top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Série : Invisible Republic (Tome 1 à 3)

Dernière mise à jour : 11 mars




 

Invisible Republic Tome 1 :


  • Résumé :

Le régime d'Arthur McBride est tombé. Sa planète a été plongée dans le chaos, son histoire enveloppée de mystère, jusqu'à ce que le journaliste Croger Babb découvre le journal de la cousine d'Arthur, Maia. A l'intérieur se trouve une histoire violente, audacieuse et cachée du légendaire révolutionnaire. Effacée du compte rendu officiel, seule Maia sait à quel point son cousin est dangereux et ce qui l'a vraiment amené au pouvoir.

  • Critique :

Invisible Republic est mon premier contact avec Hi comics, la nouvelle branche comics de la maison Bragelone qui auparavant s'appelait Milady Comics. C'est sous la houlette de Sullivan, le créateur de ARTS que ce nouvel éditeur se développe avec de nouvelles franchises et celles qui ont fait le succès de Milady.

Edité aux USA par Image Comics, Invisible Republic est un thriller futuriste. Son intrigue tourne autour du régime galactique d'Arthur McBride et de Croger Babb, un journaliste qui tombe un peu par hasard sur le journal de la cousine de McBride qui renferme de nombreuses informations inédites sur l'ascension au pouvoir du révolutionnaire.


Ce premier tome introduit très logiquement ce nouvel univers, ce qui a pour conséquence de proposer une grande quantité de dialogues au détriment de l'action. Si cela n'empêche pas une bonne progression de l'intrigue, cela rend la lecture un peu longue et lassante sur la fin. On sent au fil de la lecture que cette série a le potentiel d'une longue série et qu'il faudra un certain temps pour acquérir tous les tenants et les aboutissants. J'espère que la suite nous réserve plus d'action, ce qui évitera une certaine lassitude de s'installer. Sur la quatrième de couverture on peut lire la citation d'un avis de Comic Book Bin qui compare Invisible Republic à Lazarus, une oeuvre qui m'avait déjà lassée par son manque de rythme.

Et justement, en parlant de Lazarus, les dessins de Michael Lark sont très proches de ceux proposés sur la nouvelle série de Hi Comics par Gabriel Hardman. Le style de l'artiste colle parfaitement avec ce genre de récit et apporte beaucoup à l'atmosphère.

  • Conclusion :

SI ce premier tome ne m'a pas totalement séduit à cause de la quantité de dialogue et la faible quantité d'action, il est évident que cette série trouvera son intérêt sur la longueur. Laissez sa chance à cette série qui pourrait parfaitement devenir un classique du genre.

Thomas.


 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).




 

Invisible republic Tome 2 :


  • Résumé :

Nous sommes en 2843 sur la planète Avalon où le chaos règne en maitre suite à la chute du régime Malory qui était alors dirigé par Arthur Mc Bride.

Croger Babb, un journaliste, cherche à comprendre les dessous de cette histoire et tombe par hasard sur un livre contredisant l'histoire officielle de la prise de pouvoir d'Arthur. Mais ce livre qui semble avoir été écrit par Maïa, la cousine de Mc Bride est il vrai ? Le journaliste compte bien le découvrir même si c'est au péril de sa vie.

  • Critique :

Le premier tome de Invisible republic m'avait quelques peu laisse sur ma faim : je trouvais que le titre était trop bavard et pas assez dynamique. J'attendais donc de voir si le tome suivant corrigerait ça.

Pour ce qui est du côté bavard, cela n'a pas été atténué du tout, je dirais même que ça a été accentué. En revanche ce tome deux est bien plus dynamique avec de belles scènes d'actions venant proposer une pause dans les dialogues.

J'aime la SF et les titres d'anticipation mais je dois avouer que j'ai eu du mal à vraiment me plonger dans le récit et ce principalement à cause de la grande quantité de dialogues mais aussi de la complexité du récit. Il faut clairement plusieurs lectures pour vraiment appréhender les différentes facettes et subtilités des évènements et ne surtout pas le lire devant une télé allumée (ce que j'avais commencé à faire) sous peine de ne rien comprendre.

Malgré ça, on sent clairement que quelque chose d'important va se dérouler dans un futur plus ou moins proche et c'est ce qui va me pousser à continuer malgré la complexité.

Pour ce qui est du dessin on retrouve exactement le même style que dans le premier volume, ce qui a le mérite de proposer une continuité. Les différents flash back sont proposés en couleur et les parties se déroulant au présent sont en une sorte de noir et blanc avec quelques couleurs très ternes. En gros l'inverse de ce qui se fait généralement.

  • Conclusion :

Cette série ne conviendra clairement pas au plus grand nombre. Pour vraiment l'apprécier il faut prendre le temps de se poser au calme et aimer les récits bavards et pointus. Si c'est votre cas alors vous aller passer un excellent moment de lecture.

Thomas.


 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).




 

Invisible Republic Tome 3 :


  • Résumé :

Quand l’idéalisme bascule dans la violence, difficile de choisir son camp.

Personne ne le sait mieux que Maia Reveron. Elle a été censurée, effacée des registres de l’Histoire, victime d’une injustice profonde, que le journaliste Croger Babb a révélé au grand jour. Mais gare aux conséquences ! La vérité peut avoir l’implacabilité d’un char d’assaut et faire basculer les peuples dans la guerre civile…

Une seule femme peut-elle changer l’Histoire ? Un petit groupe de marginaux peut-il lutter contre l’impérialisme ?

  • Critique :

Voilà déjà le tome 3 de Invisible Republic, une série bien complexe dont le tome un ne m’aura pas spécialement emballé et un second m'aura laissé penser à quelque chose de très fort pour la suite. Je ne vais pas tourner autour du pot, j’ai toujours autant de mal avec cette série et son scénario assez complexe. Certes, le titre propose son lot d’action et de rebondissements mais là où il faut s’accrocher c’est pour réussir à suivre les différents personnages dans la multitude de textes, flashs back ou bons dans le temps. Le fait de retrouver les personnages à plusieurs périodes de leurs vies a fini par me perdre une fois encore, me forçant à revenir plusieurs fois en arrière pour essayer de m’y retrouver. Je pourrais essayer de reprendre la série au début mais son intrigue est un peu trop politique pour moi donc je ne tenterais pas l’aventure, préférant simplement passer mon chemin.

Malheureusement ce n’est pas la partie graphique qui va rehausser mon avis sur le titre, certes il propose une certaine continuité entre les tomes mais la colorisation gâche un peu les planches à mon goût.

  • Conclusion :

J’ai tenté de continuer la série en espérant que quelque chose vienne à un moment piquer ma curiosité. Malheureusement ce n’est pas venu.

Si vous aimez les récits politiques bavards et complexe cette série est complètement faite pour vous, sinon passez votre chemin.


Thomas.


 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous .

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).






Comments


bottom of page