top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

La Nuit de la Goule

Dernière mise à jour : 18 mars




  • Résumé :

Un passionné enquête sur un ancien studio de cinéma qui aurait brûlé et finit par tomber sur ce projet. Il remonte la piste du réalisateur, qui vit reclus dans une maison de retraite. Selon lui, une goule hanterait son hospice, et la découverte d'une vieille bobine de La Nuit de la Goule risque bien de réveiller la bête, que le film soi-disant disparu avait détruit.

  • Critique :

Voir le nom de Scott Snyder apposé sur un comics a tendance à créer chez moi une certaine méfiance. Parfois ses idées sont bonnes mais souvent elles sont gâchées par son envie de compliquer les choses ou d’en faire trop. Clear est un exemple flagrant, un véritable gâchis tant ce titre aurait pu être une grande réussite.

Toujours est-il que là, pour une fois, Snyder a réussi à maintenir la qualité de son projet jusqu’au bout et ne part pas dans tous les sens.

Snyder s’attaque à l’horrifique par le biais du cinéma et un film d’horreur se nommant “La Nuit de la Goule” qui aurait été perdu dans un incendie et sur lequel un spécialiste enquête pour enfin trouver les dernières scènes disparues. Évidemment il ne s’attend absolument pas à ce qu’il va découvrir.

Snyder plonge le lecteur directement dans le vif du sujet et dans l’enquête via des scènes très sombres et intrigantes qui donnent vraiment envie d’en savoir plus. Le récit est entrecoupé par des scènes rescapées de ce fameux film qui viennent donner plus d’infos et de contexte au lecteur, une construction qui apporte un certain dynamisme et vient un peu compenser le côté bavard de l'œuvre.


Comme je l’ai dit plus haut, pour une fois Snyder ne cherche pas à en faire trop ce qui est assez agréable et aide à comprendre son projet. C’est bête mais la plupart du temps je ne suis pas certain de comprendre la conclusion de ses œuvres et suis régulièrement obligé de revenir en arrière et c’est assez pénible. Ici rien de tout ça, heureusement !

Les récits horrifiques en comics ont plutôt le vent en poupe ces derniers temps mais généralement je trouve l’ambiance un peu trop légère, heureusement, ici ce n’est pas le cas, l’ambiance est vraiment très glauque et dérangeante. Aucune chance de crier de peur évidemment, mais clairement l’ambiance est forte ce qui est très plaisant. La satisfaction de trouver ce qu’on cherche est là.


Graphiquement Francesco Francavilla fait des merveilles avec des planches proposant juste ce qu’il faut de détails et une colorisation très réussie qui apporte énormément à l’ambiance.


  • Conclusion :

La Nuit de la Goule est la première œuvre de Scott Snyder pour laquelle j’ai eu un coup de cœur ! Il faut dire que l’auteur a eu la bonne idée de ne pas retomber dans son travers qui consiste à complexifier à outrance ses récits. Son œuvre est dynamique, intrigante, sombre et bien glauque. Je me suis régalé ! Foncez même si vous n’aimez pas le style de l’auteur.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).





Comentarios


bottom of page