top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png

Talyn - Le coeur des ténèbres


Tome 1



  • Résumé :

L'essence même des ténèbres au coeur d'une graine que tous convoitent ! Un comics fantastique d'horreur mettant en scène une jeune femme contre les créatures de la nuit.Dans une métropole sombre et dystopique, les créatures de la nuit règnent en maîtres et les humains souffrent, tout au bas de l'échelle sociale. Hantée par la disparition de sa sœur Tessa, Talyn, sans abri, livre des combats de rue sans merci.

Mais quand elle déploie des pouvoirs extraordinaires et tue l'un de ses adversaires, la jeune femme se retrouve traquée non seulement par la pègre, mais aussi par les autorités et une puissance occulte ancestrale.



  • Critique :

J'avoue commencé cette critique en étant sur ma faim. 184 pages sur le papier. Certes. Mais dont la moitié sont des bonus. Donc finalement, seulement trois chapitres de lecture. C'est tout ? Je piaffe d'autant plus que .. le titre est vraiment canon mais que finalement il s'arrête .. là où s'arrête le résumé en 4ème de couverture. Et ça franchement, je trouve cela vraiment pas cool.


Bon. Une fois ce petit "coup de gueule" passé, parlons du récit. Black River propose ici un titre des plus atypiques, fusionnant plusieurs genres littéraires avec un subtil mélange de références à des oeuvres magistrales et ce qu'il faut d'originalité. Le premier chapitre, qui se déroule au XIII ème siècle, donne un aperçu d'ensemble de l'Univers : un monde où la chasse aux sorcières finit par pervertir les coeurs et créer des monstres.


Dans le deuxième chapitre, on assiste aux répercussions de ces choix ancestraux. Une humanité réduite en quasi esclavage par des créatures de cauchemars, qui se cache, tremble et tente de survivre comme elle le peut. Et parmi eux, Talyn, rongée par la colère et le désespoir mais refusant de se soumettre. Une âme de guerrière qui tente de se tirer de sa condition sans renier ses valeurs. Autre personnage - non sans me rappeler un certain sorceleur - Vraeth. Membre des "Oeil gris", une faction destinée à protéger l'humanité de ces prédateurs et bien décidé à lever le voile sur ces mystérieuses disparitions d'enfants.

Des personnages assez interessants, désabusés, sombres, qui collent parfaitement dans l'univers gothique proposé.


Une fois n'est pas coutume, je voudrais vous parler aussi des planches. Je ne connaissais pas du tout le travail de Banished Shadows. C'est maintenant une artiste que je suivrais. Le dessin et la colorisation sont juste sublimes ! L'ambiance est profonde, sombre ... dépeignant avec subtilité l'horreur, la décadance, le désespoir. Le tout donne vraiment une impression cinématographique de qualité avec des petites touches ça et là d'animation japonnaise. Le rendu est somptueux.


Je ne vous en dirait pas plus, étant donné le faible nombre de pages du récit, car j'ai vraiment envie que vous passiez le cap de découvrir cette oeuvre qui a su me séduire malgré la frustration de ne pas en avoir plus. Amusez-vous à vous arrêter sur les planches à la recherche de petits clins d'oeil bien pensé aux plus grands textes fantastiques de votre parcours de lecteur, le résultat est vraiment bluffant.



  • Conclusion :

Une histoire prometteuse, dont j'ai hâte de lire la suite mais une réelle insatisfaction de voir le récit s'arrêté ... là où le résumé en restait. Un tome qui se veut donc plus introductif qu'autre chose.


Maéva.

 

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).


 




Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page