top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png

Parker Girls




  • Résumé :

Darcy Parker et son organisation criminelle étaient les principales antagonistes de Strangers in Paradise. Avant même que débute cette série, Katchoo - l'une des protagonistes de SiP - faisait partie de l'organisation, en plus d'être la petite amie de Darcy pendant un certain temps. Mais tout finit par se payer un jour...


  • Critique :

Bon, avant toute chose, je dois avouer ne pas avoir lu Stranger in Paradise. Enfin j’ai essayé, mais c’est le seul récit de Terry Moore qui m’ait résisté à ce jour et ça m’attriste un peu car j’aime particulièrement son style d’écriture et son dessin. Pour autant, cela ne m’a pas empêché d’apprécier la lecture de “Cinq ans” qui est un crossover de tous ses différents personnages y compris ceux de SiP.

Si je vous parle de ça, c’est parce que Parker Girls est une minisérie dérivée de SiP qui reprend logiquement ses différents personnages et notamment ses “héroïnes”.

L’une d’entre elles est assassinée froidement et l’équipe décide d’enquêter sur sa mort dans le but de punir le responsable. Commence alors un bras de fer avec un ennemi particulièrement puissant qui demandera aux jeunes femmes de donner le “meilleur” d’elles même.


J'avais logiquement peur d’être largué en commençant ma lecture de Parker Girls, mais finalement, cela n’a pas été le cas. Tout est fait pour que ce récit soit auto contenu et compréhensible par une personne qui n’a pas lu la série principale. Les dialogues font sentir que certaines choses importantes et marquantes ont pu se passer dans la vie des personnages, mais à aucun moment, je n’ai ressenti de frustration ou de manque dans ma lecture.

J’ai même passé un très bon moment de lecture grâce à l’action, mais surtout l’humour piquant de Terry Moore auquel j’adhère particulièrement. Les dialogues des personnages sont toujours aussi croustillants et savoureux, un régal.

Les personnages de l’auteur sont toujours très forts, charismatiques même si ils ont un peu trop tendance à se ressembler, mais bizarrement, ils sont aussi très reconnaissables à leurs expressions. Ses personnages ont aussi beaucoup d’humour qu’il soit lié à des situations (une façon originale de tuer par exemple) ou à des dialogues à la répartie implacable. Vraiment, j’adore et je me rends compte que lire Terry Moore me manquait beaucoup.


Au registre du dessin, je ne saurais trop quoi dire à part que comme toujours son trait est précis, détaillé et toujours aussi plaisant à voir. Terry Moore a d’ailleurs testé de nouveaux effets (de flou notamment) particulièrement réussis. J’ai aussi l’impression que son style est un peu plus dynamique. Il a également mis plus d’effets dans les onomatopées et effets sonores que d’habitude et c’est très réussi.


  • Conclusion :

Lire du Terry Moore, c’est décidément une ambiance à part et Parker Girls montre une fois de plus tout son talent. Que vous ayez lu Stranger in Paradise ce récit auto contenu saura vous plaire grâce à son dynamisme, son humour implacable et ses personnages charismatiques.


Thomas.

 

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).


 




Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page