top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Les brèves The Witcher: l'adaptation des nouvelles en comics

Dernière mise à jour : 18 mars




L’adaptation en comics des nouvelles d’Andrzej Sapkowski arrive en France et au vu de la faible pagination des tomes qui donnera de fait lieu à des critiques plus courtes, j’ai décider de toutes les regrouper dans un même article qui sera mis à jour au fur et à mesure de la publication des sept tomes.


Geralt de Riv est un homme inquiétant, un mutant devenu le parfait assassin grâce à la magie et à un long entraînement. En ces temps obscurs, ogres, goules et vampires pullulent, et les magiciens sont des manipulateurs experts. Contre ces menaces, il faut un tueur à gages à la hauteur, et Geralt est plus qu’un guerrier ou un mage. C’est un sorceleur…

Tome 1 : Un grain de vérité

L’adaptation comics officielle de la nouvelle « Un grain de vérité ».

  • Résumé :


Une rencontre macabre au détour d’une forêt mène Geralt à un château abandonné et à son curieux hôte : Nivellen, une créature à l’apparence monstrueuse mais aux manières des plus civilisées. Le temps d’un repas, Nivellen se livre sur son passé, sa famille, et sur le maléfice qui l’accable. Si le poids de ses fautes l’a condamné à cette apparence de bête – un châtiment cher aux contes de fée – pourrait-il aussi y avoir un grain de vérité dans ces légendes, un grain de vérité qui l’aiderait à conjurer le sort ?

  • Critique :

Mes connaissances de The witcher se limitent malheureusement à la série Netflix (la saison deux est incroyable au passage) ainsi qu’aux comics dérivés des jeux vidéo publiés chez urban Comics.

Contrairement à Maéva, je n’ai pas lu les romans dont le premier volume publié chez Bragelonne (maison mère de HiComics) est constitué de plusieures nouvelles.

Ce sont d’ailleurs celles-ci qui se retrouvent ici adaptées en comics. L’occasion était trop belle de les découvrir !

Ici nous avons à faire à une adaptation en comics de la nouvelle inspirée de “La belle et la bête” qu’Andrzej Sapkowski a imaginée avec ses propres personnages et si vous avez vu la saison deux de la série proposée par Netflix vous avez déjà vu l’adaptation de cette nouvelle proposée dans un des épisodes. Heureusement il existe de nombreuses différences entre l’adaptation télévisée et la BD ce qui ne vous donnera pas l’impression de découvrir strictement la même histoire.

La pagination de ce premier tome est plutôt faible du coup les auteurs vont vraiment à l’essentiel ce qui donne beaucoup de dynamisme au titre. En règle générale de si petites paginations provoquent une certaine frustration à cause de l’envie d’en avoir plus. Ici ce n’est absolument pas le cas du tout, ce qui nous est proposé est largement suffisant mais cela vient peut être du fait d’avoir vu l’épisode. J'attendrai donc de voir ce que ça donne sur d’autres tomes pour voir si cette absence de frustration subsiste.

La partie graphique est assurée par Jonas Scharf (Bone Parish…) et je dois dire que son travail est excellent et devrait plaire au plus grand nombre.


Thomas.



 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).



Comments


bottom of page