top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png

Bloodshot Unleashed




  • Résumé : 

Des super-soldats ultra-dangereux et des armes vivantes assoiffées de sang répandent le chaos dans le Midwest américain. Bloodshot, machine à tuer accablée par la culpabilité et le deuil, doit reprendre les armes pour chasser ces monstres, qui sont autant de miroirs de son passé.


  • Critique : 

Après un certain temps sans review Valiant sur le site, il est temps de proposer celle Bloodshot Unleashed, un titre dont je n’attendais strictement rien, surtout après le travail de Tim Seeley sur le personnage. Il faut dire que l’auteur avait purement et simplement décidé d’ignorer le travail de Jeff Lemire en rapport avec la famille, ce qui donnait toute sa profondeur au personnage, je m'attendais donc à un simple récit d’action.


Et bien à ma grande surprise, ce que j’ai lu était bien plus intéressant que prévu, même si le pitch du titre ne le laissait pas présager. Bloodshot doit en effet arrêter d’anciens membres de programmes de super soldats qui se sont échappés après avoir été mis à l’écart pendant des années. Là comme ça, difficile de voir autre chose que du récit d’action pure et pourtant l’auteur vient apporter quelques détails intéressants sur son passé, mais surtout, il fait revenir sa famille dans l’histoire et vient apporter des explications sur leur absence dans la série précédente ! 

C’est un peu du spoil de vous le dévoiler, mais pour une fois, je me le permets tant l’absence de Magic, Jessie et Bloodhound était critiquée dans l’histoire de Tim Seeley. C’est un vrai plaisir de les revoir et forcément dès que la petite famille apparaît, on retrouve de suite la profondeur de Bloodshot et l’émotion qui lui faisait récemment défaut.Mais ce récit ne se contente pas de ça puisque Deniz Camp évoque la psychologie des anciens combattants, leur réadaptation à la vie civile, mais aussi leur abandon par l’armée qui a fait d’eux des armes. Sur le principe, le sujet n'a rien de nouveau, mais il aurait aussi très bien pu se contenter de faire un récit sur Bloodshot qui défonce d’anciens soldats sans apporter de nuance donc je prends cette profondeur avec joie. Et puis c’est un sujet récurrent aux USA donc son utilisation dans ce contexte est tout à fait compréhensible.

Vous l’aurez compris, j’ai particulièrement aimé cette lecture même si elle est bien trop courte à mon goût, mais fort heureusement le travail de Deniz Camp sur le personnage n’est pas terminé puisqu’une suite est annoncée chez Alien Books / Valiant.


Pour ne rien gâcher, le travail de Jon Davis-Hunt sur la partie graphique est vraiment très réussie avec un trait fin, du détail, du dynamisme et un jeu intéressant sur l’agencement des cases dans le dernier chapitre.

Conclusion : 

Avec Bloodshot Unleashed, Deniz Camp et Jon Davis-Hunt nous offrent le retour du bon vieux Bloodshot façon Jeff Lemire avec de la profondeur et de la nuance et mon dieu que ça fait du bien de le retrouver !


Thomas.

 

 Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).





Comments


bottom of page