top of page
Nouveau fond ILB (3).png
Bulles indées (1).png

DÉCOUVRIR LES COMICS INDÉPENDANTS

  • Photo du rédacteurThomas

Série : Kaijumax (Tome 1 et 2)

Dernière mise à jour : 31 mai


Tome 1 / Tome 2



Kaijumax Tome 1 :


  • Résumé :

Electrogor est un kaiju, un monstre japonais. Sa femme vient de mourrir, le laissant seul avec ses deux enfants qu’il doit protéger et nourrir. Alors qu’il est dans une centrale électrique dans le but d’emmagasiner de l’énergie nécessaire à la survie de se progéniture, il est capturé par les humains et envoyé directement sur Kaijumax, une île prison pour kaiju. Naïf, le pauvre Electrogor demande de l’aide à des détenus pour qu’ils retrouvent ses enfant et les alertent pour qu’il ne finissent pas capturés eux aussi, mais la vie carcérale ne fait pas de cadeau et il s’apprête à le découvrir …

  • Critique :

Kaijumax est un récit particulier puisqu’il associe une critique du monde carcéral à de nombreuses références à Ultraman et Godzilla. On y découvre un univers sombre où la loi du plus fort prédomine. Il n’est pas facile d’y survivre entre les groupes religieux, les gangs, les gardiens véreux ou les gardiens qui flanchent. Electrogor est un personnage très touchant qui malgré tout ce qu’il vit n’a de cesse de garder une sorte d’humanité que même les humains semblent avoir perdu. Il n’a pour seul objectif de retrouver ses enfants et les mettre à l’abris .

Il y a un parallèle assez frappant dans ce titre avec notre monde : on considère souvent les criminels comme des monstres mais tous les monstres ne sont pas des criminels et qu’il peut être facile de devenir un criminel à cause de la prison. Voilà ce qu’on pourrait retenir avec Electrogor qui est est une sorte de monstre gentil qui s’efforce de ne pas basculer du mauvais côté.

Ce premier volume ne propose pas vraiment de conclusion puisqu’il se referme sur une scène particulièrement touchante nous dirigeant directement au prochain tome et franchement j’ai hâte.

Je vous mentirais si je vous disais que les planches m’ont plus dès le début. J’ai mis quelques pages à m’habituer mais j’ai assez rapidement le style particulier pour finalement l’apprécier après deux ou trois chapitres. Ce style très cartoon donne une très belle ambiance à ce titre qui pourrait être très quelconque sans lui.

Je mets sans souci ce comics à côté de « I kill Giants » dont le dessin ne me plaisait pas du tout à la base et dont le scénario m’a réellement touché. Kaijumax restera une de mes meilleurs expériences en comics, car oui, c’est une expérience à part.

  • Conclusion :

J’ai adoré ce comics proposant un univers extrêmement riche, sombre et touchant et je vous le conseille très fortement surtout si vous aimez les récit à la sauce Godzilla.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).





 


Kaijumax Tome 2 :


  • Résumé :

QUI SERA LE ROI DES MONSTRES ? La guerre des gangs fait à nouveau rage sur l'île-prison de Kaijumax ! Alors que le jeune Whoofy hérite de l'empire de son père, Singe-Baleine, c'est le contrôle du trafic d'uranium qui est en jeu ! Pendant ce temps, le Dr Zhang, la médecin de la prison, va découvrir une aile jamais vue de Kaijumax : le prison pour femme. Après avoir commis l'irréparable sur son compagnon abusif, elle se joint au concert carcéral d'accros à l'uranium, d'arnaqueuses, d'horreurs lovecraftiennes et de métaphores de l'oppression systémique de l'État.


  • Critique :

Il aura fallu attendre un sacré bout de temps avant d’avoir la suite du génial premier tome de Kaijumax publié en Juin 2019 et même si le gros de l’impatience a disparu au fil du temps, cette publication n’en restait pas moins qu’un petit événement. Malheureusement, pour moi cette lecture a été partiellement décevante mais j’en parlerai plus tard. Tout d’abord je souhaite aborder ce qui selon moi était le plus gros défaut du premier tome : la solidité du dos. Après lecture, celui-ci a fini tout plié et ce, même si je n’ouvre jamais mes livres à plat. Le problème semble avoir été résolu grâce à un carton plus rigide pour les couvertures ainsi que le dos qui a aussi une épaisseur de colle bien plus importante. Dès la prise en main on sent une bien meilleure rigidité et surtout le dos n’a pas plié après la lecture !


Concernant la lecture du récit, elle a très bien commencé pour moi puisqu’on y retrouve une grande partie des personnages découverts précédemment. Les enjeux tournent cette fois principalement autour de la drogue poussant les détenus à renforcer les alliances et pourquoi pas espérer une prise de contrôle. De nombreux rebondissements très intéressants ont lieu et risquent fort de changer l’organisation de la prison.

C’est en fait la seconde moitié du tome qui m’a déçu. On découvre pour la première fois la partie de la prison réservée aux femmes et je trouve qu’à partir de ce moment-là les intrigues sont moins intéressantes ou percutantes. C'est un peu trop calme. J’ai l’impression que l’action a été remplacée par des amourettes et une grosse quantité de dialogues pas toujours intéressants. Bref je me suis ennuyé et je n’ai pas réussi à m’attacher à ces nouveaux personnages. J’espère que le prochain tome alternera un peu plus les deux sections et que les parties consacrées aux femmes seront un peu plus rythmées.


Au niveau du dessin, pas de changement, le style est le même que pour le premier tome. Même si ce n’est toujours pas un style qui me plaît particulièrement, je lui trouve toujours ce charme si particulier.


  • Conclusion :

Ce second tome de kaijumax propose une première moitié de bonne qualité avec les personnages rencontrés dans le tome précédent quand la seconde partie propose de tout nouveaux personnages mais perd le rythme et l'intérêt. J’ai tout de même hâte de découvrir la suite en espérant que les récits soient plus homogènes.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).




bottom of page