top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Série : Killadelphia Tome 1 à 3




Tome 1

informations Killadelphia Tome 1

  • Résumé :

Lorsque le policier Jimmy Sangster rentre à Philadelphie pour enterrer son père assassiné, il se retrouve vite confronté à un complot surnaturel qui gangrène l'Amérique depuis des centaines d'années. Sa ville, qui était autrefois le symbole de la liberté, est devenue la proie de la corruption, de la violence, de la misère… et des vampires. BIENVENUE À KILLADELPHIE…

Plusieurs fois nommée aux Eisner Awards, Killadelphia revisite totalement la mythologie du vampire, loin des poncifs et des clichés. Une relecture revigorante…


  • Critique :

D’ordinaire je ne suis absolument pas client des récits sur des vampires, je dirais même que j’ai tendance à les fuir et la saga Twilight y est pour beaucoup. Comme vous avez pu le lire dans le résumé, Killadelphia a l’ambition de revisiter totalement la mythologie du vampire, faisant probablement de ce comics un des meilleurs pour me réconcilier avec ce type d'histoires.

Mais tient-il vraiment ses promesses ? Je n’ai pas lu assez de récits de ce genre pour pouvoir répondre catégoriquement à cette réponse, en revanche ce que je peux dire c’est que j’ai apprécié ce que j’ai lu. Le coup de cœur n’est pas l’ordre du jour pour autant, mais ce thriller horrifique rempli d'hémoglobine a su me convaincre par son rythme, son suspense et son aspect politique. Effectivement la ville de Philadelphie n’est pas choisie au hasard puisque c’est la ville symbole de l’indépendance des États-Unis et qui est cette fois choisie comme base pour essayer de bâtir un nouvel âge des vampires. L’auteur ne s’arrête pas là puisqu'il y a également un propos social en parlant de racisme et des inégalités visibles dans le pays.

L’équilibre entre policier et fantastique est très bien tenu et le suspense nous tient jusqu’au bout du tome qui se conclut de façon très ouverte même si il est tout à fait possible d’en rester là. Par contre le potentiel de la suite est très fort et j’ai vraiment très envie de la découvrir.

Au point des déceptions, je déplorerais juste l’utilisation de facilités sur la fin du tome, ce que j’aurais pu comprendre dans le cadre d’un one shot mais sur une série c’est un peu étrange.

Il semblerait que l’auteur ait cherché à rendre son tome suffisant dans le cas où il ne pourrait pas faire la suite, ce qui se comprend mais les facilités se voient un peu trop.


C’est Jason Shawn Alexander qui œuvre sur ce récit, lui qui a notamment sur Spawn, Abe Sapien ou encore Marvel Zombies et même si je ne suis pas forcément un grand amateur de son style, je dois bien avouer qu’il colle parfaitement à l’ambiance.


  • Conclusion :

Bien que n’aimant pas les récits sur les vampires, je me suis laissé tenter par Killadelphia qui s’avère être un très bon thriller horrifique saupoudré de politique. Laissez vous tenter !


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).


Bannière Bubble app


Notation positive Killadelphia Tome 1

 

Tome 2 :
Informations Killadelphia Tome 2

  • Résumé :

Le détective Jimmy Sangster s'en est fait le serment : il débarrassera Philadelphie des vampires qui l'infectent. Mais alors que la tête pensante des suceurs de sang a été stoppée, son épouse et bras droit lâche une funeste menace sur la ville… Le policier doit alors se donner corps et âme pour tenter de l'enrayer, quitte à côtoyer les morts. Ce soir, la pénombre gagne la ville et les cadavres s'empilent dans les rues de Killadelphie.


  • Critique :

Je n’aurais jamais pensé attendre la sortie d’une suite à un récit sur des vampires et pourtant j’ai fortement attendu celle de Killadelphia, comme quoi tout arrive.

Je ne vais pas faire de faux suspense : si vous avez aimé le premier, vous adorerez le second c’est presque garanti !

Comme le dit l’auteur en postface, ce second tome lui a servi à approfondir l’univers de la série et surtout à mettre l’accent sur les différents personnages, leur histoire, ce qui les pousse à agir etc. On passe donc régulièrement d’un personnage à l’autre tout au long du tome et si en général je ne suis pas fan de ce genre de pratique, là c’est parfaitement mené et ne casse pas le rythme de lecture. D’ailleurs il est facile de savoir sur qui s’oriente telle ou telle partie du récit puisque chaque personnage a une couleur de cartouche dédiée, c’est une idée très simple mais très efficace qui aide à ne pas être perdu.

J’aurais bien du mal à vous en dire plus sans spoiler dans tous les sens, car il y a beaucoup d’informations très intéressantes qui promettent une suite assez folle. D’ailleurs, dans ce registre, le 6ème chapitre basé sur des personnages faisant leur arrivée dans le récit promet un surplus de violence et de sang assez dantesque !


Vous l’aurez probablement compris, j’ai beaucoup aimé ce second tome, plus encore que le premier. L’action est quasiment toujours présente, l’humour s’invite de temps à autre mais surtout les personnages sont extrêmement bien développés. D’ailleurs un accent particulier est mis sur l’histoire des États Unis et l’esclavage avant, pendant et après la guerre de Sécession, une période que je trouve passionnante.


Sur l’aspect graphique, c’est toujours Jason Shawn Alexander qui est à la manœuvre et là où je n’ai pas apprécié son trait plus que ça dans le premier tome, là c’est totalement le contraire, comme quoi les goûts changent. Il y a quelques années en arrière j’aurais probablement fui cette série à cause de la partie graphique et ça aurait été bien dommage.


  • Conclusion :

Ce second tome est une franche réussite. Il vient parfaitement approfondir l’univers de Killadelphia ainsi que l’histoire des personnages avant de lâcher les chiens dans le troisième tome et j’ai franchement hâte !


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).


Bannière Bubble app


Notation positive Killadelphia Tome 2

Notation Comics Culture Project


 

Tome 3
Informations Killadelphia Tome 2

  • Résumé :

Alors que les légions de vampires d'Abigail se repaissent de Philadelphie, le détective Jimmy Sangster a été mordu et son entourage essaye de trouver un moyen de renverser sa condition avant que son âme ne soit définitivement perdue. Mais un nouveau péril plane sur la ville, et au milieu du chaos, émerge un outsider que personne n'attendait... Le combat pour la vie ne fait que commencer à Killadelphia.


  • Critique :

Lire la suite d’un récit avec autant de décalage entre deux tomes m’a toujours posé des soucis, cela me forçant parfois à relire le tome précédent pour me rappeler du contexte et ce n’est jamais idéal.

Killadelphia fait partie de ces œuvres au rythme de parution annuel qu’il peut être difficile de suivre d’autant que cette série propose un grand nombre de personnages et une narration nous faisant passer par de multiples situations sans aucun marquage temporel ou géographique. J’ai donc eu un certain al à me remettre dans le bain en lisant ce troisième tome. Heureusement, après le premier chapitre, ça allait déjà mieux, mais ce n’est pas idéal.


Le récit est toujours aussi complexe et la situation opposait déjà un certain nombre de protagonistes et de clans divers et variés, mais les choses se compliquent ici encore un peu plus avec l’ajout d’un nouveau groupe de personnages. Heureusement, celui-ci vient légèrement rééquilibrer la balance, mais cela reste tout de même beaucoup.

Une fois de plus, il faut vraiment s’accrocher puisque les changements de situation et de lieu sont très régulières et certaines scènes ne durent qu’une seule page ce qui peut être confusant si on manque de concentration.

Pour autant, j’aime toujours autant cette série pleine d’action et de complexité. Je sais que certains arrêteront probablement la série au cours de ce tome, c’est notamment le cas de Maéva qui aimait beaucoup, mais qui a abandonné face à la complexité et à la demande de concentration.

Je ne sais pas si la série ira jusqu’à son terme chez Huginn & Muninn sachant que le rythme de publication est plus rapide aux USA, mais si vous aimez la série ou que vous n’avez pas encore commencé et que les séries complexes ne vous font pas peur, je ne peux que vous encourager à continuer, ça vaut le coup.



  • Conclusion :

Killadelphia continue de faire son bonhomme de chemin avec ce troisième tome de la série qui une fois encore se montre complexe à suivre avec ses nombreux changements de situation et son grand nombre de protagonistes, mais cela vaut le coup de s’accrocher. J’espère juste un rythme de publication un peu plus rapide.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

 Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).


Bannière Bubble app


Notation positive Killadelphia Tome 2

Notation Comics Culture Project


Bình luận

Đã xếp hạng 0/5 sao.
Chưa có xếp hạng

Thêm điểm xếp hạng
bottom of page