top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Review LADP : Savage (Etat sauvage)

Dernière mise à jour : 23 mars




  • Résumé :

IDOLE DES JEUNES. INFLUENCEUR. CHASSEUR DE DINOSAURES. Ayant grandi sur une île inexplorée pleine de dangers préhistoriques, Kevin Sauvage a du mal à s'adapter à sa nouvelle vie de célébrité londonienne. La nature lui manque. Heureusement, son ancienne vie le rattrape lorsque des dinos mutants débarquent et menacent d'envahir l'Angleterre ? !


  • Critique :

Voilà un bail que nous n’avions pas revu ce cher Kevin Sauvage dans les pages d’un comics Valiant et pour ma part j’ai longtemps cru que ce personnage ne connaîtrait pas de nouvelles aventures. Finalement je suis content d’avoir eu tort, puisque ce n’est jamais cool de voir un personnage être mis de côté.

Dans cette mini série (au format US) Kevin a quitté le Lointain et vit maintenant à Londres où il est devenu influenceur, idole mais aussi le défonceur officiel de créatures en tout genre. Sacrée reconversion !

Mais même si il est aidé par son grand frère, Kévin a bien du mal à se faire à sa nouvelle vie. Heureusement pour lui, un vilain méchant s'occupe de faire venir des monstres du lointain dans le but de conquérir le monde.

Même si le scénario n’est pas d’une créativité folle il est quand même intéressant, en tout cas assez pour avoir envie d’en découvrir plus. Le méchant vilain semble tout droit venu des comics des années 80/90 avec sa dégaine de chevalier en armure équipé d’un jetpack et de lances missiles à tête de lion sur les épaules (tout un programme !). Certains le trouveront très kitch (je pense d’ailleurs que c’est totalement la volonté de l’équipe de créateurs) mais moi j’adore justement cet aspect, ça change. On sent très vite qu’il n’est pas très doué, très malin et qu’il va passer un sale quart d’heure mais ce n’est pas très grave, il fait bien le show.

J’aime beaucoup le caractère de Kevin dans ce récit qui se montre assez brut de décoffrage, provocateur et plein d’ironie alors que dans son premier récit il était complètement premier degré et badass même si il était plus jeune. Je préfère largement cette nouvelle version proposant pas mal d’humour et de clins d'œil à pas mal de franchises dont Stargate ce qui est très rare (et à de nombreuses reprises en plus !). Le ton est ici digne des séries Archer & Armstrong et Quantum & Woody et d’ailleurs je trouve qu’il serait intéressant de tous les réunir dans une série.


La partie graphique est très chouette avec des planches très dynamiques et détaillées et une colorisation plein de peps. Il y a pas tellement de prises de risques mais ça plaira je pense au plus grand nombre.


  • Conclusion :

Je n'attendais rien de ce titre et il m’a cueilli avec son action et son humour. je le préfère même à la toute première version finalement trop premier degré.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).






Komentarze


bottom of page