, Sherlock – tant il apporte les meilleures parties du récit. Héroïque et mélancolique, sa candeur fait de lui un personnage attachant et drôle. Son entourage, qui se constitue peu à peu, est quant à lui vraiment hétéroclite et il est difficile parfois de comprendre la part qu’occupe chacun dans cette fresque géante menée par Allred.


En tout cela, l’œuvre est réellement compliquée à appréhender. J'ai eu l’occasion de lire ci et là qu’elle s’adressait uniquement à un public néophyte en termes de comics… Loin de moi l’intention de contredire ce point que j’irais même jusqu’à compléter tant, à mon sens, elle pourra perdre même le lectorat le plus armé en termes de culture comics. L’œuvre est dense et nécessite réellement de s’accrocher pour saisir tous les allers et venus de notre héros, tant sur le plan physique que métaphysique.


  • Conclusion :

En somme, si l’œuvre n’est pas désagréable à la lecture tant graphiquement que scénaristiquement, celle-ci offrant quelques bons moments et trouvailles, il est certain que ce trip acidulé témoin d’un courant mineur des années 90 ne saura convenir à tout le monde… et ne constitue pas une lecture légère comme auraient pu le laisser penser ses couleurs vives et ses traits légers.


Valentin

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).



POINTS FORTS :

- De très belles planches

- Un personnage principal attachant

- Quelques bonnes idées hommages au genre


POINTS FAIBLES :

- Des personnages étrangement définis

- Des enchaînements d'intrigues parfois incompréhensibles

- Des passages (très) psychédéliques

- Pas pour tous les publics




bottom of page