top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
  • Photo du rédacteurThomas

Review LADP : Shadowman Intégrale

Dernière mise à jour : 18 nov. 2023



  • Résumé :

La terre est en grand danger, un mal ultra puissant appelé Maître Darque compte venir sur terre dans le but de détruire toute vie et s’en servir pour gagner en puissance mais pour le moment il est bloqué et doit utiliser un portail pour venir sur terre. C’est la confrérie, aidée par Mr Twist une sorte de démon fait de chair putréfiée, qui doit préparer sa venue et faire en sorte qu'il ne rencontre pas de résistance.

Jack Boniface, un jeune orphelin connaît une vie plutôt tranquille et travaille dans un musée, mais il va très rapidement se rendre compte que son destin n’est pas celui qu’il pense. En effet il est le descendant direct de nombreux hôtes ayant porté un LOA appelé Shadowman qui protège la terre du monde des morts. Malheureusement être l’hôte de Shadowman n’est pas une sinécure et il pourrait bien y laisser des plumes…

  • Critique :

Shadowman était le dernier récit principal du renouveau de Valiant en 2012 à ne pas avoir été publié par Bliss Comics. C’est maintenant chose faite puisque l’éditeur vient de sortir une superbe intégrale (probablement la dernière de ce gabarit) dans la lignée de celles proposées pour Archer et Armstrong, Bloodshot ou encore X-O Manowar. Cette série était attendue de pied ferme par les lecteurs l’ayant découverte chez Panini ( et qui n’ont jamais eu la fin) et par les amateurs du jeu sorti par Akklaim dans les années 90.

Avec cette série, on nage clairement dans une ambiance très typée horrifique particulièrement réussie, un peu à la manière de Britannia mais en mieux. Dès le début on a droit à des scènes gores présentant un horrible monstre ( Mr Twist ) venu préparer la venue du terrifiant Maître Darque. Le récit se déroulant principalement de nuit ou dans le monde des morts ( un endroit logiquement très sombre ), l’ambiance qui en découle est assez pesante. Une sensation confortée par le charisme et la puissance des vilains.

Cette série se déroule en deux temps car elle a été lancée par Justin Jordan qui nous propose de découvrir les origines de Jack Boniface et ses débuts en Shadowman, puis c’est Peter Milligan qui prend la relève et nous propose une histoire où Jack est totalement tourmenté par son LOA et déraille totalement.

J’ai vraiment préféré la première partie qui selon moi est la plus intéressante, la moins lourde à lire et la mieux dessinée à mon goût.

Au dessin on retrouve Patrick Zircher, Roberto De la Torre et Valentine De Landro qui nous proposent des styles particulièrement différents mais toujours réussis même si je préfère le coup de crayon de Patrick Zircher.

  • Conclusion :

Comme je vous l’ai dis dans ma critique de Britannia, le style horrifique n’est pas du tout ma tasse de thé mais j’ai malgré tout apprécié découvrir ce personnage important de l’univers Valiant.


Thomas.


 

Vous pouvez commander les comics Valiant chez notre partenaire et bénéficier

de Bubble Infinity offert pendant un mois grâce au lien ci-dessus (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").


POINTS FORTS :

- Scénario prenant

- Ennemis charismatiques et puissants

- Ambiance horrifique très bien retranscrite et pesante

- Style graphique de Patrick Zircher


POINTS FAIBLES :

- Deuxième partie assez lourde





© Images Valiant Entertainment / Bliss Éditions

bottom of page