top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
  • Photo du rédacteurThomas

Les brèves de la haute république

Dernière mise à jour : 5 févr.



Mis à jour le 31/08/2023

Titres chroniqués :

11 - Star wars : La haute république aventures Tome 2 : Mission bilbousa (Panini Comics)
12 - Un équilibre fragile Tome 2 (NobiNobi)
15. Mission catastrophe (Bibliothèque verte / Hachette)



Une fois n'est pas coutume, cette rubrique traitera non seulement des comics dédiés à la haute république mais aussi des autres formats traitants de cette période (Romans, Bibliothèques vertes, comics jeunesse, manga...).

La raison ? Elle est simple, j'ai voulu me lancer dans l'aventure et j'ai vite découvert les premières oeuvres disponibles. Or, pour tout bien comprendre des tenants et aboutissants, il vaut mieux tout lire et dans un ordre assez précis.

J'ai également envie de changer un peu des chroniques habituelles en proposant d'autres choses de manières ponctuelles, voici donc une rubrique dans laquelle vous retrouverez tout ce qui touche à la Haute république.


Ordre de Lecture :


 

1 : LA LUMIÈRE DES JEDI :


BIEN AVANT LE PREMIER ORDRE

AVANT L'EMPIRE

AVANT LA GUERRE DES CLONES...

LA LUMIÈRE DES JEDI OUVRE LA VOIE D'UNE NOUVELLE ÈRE POUR LA GALAXIE :

LA HAUTE RÉPUBLIQUE !


C'est un âge d'or pour la galaxie. Les intrépides prospecteurs hyperspatiaux étendent les frontières de la République jusqu'aux étoiles les plus lointaines, les mondes s'épanouissent sous la direction bienveillante du Sénat et la paix règne, préservée par la sagesse et la puissance d'un ordre de Chevaliers connus sous le nom de Jedi. Toutefois, même l'éclat le plus lumineux peut projeter une ombre.

Lorsqu'un événement catastrophique a pour effet de disloquer un vaisseau au cœur de l'hyperespace, la pluie de débris qui en résulte met en péril un système stellaire tout entier. Les Jedi se rendent immédiatement sur place, mais l'envergure de la catastrophe pousse les valeureux Chevaliers à leurs limites.

Alors même que s'engage une lutte titanesque pour sauver des millions de vie, une menace grandit dans les ténèbres, capable d'instiller la peur jusque dans le cœur des Jedi.


Avec 1 ou 2 romans lus par an (les années où j’en lis…) on ne peut pas dire que je sois un grand consommateur de romans, ma came c’est plutôt la bulle. Par contre j’ai vraiment plongé dans les comics Star Wars et quand j’ai vu ce projet de Haute république divisée entre plusieurs éditeurs (romans adultes, romans jeunesse, comics et même de manga), je n’y ai pas été insensible. Je comptais me prendre le premier tome (au format 100%) de la Haute république mais comme tout est connecté j’ai tenté le livre sans dessins.


Ce roman est écrit par Charles Soule, un auteur régulier des comics Star Wars que j’apprécie particulièrement, ce qui m'a grandement aidé à franchir le pas.


Dès les premières pages j’ai été séduit par le rythme du récit qui commence via un compte à rebours menant à la dislocation d’un vaisseau en plein hyper espace créant une multitude de débris extrêmement dangereux qui apparaissent au hasard dans la galaxie mettant en danger un système stellaire entier. Forcément les Jedi les plus proches sont arrivés à la rescousse mais ce ne sont pas des dieux, ils ne peuvent donc pas faire de miracles lorsque la situation est désespérée.


Les premiers chapitres sont très courts, ce qui donne une sensation d’urgence captivante.

L’idée de développer des événements se déroulant plusieurs siècles avant la prélogie est très maline puisque de cette manière, le suspense est intact jusqu’à la dernière ligne.

En effet, à part un ou deux personnages seulement cités, tous les autres sont totalement nouveaux. Tous sont développés avec le même souci du détail mais certains mourront au cours de leur chapitre quand d’autres verront leur fin arriver bien plus tard. Il est donc impossible de savoir ce qui va leur arriver et pour le coup les pertes sont nombreuses ! La pression est donc constante et c’est probablement ce que j’ai préféré dans ce récit.


Les chapitres consacrés aux Nihils sont probablement ceux qui m’ont le moins intéressés, du moins jusqu’à un certain point qui a tout fait basculer. Si pendant longtemps on les voit comme de simples pirates, il s’avèrent en fait particulièrement dangereux lorsqu’ils sont bien menés.

Pour moi c’est un vrai coup de cœur et si vous aimez l’action, l’aventure et la politique de Star wars, il y a de grandes chances que vous soyez embarqués vous aussi.


Rendez-vous pour le prochain tome de la chronologie qui sera "Une épreuve de courage" (une Bibliothèque verte).



 



2. UNE ÉPREUVE DE COURAGE


Pour sa première mission en tant que Chevalier Jedi, Vernestra s’attendait à autre chose que du baby-sitting à bord du luxueux Steady Wing. Mais quand la paisible croisière diplomatique tourne à la catastrophe après une série d’explosions, la Jedi sait ce qu’il lui reste à faire. Habitée par la Force, elle doit protéger la fille de la Sénatrice Starros et les autres survivants, quel qu’en soit le prix.


Même si je commence à avoir l’habitude des lectures jeunesse en comics, c’est la première fois que je lis une bibliothèque verte. Je craignais que le récit soit trop simpliste dans le ton employé mais finalement, ça n’a pas été le cas.


L’auteure nous propose ici un récit sur les survivants de l’explosion du Steady Wing qui doivent d’abord survivre ensemble dans un petit vaisseau d’entretien avant de découvrir une planète particulièrement inhospitalière qui leur réserve de nombreuses surprises.

Les personnages sont extrêmement différents et cela crée pas mal de tension ce qui constitue l'intérêt principal du récit qui selon moi a manqué un peu d’enjeux. On passe d’une situation à l’autre assez rapidement et toutes les problématiques semblent se résoudre assez facilement.

Ce problème doit probablement venir du fait que le récit original ait perdu environ 200 pages lors de son passage en VF. Les coupes réalisées ont peut-être été un peu trop franches et je serais curieux de voir si tout semble aussi facile en lisant la VO, mais pour être honnête, je n’aurais pas le courage de lire un roman en anglais.


En fait ce qui m’a le plus intéressé c’est l’évolution psychologique du jeune Padawan qui est totalement perturbé par la disparition de son maître Jedi. Plus l’histoire avance et plus il se pose de questions sur la force et ce qu’il faut en faire. D’ailleurs si je ne devais retenir qu’une chose de ce récit c’est l’évolution de ce personnage. J’espère le croiser plus tard pour voir son évolution.



 


3. En pleines ténèbres

Tous ceux qui entendent l'appel de l'aventure n'ont pas forcément envie d'y répondre...

Le Padawan Reath Silas rêve de devenir un grand érudit et préfère lire les aventures des autres plutôt que d'en vivre lui-même. Cependant, son maître, la très respectée Jora Malli, a d'autres projets : elle a accepté une affectation sur le Flambeau Stellaire, le tout nouvel avant-poste de la République, situé aux frontières de l'espace connu. En tant que Padawan, Reath se doit de quitter Coruscant pour l'y rejoindre, que cela lui plaise ou non.

Mais suite à un dysfonctionnement de l'hyperespace, le transport qui devait le conduire à son nouveau foyer se retrouve bloqué au milieu de nulle part avec, pour seul refuge, une étrange station spatiale abandonnée. Les secrets qu'elle recèle vont non seulement obliger Reath à affronter son destin, mais pourraient également plonger la galaxie entière dans les ténèbres.


Je ne saurais pas vous dire si j’ai préféré ce roman à “Lumière Jedi” mais une chose est sûre, j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire.


Ici nous faisons la rencontre de Reath, un jeune Padawan plus adepte des bibliothèques de Coruscant que d’aventure, pourtant il doit accompagner son maître Jedi sur le Flambeau stellaire, chose qu’il a bien du mal à accepter. Son maître déjà parti, il doit le rejoindre en empruntant un vieux vaisseau, celui prévu à l’origine ayant eu un souci. Il doit faire le voyage en compagnie de trois Jedi expérimentés et fera la connaissance de l’équipage haut en couleur du Vaisseau (oui c’est le nom du vaisseau). Impactés par la catastrophe liée à l’hyper espace, il se retrouvent au milieu de nulle part. Dès lors l’équipage va être soumis à rude épreuve entre des éruptions solaires, des “rescapés” de l’hyper espace peu farouches et d’étranges sensations sur la station abandonnée.

Cette aventure à base de station millénaire et abandonnée est passionnante et pleine de suspense. Le rythme est assez fou même si de multiples flash back (assez courts, heureusement) viennent un peu tout casser sans être indispensables. J’en ai d’ailleurs sauté quelques-uns pour rester dans l’ambiance sans que ça ne gâche ma lecture et ma compréhension. D’ailleurs je trouve que cette lecture se prête plutôt bien à la période d’halloween avec son suspense fou et ses créatures flippantes.

Les personnages sont tous très attachants et très intéressants, surtout un certain Geode que je trouve absolument génial et qui apporte une bonne dose d’humour à chacune de ses interventions. Dans ce récit l’évolution des personnage est assez folle, leur état d’esprit n’est plus du tout le même entre la première et la dernière ligne et tous promettent de grandes choses pour la suite de la Haute république. C’était ma première lecture d’un récit de Claudia Gray et j’ai adoré son style d’écriture.

J’ai hâte de pouvoir découvrir les prochains récits !



 


4. Star Wars: La haute république Tome 1


Des pionniers explorent les confins de l'espace connu, protégés par un Ordre Jedi à son apogée. Mais alors que se prépare l'inauguration du Flambeau Stellaire (la station spatiale servant de base aux chevaliers Jedi et de phare aux pionniers et aux explorateurs), une menace vient troubler le destin de l'apprentie Jedi Keeve Trennis. Terminer l'ultime épreuve qui fera d'elle une Jedi ou sauver des innocents d'un désastre imminent, tel est le dilemme cornélien auquel elle doit faire face.


La nouvelle République de Star Wars m'offre une nouvelle expérience : retrouver en comics des personnages de courts précédemment dans des romans. Bien sûr il existe de nombreuses illustrations de différents personnages sur internet mais je ne les ai pratiquement pas regardées pour faire fonctionner mon imagination. C'est assez fou de les voir en dessin après coup dans de nouvelles aventures et de voir que finalement mon imagination a plutôt bien fonctionné puisque beaucoup de choses sont identiques ou très proches de ce que j’avais en tête.

Mais sinon à part ça, qu'en est il de la qualité de ce premier comics de cette nouvelle ère Star Wars ?

Et bien je dirais que ce premier tome est très bien. On retrouve des personnages ou des lieux issus des deux premiers romans / bibliothèque verte sortis et c'est très sympa de les retrouver ensemble. Le rythme est excellent puisque l'action ne s'arrête quasiment pas contrairement aux romans qui peuvent proposer des temps morts. Par contre les scènes d'action sont clairement au niveau de celles des romans. Nous sommes pris comme dans un rouleau compresseur qui ne veut pas s'arrêter. La sensation de grand danger et d'urgence que les personnages peuvent ressentir dans le récit est vraiment palpable.


Beaucoup d'allusions aux Nihils sont faites mais ici le danger principal est tout autre, je ne vous en dirais pas plus pour ne pas spoiler les personnes qui n’auraient rien lu de cette période mais pour les autres, sachez que cette menace est la même que dans le roman “En pleines ténèbre” cité juste au dessus de cette brève.


Je me suis régalé et les dessins de Ario Anindito y ont beaucoup contribué. Je ne connaissais pas cet artiste mais j’ai hâte de revoir son travail.




 

5. Star wars : La haute république aventures Tome 1 : Collision imminente


La planète Trymant IV est menacée de destruction quand les débris du Legacy Run surgissent de l'hyperespace. Zeen et son meilleur ami Krix cherchent à se mettre en sécurité, tandis que Maître Yoda, Maître Baro et un groupe de Padawans foncent vers le danger dans l'espoir de sauver la planète. Voici une nouvelle série se déroulant à l'époque de la Haute République, lorsque les Jedi étaient au sommet de leur influence. Cependant, elle est à distinguer de celle de LA HAUTE RÉPUBLIQUE qui poursuit son chemin. Cet album nous montre les jeunes années d'un personnage plutôt célèbre dans l'univers Star Wars : Yoda !


La Haute République continue son chemin avec un autre titre jeunesse mais cette fois-ci côté comics mais là où les récits proposés au format bibliothèque verte proposent une certaine qualité, ici on a à faire à la série la plus faible de la période. Côté graphismes déjà, les planches de Harvey Tolibao sont correctes. Le trait est un peu grossier et parfois les visages ont un rendu un peu étrange. La colorisation un peu flashy elle, colle très bien au public visé.

Côté scénario par contre n’attendez pas de révolution. Si le rythme est plutôt bon grâce à une bonne quantité d’action, les enjeux sont un peu faibles et n’auront probablement que peu d’impact sur les autres séries même si on y découvre quelques personnages récurrents. Nous faisons d’ailleurs la connaissance de deux jeunes se nommant Zeen et Krix qui vont avoir des trajectoires de vie bien différentes que nous retrouverons plus tard et j’espère que contrairement aux événements, eux auront un peu d’impact sur l’évolution de la Haute République.

De façon générale la lecture est agréable mais pourra probablement être évitée par les lecteurs qui ne veulent pas suivre toutes les séries même si ils n’auront pas tous les tenants et aboutissants concernant les deux personnages cités précédemment.



 


6. Star wars : La haute république aventures HS : Le monstre du pic du temple


Ty Yorrick était une Jedi, elle est devenue une chasseuse de monstres qui vend ses services au plus offrant. Courageuse mais superstitieuse, elle traverse la galaxie pour affronter les monstres les plus dangereux de l'univers. Sur Loreth, on la charge d'affronter le terrible Gretalax qui terrorise la population. Ty accepte mais elle a le sentiment que quelque chose ne va pas avec la Force... Nouvelles aventures se déroulant pendant l'âge d'or des Jedi, alors que la Haute République est florissante. Cela ne signifie pas que les menaces manquent ! Attention, il s'agit d'une série distincte des albums LA HAUTE RÉPUBLIQUE !


Avec ce récit je m'attendais à découvrir un peu de l’histoire de l’ancienne Padawan devenue chasseuse de monstres. Bon il est vrai que j’aurais due lire la quatrième de couverture pour me rendre compte que non , mais étant certain de prendre chaque tome de la Haute République j'ai perdu cetrte habitude.

En fait, avec ce tome, on découvre en partie ce qui a provoqué le départ de la Jedi de l’ordre et surtout sa vie de chasseuse via un contrat qu’elle a accepté pour chasser le fameux monstre du pic du temple, une mission qui ne va connaitre que des imprévus.


Je n’ai pas forcément trouvé ce que j’attendais de ce tome mais je ne peux pas vraiment lui en tenir rigueur. Malgré ça j’ai quand même passé un moment de lecture sympa grâce à l'action qui y est présente et aux personnages qui ne manquent pas d'intérêt.

Par contre ne vous attendez pas à une connexion majeure avec le reste des récits HR, le point commun ici c’est TY et c’est tout.


La partie graphique est de qualité mais pas transcendante mais largement suffisante étant donné sa classification en jeunesse.



 

7. Un équilibre fragile


Après la Grande Catastrophe, la jeune Jedi Lily Tora-Asi a été missionnée pour aider les réfugiés à s’installer sur Banchii, un monde inhabité dans le système d’Inugg, loin à l’intérieur de la Bordure Extérieure. Banchii est le site du nouveau temple Jedi dirigé par Maître Arkoff, le mentor wookiee de Lily, qui envisage le temple comme un refuge pour les nouveaux habitants et une étape pour les voyageurs. Tandis qu’elle doit gérer les arrivées des nouveaux colons et élucider d’étranges mystères sur cet avant-poste éloigné, Lily est tourmentée par une question : en fait-elle assez pour maintenir la paix dans la galaxie ? Mais lorsqu’un nouveau danger menace la colonie, la jeune Jedi devra relever le plus grand défi qu’elle ait eu à affronter jusqu’alors…


Le principe de Cross média fonctionne à la perfection ! Jusqu’à il y a peu je ne lisais que très peu de romans et je n’en ai jamais lu autant que depuis que j’ai commencé la saga. Je doute que cela fonctionne aussi bien avec les mangas, mais tout de même, je n’en lis jamais habituellement et pourtant la Haute République m’a poussé à le faire.


La première chose à signaler concerne le sens de lecture qui se fait dans le sens que nous connaissons traditionnellement en Europe et non dans le sens de lecture habituel des mangas. Cela ne perturbera pas un lecteur de franco-belge, de comics ou de romans mais les fans de manga risquent de l’être un peu.


Dans ce premier manga (sur deux, du moins pour l’instant) de la saga, nous suivons un groupe de Jedi et de padawans accompagnant de nouveaux colons (déplacés suite aux émergences) sur la planète Banchii qui, de prime abord, ne semble présenter aucune menace. À la vue des dialogues on sent tout de suite que le titre se destine aux enfants et pendant un temps j’ai bien cru que je m’ennuierais ferme mais heureusement quelque chose a commencé à se montrer menaçant dans la forêt…

Je n’en dirais pas plus pour laisser un peu de suspense à celles et ceux qui souhaiteraient le lire.

De façon globale je dirais que la lecture est agréable mais pas incroyable et en ce qui concerne les intrigues on est sur le même niveau. Clairement je pense que de tout ce qui a été publié au sein de la Haute république en France c’est probablement le moins indispensable tant les évènements ne se connectent pas (du moins dans ce premier tome) avec le reste des séries. Après si l’idée est d’initier votre enfant à la saga pour la partager avec lui c’est totalement faisable mais sinon vous l’oublierez assez vite à mon avis.



 

8. L'orage gronde


En signe de célébration, la Chancelière organise la Foire de la République, véritable vitrine de tout ce que ce gouvernement peut offrir de mieux aux mondes qui rejoignent son giron. Stellan Gios, Bell Zettifar, Elzar Mann et de nombreux membres de l’Ordre Jedi participent à l'événement en tant qu'ambassadeurs de l’harmonie. Mais alors que la galaxie entière a le regard tourné vers la Foire, le chef des Nihil, Marchion Ro, compte bien en profiter pour porter un coup fatal à cette unité. Mû par un esprit vengeur, son ouragan s’apprête à déferler sur les festivités pour semer la peur et le chaos.

Organiser une immense foire sensée mettre en valeur la République et attirer des milliers de touristes venus des quatre coins de la galaxie alors que plusieurs grandes menaces planent n’est à mon avis une très bonne idée mais c’est ce que la Chancelière a décidé de faire et en toute logique les choses vont largement déraper, très largement même.

L’orage gronde est le troisième roman consacré à la Haute république et pour l’instant je dois bien avouer que j’ai aimé tout ce que j’ai lu.

Partant très confiant, j’ai eu un peu peur pendant une bonne moitié de tome, le rythme étant assez faible. Entre les différentes descriptions des lieux, des festivités et des activité des différents personnages en attendant l’ouverture de l’événement, Je me suis un peu ennuyé mais heureusement les choses finissent par s’animer et à ce moment l’ambiance change radicalement. Les événements s’emballent littéralement avec de nombreuses batailles assez épiques.

Dire que les Nihil attaquent la foire n’est pas un spoil, loin de là et le fait de voir la mise en place de l’attaque laisse tout de suite présager le pire surtout que jusque là les auteurs n’ont pas fait dans la dentelle en faisant disparaître une sacrée quantité de personnages. Honnêtement je n’ai pas été déçu par les événements se déroulant durant la seconde moitié du tome et surtout son incroyable fin qui m'a mit les frissons. Les conséquences seront complètement folles pour la suite de cette superbe saga.




 

9. Le coeur des Drengir


Alors que la galaxie se prépare à célébrer la Foire de la République sur Valo, une bataille cruelle se déroule dans l’Espace sauvage et les Jedi du Flambeau stellaire doivent unir leurs forces avec le clan criminel des Hutts pour faire front commun contre la déferlante des Drengir.


Si le premier tome de la collection comics proposait déjà son lot d’action, le second va encore plus loin et propose même plus d’intensité dans les événements puisqu’il commence par nous proposer de découvrir ce qui arrive à Sskeer, une belle entrée en matière plus qu'intéressante.

Le reste du tome s’intéresse ensuite à une alliance fragile avec les Hutts (toute alliance avec les Hutt ne peut être que fragile…) dans le but d’aller combattre les Drengir et essayer d’en finir une bonne fois pour toute mais le combat s’annonce des plus difficiles.

D’ailleurs ce combat a lieu en même temps que celui se déroulant à la foire de la République, et c’est à sa conclusion que le Marshal Kriss en apprend l'existence.

Le chapitre 9 : l’ombre des Nihils semble débuter après un saut temporel dont on ne connaît pas trop la taille et peut être un peu perturbant de prime abord à cause des événements qui s’y déroulent mais heureusement les choses nous sont expliquées assez rapidement. Je n’en dirais pas trop pour garder la surprise mais on comprend que les Jedi tentent un gros coup de bluff contre les Nihils. Y parviendront-ils ? Ahah, surprise mais une chose est certaine ça ne sera pas une sinécure.


J’ai cru un temps que les éléments de cette fin (très ouverte) de tome trouveraient leur suite dans le livre audio Maître tempête ou encore La chute de L’étoile mais il semble bien que non, ou alors j’ai loupé quelque chose. Mais tôt ou tard on saura ce qui se passe… J’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir ce tome qui hausse bien le niveau de la partie comics de la haute république.



 


10. La tour des trompe la mort


Alors que la Foire de la République bat son plein, Ram, un Padawan passionné de mécanique, reçoit une alerte inquiétante : la tour de communication de Lonisa City a été sabotée par une attaque des Nihil, ces pirates qui menacent de renverser la République...


Je n’aurais pas imaginé lire de Bibliothèque verte il y a quelques mois encore partant du principe que le contenu serait trop “léger” pour moi mais le système cross média de la Haute République m’aura au moins permis de franchir le pas. D’ailleurs je n’aurais pas imaginé qu’une de mes meilleures lectures de cette période serait une bibliothèque verte !

Ce récit se déroule en parallèle des événements de “L’orage gronde” qui voient la foire de la république être durement attaquée par les Nihils. Le jeune Padawan se nommant Ram qui se trouve être un expert en mécanique se rend compte que quelque chose cloche avec une tour de communication piratée par les pirates de l’espace mais lorsqu’il cherche à avertir les autorités en charge de la protection de la foire, les choses se compliquent et il ne parvient pas à transmettre l’alerte, du coup il n’a d’autre choix que d’essayer de résoudre le problème lui même.

Ce récit est hyper dynamique et les événements s’enchaînent à toute vitesse, d’ailleurs la dernière fois que j’ai vu un tel rythme c’était dans “La lumière des Jedi” et c’est vraiment très agréable. Le niveau d’écriture est certes accessible aux enfants mais aussi largement suffisant pour maintenir l'intérêt d’un lecteur adulte.



 

11. Star wars : La haute république aventures Tome 2 : Mission bilbousa

Petite pause pour les Padawans Farzala et Qort dans le combat contre les dangereux maraudeurs, connus aussi sous le nom de Nihil.

Dans le cadre d'une mission secrète, ils rejoignent un chevalier Jedi vieillissant afin de négocier un traité de paix avec les Hutt. Qu’est-ce qui pourrait mal tourner ? Absolument tout !

Qui de censé peut bien se dire qu’une mission comprenant d’une façon ou d’une autre la présence des Hutt puisse se dérouler sans le moindre accroc ? À part quelqu’un n’ayant jamais vu ou lu la moindre œuvre Star Wars, je ne vois pas.

Forcément quand un groupe de padawans se rend chez les Hutt pour mener une négociation dans le cadre du combat contre les Drengir, les choses ne se passent pas simplement, bien loin de là.

Ce récit qui occupe environ la moitié du tome est agréable à lire et même si il est assez court il monte assez fortement le niveau de la série comics jeunesse. On y découvre des Jedi plus ou moins connus accompagnés de Geode, Affie Hollow et Leox Gyasi contraints de se débrouiller par leurs propres moyens en plein milieu d’une tentative de déstabilisation politique, pas une mince affaire donc.

J’ai beaucoup aimé cette histoire pour scénario et scénariste d’une part mais surtout parce qu’on y retrouve Affie, Leox et surtout le génialissime Geode que j’aime particulièrement pour les scènes cocasse qu’il provoque et qui sont d’ailleurs très bien reprises dans ces pages. Retrouver ces personnages que j’ai aimé découvrir dans le roman “En pleines ténèbres” est une vrai plaisir et c’est là que se trouve tout l'intérêt du cross média selon moi.

Graphiquement, cette première partie est parfois un peu inconstante, certaines cases sont sympathiques quand d’autres ne sont vraiment pas terribles. Après je ne suis pas super fan du style de Harvey Tolibao.


Le reste du tome est constitué des plusieurs petites histoires (FCBD, Annual…) et globalement toutes sont sympas à découvrir même si forcément trop courte. J’ai tout de même une préférence pour les trois petites histoires “À l’abri”, “Dans le moindre recoin” et “Première mission” qui sont les seules que j’ai vraiment apprécié graphiquement.




 

⚠️⚠️ Ne pas lire avant le roman "La chute de l'étoile" ⚠️⚠️


12. Un équilibre fragile Tome 2


Des siècles avant la saga des Skywalker, une nouvelle aventure commence... C’est l’ère de la Haute République. L’expansion à travers les étoiles bat son plein. Les fameux Jedi, gardiens de la paix, sont chargés de protéger la République et d’entretenir l’espoir de ceux qui explorent les sombres recoins de la galaxie. Le Padawan Keerin Fionn et la Jedi Lily Tora-Asi ont découvert que la récente attaque des Drengir sur Banchii n’était en fait pas un incident isolé, mais faisait partie d’une attaque coordonnée des Nihil. Tandis que Maître Arkoff est parti aider Maître Stellan Gios, Lily a pour mission de reconstruire la colonie et de redonner espoir à sa nouvelle communauté. Mais ses efforts sont mis à mal par une visiteuse inattendue et elle doit de nouveau protéger Banchii, Keerin et les novices de la menace nihil grandissante… Une menace plus proche qu’ils ne le pensent !


Le premier tome de cette série de manga ne m’avait pas déplu mais ne m’avait pas non plus paru être un indispensable de la Haute république car proposant trop peu de conséquences.


Par conséquent, mes attentes n’étaient pas des plus élevées au moment de débuter ma lecture de ce second tome.

Les événements présents dans ces pages démarrent juste avant le roman “la chute de l’étoile” et une partie se déroule en même temps, du coup je déconseille très fortement de le lire avant ce roman sous peine d’être très largement spoilé.

En suivant l’ordre de lecture de la frise chronologique officielle et donc ma liste de tome en début d’article, ce Manga se trouve en 12ème position et spoile la fin du 19ème tome !

Cela met d’ailleurs en évidence le défaut majeur de ce tome : proposer une série d’événements de façon beaucoup trop accélérée.

Un équilibre fragile est plus intéressant que son prédécesseur et a un peu plus d’incidence sur l'ensemble de la chronologie mais tout va trop vite, les combats sont réglés en deux pages et les dialogues extrêmement courts, c’est un peu frustrant.

Ce qu’y s’y passe est donc plus intéressant mais n’en fait pour autant toujours pas un indispensable de la Haute République. Vous passerez un moment sympa (parfois un peu frustrant) mais pas beaucoup plus.



 

13. Hors de l'ombre

Le sort semble s'acharner sur Sylvestri Yarrow. Depuis la mort de sa mère, elle se bat pour garder à flot l'entreprise de transport familiale, mais entre les dettes qui s'accumulent et les attaques récurrentes des Nihil, elle risque de tout perdre. Partie chercher de l'aide à Coruscant, elle se retrouve mêlée à un différend opposant deux puissantes familles…


Existe-t-il un âge pour être un bon Jedi ? Voilà une des questions que soulève le nouveau roman Young Adult de la Haute République et si le récit ne donne pas forcément de réponse définitive à cette question, il nous montre ce qu’elle provoque dans la vie de Vernestra Rwoh.

En effet, ce nouveau roman s'intéresse très fortement à la jeune Jedi, son lien particulier à la force, sa façon de gérer la formation de son padawan Imri ainsi que sa relation avec les autres membres de l’ordre. Deven


ir Jedi et avoir un padawan à un si jeune âge n’est pas aisé et le destin ne semble pas vouloir lui épargner les pires situations puisqu’elle va se retrouver engluée dans une mission politique impliquant la république, les Nihils, le clan San Tekka, la famille Graf mais aussi Sylvestri Yarrow. Tout un programme !

C’est d'ailleurs Sylvestri qui est un peu à l’origine de cette mission puisque celle-ci concerne directement sa famille.

Via cette aventure Justina Ireland nous permet d’en découvrir plus sur l’histoire de famille de le jeune femme mais aussi sur sa vie sentimentale (récit young adult oblige, mais rassurez vous cela ne prend pas le pas sur le reste).

Le récit est donc à peu près coupé en deux entre Vernestra et Sylvestri montrant ainsi les vies d’une jeune Jedi aux lourdes responsabilités et d’une jeune transporteuse obligée de survivre seule au milieu de cette immense galaxie pleine de dangers.


Avec autant de protagonistes il pourrait être facile d’être perdu et pourtant il n’en est rien puis le chapitrage permet d’alterner entre les différents protagonistes de façon régulière, un découpage commun aux autres romans de la Haute République et que j’apprécie particulièrement.

De manière générale, on ne peut pas dire que ce nouveau roman révolutionne cette saga, en revanche pas mal de découvertes faites ou rebondissements vont avoir un impact assez fort à plus ou moins court terme sur les récits suivants et honnêtement je ne saurais que trop vous conseiller de lire ce titre pour ne pas être trop largué dans votre lecture du prochain roman “principal” (La chute de l’étoile).



 

14. Maître tempête


Les Nihil traversent la galaxie à la manière d'un cyclone, semant le chaos et le malheur dans leur sillage. Parmi ces pillards, rares sont aussi vicieux que la Maître-Tempête Lourna Dee. Elle a toujours un temps d'avance sur l'Ordre Jedi, mais nul ne peut échapper éternellement aux défenseurs de la Haute République.Tombée aux mains des Jedi, Lourna parvient néanmoins à cacher son identité et se fait passer pour une prisonnière nihil. Ses ravisseurs ignorent quelle bête ils sont parvenus à acculer. À l'instar de tous les…


Maître tempête m’a permis de faire une belle découverte: les livres audio et je dois dire que je me suis pris une petite claque. J’ai l’habitude d’écouter des podcast mais quelque chose d’aussi développé et scénarisé, c’est une première.

Ce récit nous permet de découvrir ce que vit Lourna Dee en tant que prisonnière “lambda” de la république. Elle n’a pas manqué d’ingéniosité pour cacher sa véritable identité et si il est difficile de savoir si son incarcération se serait mieux passée si les Jedi avaient eu vent de son importance, une chose est certaine, elle mène particulièrement sa barque.


La qualité de ce livre audio est simplement incroyable, entre les effets spéciaux, la prestation des comédiens et le scénario, tout est réussi. La durée du récit m’a empêché de tout écouter d’un coup mais j’ai pris plaisir à le découvrir petit à petit en fonction de mes différentes activités. Je ne peux que vous le recommander , que vous ayez l'habitude du format ou non.



 

15. Mission catastrophe


Alors que les Jedi les croyaient vaincus pour de bon, les Nihil sont de retour, plus déterminés que jamais à semer le chaos dans la galaxie. Les pirates ont non seulement attaqué Port-Haileap, l'avant-poste pacifique, mais ils ont également enlevé Avon Starros, l'amie de Vernestra et d'Imri. Les deux Jedi réussiront-ils à retrouver la jeune fille avant qu'une nouvelle catastrophe ne se produise ?


Je pense que vous connaissez le dicton disant qu’il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuée, et bien visiblement l’ordre Jedi ne le connais pas et découvre que les Nihils ne sont pas aussi anéantis qu’ils le pensaient. Pire, il vont découvrir qu’un ennemi peut être prêt à tout quand il est acculé et qu’il n’a plus grand chose à perdre. C’est par le biais d’Avon et son enlèvement que les jedi et les lecteurs le découvrent et c’est certain, ils ne feront pas l’erreur une seconde fois. Quoi que…


Mission catastrophe est un des récits les plus efficaces de la Haute république tout support confondu et même si il n’égale pas l’intensité des romans principaux il n’en est pas moin de très bonne facture !

Le contexte est très vite mis en place et tout découle finalement assez naturellement même si quelques petites lenteurs sont parfois à relever. Bien qu’étant une Bibliothèque verte, l’histoire ne manque ni de profondeur, ni d’intérêt, bien au contraire. D’ailleurs, j’ai particulièrement apprécié un aspect de l’intrigue (que je ne vais pas vous spoiler) qui est amené petit à petit et qui, même si on peut le voir venir, trouve une bonne conclusion qui engage clairement à découvrir les récits suivants.


Même si cela peut paraître léger pour un adulte de lire une bibliothèque verte, je ne peux que vous conseiller de la lire.


 

⚠️⚠️ Je conseille de lire ce comics après "La chute de l'étoile" ⚠️⚠️

16. La piste des ombres


Résumé :

Un Maître Jedi a été tué et un autre est complètement traumatisé. L'Ordre des Jedi n'a jamais subi un tel choc. Il n'y a ni piste, ni suspect et aucun mobile. Le destin de toute la galaxie est en jeu et c'est Emerick Capthor qui est chargé de l'enquête. Il va devoir s’appuyer sur Sian Holt (une détective privée accoutumée des ténèbres) pour explorer les recoins les plus sombres de la Haute République. Parviendront-ils travailler ensemble ?


Loden Greatstorm est mort pétrifié et changé en une sorte de statue à la fragilité extrême mais qu’est-ce qui a bien pu provoquer ça et déstabiliser autant l’ordre Jedi ?

C’est dans ce comics sur fond d’enquête poussant un Jedi et une enquêtrice indépendante à travailler ensemble que vous allez le découvrir.


C’est sur une scène montrant un gros plan de Loden gisant inerte sur le sol que le comics s’ouvre, posant ainsi directement l’ambiance. S'ensuit alors un ensemble de scènes que les séries policières les plus connues du petit écran ne renieraient pas et pour enfoncer le clou, l’alchimie entre les deux protagonistes principaux est elle aussi assez caractéristique de ce genre d'œuvres. La piste des ombres est donc en quelques sortes “L’arme fatale” de l’univers star wars en moins humoristique.

Cette enquête présente également son lot d’action que ce soit via des combats au sabre ou à bord de vaisseaux, vous en aurez largement pour votre argent.


Mon seul souci avec ce titre vient de son ordre de lecture dans la chronologie de la HR. Il est conseillé par les maisons d’éditions de la lire avant le roman “La chute de l’étoile” et cela peut se comprendre mais dans mon cas je l’ai lu après et je pense que le fait de le lire dans cet ordre m’a aidé à apprécier encore plus le roman et ce tome du fait de la révélation qu’il propose et qui, du coup, reste un vrai mystère pendant toute la lecture du roman.

Du coup j’aurais tendance à vous inviter à en faire de même, sinon vous perdrez une grande part de l’aspect intriguant du roman mais aussi de l’impact du comics via sa révélation.


Je parle rarement de l’aspect graphique des titres Star Wars mais dans le cas de ce tome je n’ai pas vraiment le choix puisqu'il apporte beaucoup à son ambiance “polar” avec un jeu d’ombre très intéressant. C’est rare pour un titre de la franchise mais là j’ai un vrai petit coup de cœur pour la partie graphique.


 

17. Horizon funèbre

(Bientôt)



















 


18. Star wars : La haute république aventures Tome 3

(Bientôt)
















 

19. La chute de l'étoile


Tel un joyau au cœur de la Bordure Extérieure, le Flambeau Stellaire incarne les plus grandes aspirations de la République : une ruche de culture et de connaissance, une torche étincelante transperçant les ténèbres de l'inconnu. Nombreux sont ceux qui fuient les attaques nihil et le Flambeau se tient prêts à accueillir et soigner les survivants.


Mais la tempête que les Chevaliers Jedi pensaient achevée fait encore rage ; s'ils bénéficient d'un bref répit, c'est uniquement parce qu'ils sont au cœur de l'œil du cyclone. Marchion Ro, le véritable cerveau des Nihil, prépare son attaque la plus osée, visant à éteindre une fois pour toutes la lumière des Jedi.


En le prenant en main, ce tome annonce clairement la couleur avec son nom et sa couverture. Le Flambeau Stellaire va tomber. Reste à voir comment, les facteurs provoquant cette chute pouvant être aussi nombreux que les ennemis de la République.

Une chose est sûr, ce tome en donne pour son argent en termes d’événements catastrophe et d’action dépassant sur ces points (à mon avis du moins) La lumière des Jedi qui avait déjà mis la barre bien haute. Cette lecture est absolument incroyable, on passe d’un événement à l’autre et si parfois on voit arriver certaines chose et bien l’auteur fait autre chose surprenant quasi constamment le lecteur. L’émotion est aussi extrêmement présente et je vous le dis tout de suite, aucun personnage n’est à l'abri d’une mort car c’est une véritable hécatombe !

Les nihil et surtout le terrible Marchion Ro ne sont pas éradiqués et le font savoir avec force et une chose est certaine, plus rien ne sera pareil après les événements de nouveau roman.


Vous l’aurez compris j’ai eu un immense coup de cœur pour cette histoire et il me tarde de découvrir la suite des événements. Décidément cette Haute République est incroyable.




 


20. La haute république Tome 3


Qui pourra capturer Lourna Dee ? Les Nihil ont lâché une terrible menace sur les Jedi, et Avar Kriss est bien décidé à livrer Lourna Dee à la justice, mais Stellan Gios et le Conseil Jedi sont-ils d'accord ? Par ailleurs, la vérité sur Sskeer est dévoilée et pourrait bien remettre en cause le futur de la République !


La couleur est annoncée dès le paragraphe d’introduction du tome, celui-ci est non seulement le dernier de la série en comics mais il conclut également la première phase de la Haute République (qui, si je ne dis pas de bêtise, est prévue initialement en trois), une lourde tâche en somme.

Comme le second tome de la série “Aventures” celui-ci est également découpé en deux. La plus grosse partie concerne la timeline principale en lien avec les romans et la seconde qui revient en partie sur la jeunesse de Marchion Ro.


Les premiers évènements du tome se déroulent directement à la suite de ceux du précédent, c'est-à-dire quand Keeve Trennis et Terec sont enlevés par le Nihils après leur coup de bluff raté.

Ces mêmes évènements viennent également apporter quelques lumières sur les évènements tragiques se déroulant dans les pages du roman “La chute de l’étoile” qui sont en rapport avec une arme anti Jedi. Je n’en dirais pas plus… Nous découvrons également ce qui se passe dans la partie supérieure du Flambeau pendant la catastrophe (alors que le roman se concentrait principalement sur la partie inférieure) pour constater que la situation n’est pas de tout repos non plus et que là aussi il y a beaucoup de victimes. C’est globalement moins l'hécatombe mais quand même.

La situation met la foi et la force des jedi à rude épreuve et donne naissance à des scènes complètement folles et magnifiquement mis en scène par Ario Anindito (épisodes 13 à 15). Ses planches sont incroyables et très bien colorisées par Mark Morales (épisodes 13 à 15). D’ailleurs graphiquement, leurs épisodes sont de très loin mes préférés de tout le tome.

La première partie du tome m’a donc beaucoup plu car elle vient vraiment montrer tout un pan de la catastrophe avec la même intensité que le roman.


La seconde partie est censée nous montrer la jeunesse de Marchion Ro. Censée parce que ce n’est qu’en partie vrai. En effet la partie jeunesse est assez limitée et était déjà partiellement expliquée dans le livre audio consacré à Lourna Dee. On passe assez vite au moment présent pour montrer les actes du protagoniste après son attaque sur le Flambeau ainsi que sa récupération de ses armes anti Jedi. Si j’ai trouvé cette partie moins intéressante aussi bien d'un point de vue scénaristique que graphique, elle propose tout de même quelques scènes et révélations assez marquantes, surtout pour la phase deux.







Brèves à venir :

Rendez-vous prochainement pour de nouvelles brèves Star Wars !


 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).