top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Série : Klaus Tome 1 et 2

Dernière mise à jour : 8 mars



Tome 1 :


  • Résumé :

Klaus est un trappeur itinérant qui se rend à Grimsvig pour vendre ses peaux de bêtes.

Il y a bien longtemps qu’il ne s’y étais pas rendu et le village semble avoir bien changé depuis sa dernière visite. A l’époque le village était festif et ses habitant extrêmement accueillants mais un tyran au nom de Magnus a changé tout cela. Les enfants sont privés de jouets et l’ensemble des hommes travaillent jour et nuit dans les mines. Perturbé par cette situation et malmené par les soldats de la cité, Klaus décide de prendre les choses en main. Et si c’était ainsi qu’était née la légende du père Noël ?


  • Critique :

Etant un grand amoureux de Noël, j’ai décidé de ne pas acheter Klaus à sa sortie le 14 Novembre et d’attendre de le découvrir sous le sapin pour le lire en étant dans l’ambiance.

Grant Morrison a pris le parti de transformer la légende du père Noël en aventure fantastique et si j’ai pu lire des avis critiquant cette décision, de mon côté cet aspect m’a particulièrement séduit.

Le côté fantastique transpire dès le début et si on peut craindre une disparition des symboles du père Noël en fait il n’en est rien, bien au contraires. Certains symboles ont d’ailleurs été intégrés de manière particulièrement intelligente comme les couleurs du père Noël. Le rouge et le blanc sont des couleurs instaurées par Coca Cola et dans ce récit ces couleurs trouvent des origines liées à la cité de Grimsvig.

Klaus est un grand gaillard au coeur tendre qui ne supporte pas les injustices et il compte bien s'occuper de Grimsvig avec l'aide de sa magnifique louve d’un blanc immaculé. Klaus a des valeurs très fortes et s’insurge de voir un homme malhonnête priver les enfants du royaume de jouets en les distribuant à son fils impossible à satisfaire.A côté de ça on découvre un récit bien construit et passionnant à découvrir qui nous promène entre féérie, chasse à l’homme et combats haletants !

Ce superbe titre est merveilleusement illustré par les planches de Dan Mora, un bonheur ! Les paysages sont absolument sublimes, mis en valeur par une colorisation aux petits oignons.


  • Conclusion :

Klaus est la lecture idéale en période de fêtes, mais son côté fantastique en fait également une très bonne lecture pour toute l'année. En tout cas c'est mon dernier coup de coeur de l'année 2018 !


Thomas.


 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

 Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).






 

Tome 2 :


  • Résumé :

Après avoir été retenu prisonnier par les luniens pendant des années Klaus est de retour sur terre mais son répit va être de très courte durée. La sorcière de l’hiver et son armée de bonshommes de neige robots construits en bois magique veut sa peau. Comme si cela ne suffisait pas, une grande marque de soda souhaite faire de Noël une marque purement commerciale et ce n’est autre que le double maléfique de Klaus qui est aux commandes. Noël est en danger et seul Klaus a le pouvoir de tout arrêter.


  • Résumé :

J’ai reçu le tome 1 de Klaus à Noël en 2018 et étant un grand amoureux de ce moment de l’année, j’ai pris un plaisir fou à lire ce comics. L’ambiance fantastique de cette version de Santa Claus est juste géniale et ultra prenante. Quand j’ai appris qu’une suite était en cours d’écriture j’ai vivement espéré une suite directe.

Noël 2019 vient d’avoir lieu et j’ai donc reçu le tome deux en cadeau et l’ai lus dans la foulée pour profiter à fond de l’ambiance. Malheureusement la première déconvenue ne se fait pas attendre : Les évènement du volume se déroulent des années après ceux du premier tome soit à notre époque. Aurevoir donc l’ambiance fantastique ! La seconde déconvenue arrive un peu plus tard quand je découvre qu’il n’y a pas un mais deux récits différents.

Le premier récit concerne la sorcière de l’hiver qui souhaite capturer et forcer Klaus à fabrique de nouveau pantins dans le but d’anéantir le monde des hommes, responsable du réchauffement climatique et donc de la fonte de son empire fait de glace.

Le second récit nous présente une ville où il est tous les jours Noël et où les touristes finissent par être kidnappés par de faux père Noël à qui on a lavé le cerveau pour finir dans le même état qu’eux. On apprend très vite qu’une marque de soda se cache derrière tout ça et que c’est un double maléfique de Klaus qui en tient les rennes.

Les deux histoires sont sympathiques à lire le jour de Noël et son vraiment d’actualité en ce qui concerne leur sujet de fond mais il est difficile de tenir la comparaison face au premier volume qui était rempli de magie et qui présentait le même type de récit que le dessin animé « klaus » proposé par Netflix.

J’ai eu l’impression que Grant Morrison n’avait pas tellement d’idée pour une suite mais que devant l’enthousiasme général il a pondu deux petits récits, faute de mieux.

Au final on lit le tome très rapidement sans en retenir grand chose, j’ai même déjà oublié leur dénouement.

La partie artistique est toujours assurée par Dan Mort qui propose à nouveau un travail fantastique.


  • Conclusion :

Ce tome deux de Klaus ne vaut vraiment pas le premier qui avait une âme en plus mais reste tout de même une sympathique lecture de Noël si on fait abstraction du récit précédent.


Thomas.


 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

 Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).







Comments


bottom of page