top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png

Review Demat' NEXTORY : Secret Invasion : Bienvenue chez les Skrulls

Dernière mise à jour : 18 mars




  • Résumé :

La famille Warner est une famille comme les autres. Papa travaille chez Stark Enterprises, maman est aux côtés d'un sénateur. Les deux filles étudient au Lycée Stamford. La seule chose qui distingue les membres de cette famille lambda ? Ce sont des Skrulls métamorphes qui ont infiltré notre société pour préparer l'invasion de la planète !


  • Critique :

Rassemblant une mini-série publiée en 2019 relativement indépendante du crossover de l’époque Secret Invasion, ce comics traite cependant du même sujet : la conquête de la Terre par les Skrulls, un peuple alien métamorphe.


Néanmoins, le récit choisit ici de se focaliser sur une famille Skrull et s’avère étonnamment plutôt original dans ce qu’il a à proposer.


« Secret Invasion : Bienvenue chez les Skrulls », orchestré par le duo Robbie Thompson et Niko Henrichon, range en effet au placard la démesure, les enjeux planétaires et les caméos à tout va (si bien que seul Tony Stark / Iron Man fait une apparition ici, qui plus est justifiée par l’intrigue). Cette courte histoire en 5 chapitres opte pour une narration centrée sur une mystérieuse famille de la race métamorphe. S’il est en premier lieu assez complexe (tout reste relatif) de cerner les enjeux et rôles de chacun, il est vite clair que cette famille peu banale œuvre pour l’invasion de la Terre en détruisant une arme capable de les démasquer…


Sur cette exposition assez simple repose alors un récit finalement bien plus travaillé qu’il n’y parait et offre un moment très sympathique au lecteur qui s’y aventurerait. En effet, la notion de l’espionnage (importante de l’œuvre originale et ses dérivées) est ici une sorte de prétexte permettant de traiter ces personnages sous le prisme de leurs relations familiales compliquées, codifiées tantôt par les standards de la culture Skrull, tantôt par leur nouvelle vie terrestre. Cette complexité, qui reste à contraster, s’illustre notamment dans les scènes de dialogue au sein du domicile que Thompson écrit à merveille, sans jamais forcer le trait ou verser dans le pathos. On pense notamment à cette première scène familiale autour d’un dîner qui, sous ses airs de soirée classique, révèle toute la complexité de cette famille ; mais encore le miroir narratif amené par les flashbacks qui trouvent toujours un écho intéressant dans les scènes qui les suivent… et bien sûr, la scène finale qui, par son côté très classique (à la limite du ridicule sans toutefois l’atteindre) vient offrir une réelle conclusion satisfaisante à ces personnages et leurs intrigues. Au final, force est de constater que Thompson rend ces êtres de nature détestables plutôt attachants sans jamais remettre en cause qui ils sont au fond d’eux. L’histoire en tant que telle est ainsi tout à fait convaincante mais aurait probablement mérité d’être prolongée de quelques chapitres afin de poser correctement tous les enjeux de la mission globale de ces personnages.

Le travail d’Henrichon est plutôt bon, avec notamment un découpage de ses planches très maîtrisé, autorisant son comparse scénariste à oser quelques scènes sans dialogue (et éviter plus globalement un récit trop verbeux en se concentrant sur l’essentiel). Reste une légère frustration à la vue des couvertures disséminées à chaque chapitre : Marcos Martin aurait assurément fait un travail encore meilleur avec son trait plus affirmé. Toutefois, Henrichon n’a pas à pâlir de sa copie qui colle à l’esthétique attendue pour ce type de série, d’autant plus qu’il a eu l’opportunité de coloriser son travail.


  • Conclusion :

Ainsi, si ce récit s’avère décorrélé de l’œuvre qu’il cite, celui-ci prolonge en réalité l’expérience en offrant à ce même concept un point de vue différent, plus intimiste par une équipe créative qui maîtrise totalement son sujet.


Valentin.

 

Lisez toute une sélection de comics (mais aussi franco-belge, manga, romans, livres audio, magazines ...) en illimité grâce à l'application de Nextory.

Pour bénéficier de de 45 jour d'essai à Nextory, suivez ce lien.





Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page