top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Série : Middlewest (Tome 1 et 2)

Dernière mise à jour : 12 mars




Middlewest Tome 1 :


  • Résumé :

Depuis que la mère d’Abel est partie, le garçon vit avec son père littéralement rongé par le chagrin et la rancœur qu’il ressent pour cet enfant qu’il juge coupable d’avoir fait partir la femme de sa vie. Le moindre mot ou geste de travers est prétexte à la violence, ce qui finira par marquer (littéralement) le jeune homme. Abel décide alors de partir loin de ce père violent en compagnie d’un renard, son plus fidèle ami. Ils vont vivre des aventures et faire des rencontres extraordinaires espérant que cette colère, qui monte en lui, réussisse à s’apaiser.

  • Critique :

Il y a parfois des récits qui vous marquent un peu plus que d’autres pour la simple et bonne raison qu’ils font vibrer une corde chez vous que ce soit par sensibilité ou par vécu. Middlewest fait partie de ceux là en ce qui me concerne puisque je n’ai que trop bien connu les sentiments que ressent le jeune Abel. Même si mon vécu n’est pas identique à celui retranscrit dans Middlewest, il a débouché sur le même sentiment de solitude et sur cette envie de partir loin. Et le discours proposé par l’auteur par le biais de cette aventure est incroyablement fort. Car si à première vue, il est question d’une aventure fantastique ayant pour origine un père qui se transforme en monstre lorsqu’il est très violent, les thèmes à retenir dans ce premier tome sont la violence parentale, les conséquences sur la santé physique ou mentale de l’enfant, le sentiment de trahison ainsi que la résilience dont il faut faire preuve pour rebondir et je pense que ce récit devrait au minimum être mis entre les mains de tout enfant ou ado victime de violence ou en rupture familial car l’auteur y délivre mine de rien un grand message d’espoir : non ce qui vous arrive n’est pas de votre faute et vous pouvez prendre votre destin en main, vous en sortir et créer vous-même votre famille de cœur qui pourra vous aimer et vous soutenir face à cette personne ou situation difficile.

En toute objectivité, l'histoire n'est pas forcément d'une complexité ou même d'une profondeur folle mais je la trouve suffisamment juste et bien conçue pour faire mouche et faire ressentir diverses émotions au lecteur. En tout cas ça a très bien fonctionné sur moi.

Le très gros point fort de ce récit c'est qu'il propose deux niveaux de lecture puisque les lecteurs plus ou moins jeunes trouveront un récit fantastique réussi et magnifique à voir quand ceux qui sont concernés par les sujets de fond pourront y trouver ce message d'espoir.

Il me tarde vraiment de voir comment va évoluer ce récit et quelle sera la suite du message de Skottie Young. En tout cas, soyez en sûr Maéva se penchera sur ce récit pour une de ses rubriques Psycomics ! C’est Jorge Corona qui est à l’œuvre sur ce comics et honnêtement son travail est incroyable ! Les personnages et l’univers dans lequel ils évoluent sont absolument magnifiques et viennent parfaitement contraster et adoucir un thème qui lui se veut plutôt très sombre.

  • Conclusion :

C’est sans aucun doute une question de vécu mais pour moi ce récit est d’ores et déjà à ranger aux côtés de I Kill Giants et God Country. Ces trois récits aux sujets de fond sensibles ne pourront pas vous laisser de marbre si vous y avez été confrontés un jour. Middlewest est une petite pépite aussi bien scénaristique que graphique et je ne peux que féliciter Urban de l’avoir proposé dans cette gamme, car c’est vraiment sa place.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).





 


Middlewest Tome 2 :


  • Résumé :

Une fois encore la rage enfouie au fond d'Abel a explosé et blessé des gens, sauf que cette fois il a porté préjudice à ceux qui l'avaient recueilli. Empli de culpabilité, il prend à nouveau la fuite accompagné de son ami le Renard, ce qui va lui faire vivre de nouvelles aventures qui pourraient bien le mettre encore bien plus en danger…


  • Critique :

Le premier tome de la série m'avait vraiment beaucoup touché de par le vécu d'Abel et j'attendais avec impatience la suite. Alors qu'il avait trouvé de la stabilité chez les forains du clan Hurst, sa nouvelle famille d'adoption, sa rage a de nouveau éclaté et a tout dévasté sur son passage. C'est convaincu de sa culpabilité et persuadé de l'irréversibilité de sa situation qu'il s'en va et on comprend très largement son sentiment.

Encore une fois j'ai adoré ce récit de Skottie Young qui continue de dérouler cette aventure extrêmement touchante d'un jeune homme meurtrie par la violence de son père et qui est persuadé d'être comme lui. Il va devoir en découvrir d’avantage sur son passé et celui de sa famille et avoir le courage de l’affronter. C'est là que se trouve la force de ce comics : il est extrêmement facile de s'identifier au personnage ou de se mettre à sa place et ce, qu'on ait vécu ce genre d'événement ou non.

La violence parentale est un sujet fort et cette formidable aventure en parle avec brio de façon très imagée. Ne souhaitant pas tout vous spoilers, je ne peux pas vous en dire beaucoup plus.

Le rythme du comics est bon même si la majorité du titre est fait de trajets d'un point à un autre mais les dialogues sont excellents et finalement le lecteur ne s'aperçois finalement pas des temps morts.

J'attendrai la fin du troisième et dernier tome pour me prononcer définitivement sur la possibilité de mettre cette série entre les mains d'un jeune ayant connu des violences parentales mais pour le moment je pense que c'est le cas.

Maéva en parlera dans une rubrique Psycomix dès qu'elle aura lu le dernier tome.


Au niveau dessin, c'est toujours Skottie Young qui œuvre et les planches sont toujours aussi réussies.


  • Conclusion :

Ce second tome de Middlewest est une excellente suite au premier tome pour lequel j'avais eu un coup de coeur et continue de dévoiler cette riche aventure avec brio.

Abel et son renard sont extrêmement attachants et il me tarde de découvrir ce que leur réserveront leurs prochaines aventures. Rendez-vous au troisième et dernier tome !


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).




Comments


bottom of page