top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Something is killing the children T1

Dernière mise à jour : 12 mars




  • Résumé :

Quelque chose de moche se passe dans la petite ville d’Archer’s Peak. De nombreux enfants disparaissent sans laisser la moindre trace et d’autres meurent dans des circonstances particulièrement violentes. James est le seul témoins oculaire d’une de ces attaques mais comme personne ne veut le croire, il préfère se taire, du moins jusqu’à l’arrivée d’une étrange inconnue…


  • Critique :

Pour être honnête, « Something is killing the children » n’est pas un titre qui m’aurait intéressé en temps normal, surtout qu’on nage clairement dans l’horrifique, un genre qui ne me botte pas toujours, mais vu tout le bien que j’en ai entendu dans les podcasts de Comicsblog ou Comicstories mon intérêt a été piqué au vif.

James Tynion IV nous propose donc un récit horrifique où des enfants sont enlevés ou tués par des monstres que eux seuls sont en capacité de voir, ce qui complique grandement le travail des enquêteurs qui ne pourraient pas voir le coupable même si il était en face d’eux. James est le seul a avoir vu un monstre en pleine action et il faudra attendre l’arrivée d’Erica pour qu’il en parle. Les deux personnages sont intéressants mais je dois dire que je n’ai pas eu le temps de m’y attacher vu que l’auteur ne s’attarde pas sur leur personnalité.

J’ai eu sensiblement la même sensation pour le récit de manière général : le style graphique est très intéressant et donne une véritable ambiance à ce premier tome et les évènements sont très percutants mais je suis arrivé à la dernière page sans pour autant être capable de dire si j’avais vraiment accroché ou non.

Je dirais que ce premier tome est prometteur pour la suite, j’attends que l’auteur creuse plus ses personnages dans le tome deux pour voir si je m'attacherais à eux, ce qui m’apporterait de l’intérêt, parce que pendant ma lecture je n'ai pas eu un grand intérêt pour leur avenir.


Concernant l'édition en elle même, j'apprécie le format mais elle n'a pas l'air très solide, dès les deux premières pages la couverture s'est décollée. Sur des éditions à 4,50€ passe encore, mais pour 15€ ça fait mal ...

  • Conclusion :

Très attendu après un véritable succès aux États Unis, je n’ai pas vraiment accroché plus que ça au récit à cause de personnages trop peu creusés. Je continuerais avec la lecture du tome deux pour me faire un avis définitif mais pour l'instant je cherche encore les raisons de l'engouement que ce titre peut provoquer.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

 Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).




Comments


bottom of page