top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
  • Photo du rédacteurFabien

Brit - Intégrale

Dernière mise à jour : 6 août 2023



  • Résumé :

Jamais le sexe et la violence n'avaient semblé si… vieux ! BRIT est un super-héros… qui est rentré dans le 3e âge depuis quelque temps. Créé par Robert Kirkman & Tony Moore, il évolue dans l'univers d'Invincible. Brit est la dernière ligne de défense du gouvernement dès lors que la sécurité du monde est en jeu. Lorsque des menaces surpuissantes envahissent notre sol, cette machine à tuer indestructible est LA solution. BRIT a l'âge de votre grand-père, est marié à une fille qui pourrait être votre sœur et ils élèvent un bébé ensemble entre une invasion d'E.Ts vicieux et de belliqueux robots géants !


  • Critique :

Lorsque j'ai commencé les comics avec ma découverte de « Walking Dead », j'ai rapidement été intrigué par la série de super-héros posée sur la même étagère et affichant le même auteur sur la couverture. Mais un élément m'a freiné quelques temps : ce nom, « Invincible ». Comment rendre intéressant un héros qu'on ne peut vaincre ? C'est en réalité un faux problème, et passer outre mon à-priori critiquable m'a permis à l'époque de découvrir l'une de mes séries préférées encore à ce jour, où le nom de ce héros - qui peut tout à fait saigner (beaucoup) - est en fait un pied de nez à la fois au concept même du surhomme et de cet adolescent qu'on a pu être, se croyant intouchable par la Faucheuse mais qui peut vite se voir rattrapé par les le quotidien et ses problèmes.

On retrouve d'ailleurs la même image faussée de héros "trop fort donc pas intéressant" chez Superman, Invincible étant souvent présenté comme un croisement entre l'Homme d'Acier de DC et le Tisseur de chez Marvel.


Des années plus tard, profitant de sa réédition en un seul tome c'est donc sans préjugement à la hâte que je me suis lancé dans le spin-off « Brit », série éponyme d'un héros qui cette fois peut vraiment prétendre au qualificatif "invincible".

En effet, Brit est résistant. TRÈS résistant ! C'est simple : aucune limite n'a été trouvée à son invincibilité, et s'il vieillit (lentement), même le plus fort de ses ennemis n'arrivera pas à le briser.

C'est cependant son seul pouvoir car au-delà de ça il est un humain "lambda". Mais un humain qui n'a aucune contrainte physique ni aucune barrière mentale : il peut s'entrainer sans souffrance (et donc finir par être tout de même plus fort qu'un humain moyen) et se jeter dans la mêlée sans peur. Des avantages induits très importants mais qui ne sont jamais explicités et pas assez exploités dans le comics où j'aurai aimé qu'on s'amuse un peu plus avec les règles et conséquences de cet unique pouvoir. Brit aime en outre rappeler qu'il n'a pas de super-force et pourtant on le voit régulièrement accomplir des exploits qui le laisserait penser comme se battre avec des créatures bien plus grandes que lui, ou arracher des pièces de véhicule à main nue.

Un autre point qui est évoqué, avec des fausses pistes cherchant à induire le lecteur et l'entourage de Brit en erreur est la question du potentiel épuisement de ce pouvoir. En l'occurrence, on peut y voir un petit amusement et un pied de nez qui se voudrait malin, mais qui n'est pas assez appuyé à mon goût et ne paie donc pas au final.


Ce volume intégrale compile les trois tomes déjà sortis, et si le démarrage de la seconde partie pourra surprendre en semblant oublier la fin de la précédente il n'en est rien : on a bien une seule histoire principale construites de multiples sous-intrigues qui se recoupent ponctuellement, étendant à chaque fois un peu plus l'univers et l'entourage de Brit.

Bien que pas toujours très clair dans son déroulé, le scénario se laisse suivre sans déplaisir avec ses multiples retournements de situation, d'autant que les dynamiques fonctionnent plutôt bien (en particulier avec Donald, qui était un bon personnage support dans Invincible et se retrouve central ici) de même que l'humour souvent loufoque.

Il est dommage que l'intégrale termine proprement tout un arc de personnage pour Brit, pour au denier moment s'ouvrir sur une nouvelle intrigue, avec une nouvelle menace, alors que la série n'a pas eu de suite directe. Kirkman semblant assez maître de son univers partagé il est difficile de croire que l'annulation ait pu être soudaine et surprise, et je prend donc cette fin comme une autre de ses facéties de pastiches, singeant ici les vilains de dessin animés qui reviendront inlassablement, ou ces autres comics dont les plans de méchants ne sont là que pour emmener d'autres plans de (mêmes) méchants.

Le volume contient aussi quelques pages où Brit nous narre ses origines dans un format court un peu trop énonciateur de faits mais tout de même très appréciable en terme de lore pour l'univers et le personnage.


Pour ce qui est des dessins, plusieurs artistes se sont relayés pour une qualité visuelle globale correcte.

J'ai moins aimé les premiers chapitres, pourtant dessinés par Tony Moore que j'aime beaucoup par ailleurs mais qui ici, couplé à des scènes au ton irrévérencieux et un peu gras, m'évoquent parfois Steve Dillon (sur certains visages, surtout les scènes avec Jessica) donnant l'impression d'être dans un ersatz de comics de Garth Ennis que je ne suis pas venu chercher.

Les artistes suivants adoptent un trait rapprochant la série de ce qu'Invincible a pu proposer, sans atteindre la barre hautement placée Ryan Ottley mais visuellement tout de même très satisfaisant et qui nous replonge sans effort dans cet univers coloré et sanglant, aux expressions exagérées, aux onomatopées généreuses et aux menaces aux proportions gigantesques.


En bref, « Brit » est un spin-off fait avec les bonnes intentions de se démarquer réellement se sa série mère en construisant sa propre mythologie (le personnage a d'ailleurs été créé dans sa propre série en 2003 avant d'être intégré ponctuellement dans Invincible) elle s'appuie sur un univers fictif existant mais qui pourrait tout à fait se lire indépendamment, propose une aventure action/humour sous forme de blockbuster à l'ancienne très plaisante à lire, mais qui aurait pu aller un peu plus loin dans l'utilisation du pouvoir de son héros (et de l'impact de celui-ci).


Je me retiendrais toutefois de faire des commentaires sur l'image de la France renvoyée par l'un des méchant de l'histoire ^^.


  • Conclusion :

Une série annexe qui saura satisfaire les inconditionnels d'Invincible en leur offrant un peu plus de cet univers sans toutefois se rendre indispensable, et qui offrira une porte d'entrée correcte aux autres pour découvrir la géniale série mère (qui pour le coup est un indispensable que vous devez lire).


Fabien.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).




bottom of page