top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
  • Photo du rédacteurThomas

Black eyed kids tome 1

Dernière mise à jour : 18 nov. 2023



  • Résumé :

Il existe une légende selon la quelle des enfants aux yeux noir écumeraient les villes américaines demandant avec insistance à entrer chez les gens. C’est cette légende qui sert de base à B.E.K.

Un groupe d’enfants aux yeux noir parcourent une petit ville tranquille en semant la mort sur leur passage. Nul ne sait comment les arrêter et encore moins ce qui les motivent, mais une chose est certaine, mieux vaut rester le plus loin possible d’eux !

  • Critique :

L’horrifique et moi ça fait clairement deux, mais sans savoir pourquoi, à sa sortie « B.E.K » m’a fait du pied sans pour autant que je tente sa lecture. Mais je viens de passer à l’action et étrangement j’ai beaucoup aimé ce titre et ce, probablement grâce à la qualité de son écriture. C’est d’une fluidité assez dingue, on passe d’un chapitre à l’autre sans vraiment s’en rendre compte. L’auteur parvient à nous captiver alors qu’il ne nous donne que très peu d’informations sur ce qui se déroule. C’est par le biais de leur prise de contact avec une écrivaine que l’on comprends qu’ils sont en fait une race, semble-t-il extraterrestre, arrivée sur terre avant l’apparition de l’homme et qui aurait décidé de se camoufler parmi les homme dans le but de les étudier et attendre le meilleur moment pour frapper. Ce moment est venu et ces êtres se réveillent les uns après les autres laissant de nombreux morts derrière eux et ils comptent sur cette écrivaine pour laisser une trace écrite des évènements.

Sans cet aspect extraterrestre peut être que le récit m’aurait lassé mais le mélange SF et horrifique a vraiment fait mouche sur moi, tout comme la fin extrêmement ouverte qui laisse notre imagination travailler pleinement.

  • Conclusion :

Alors que ce récit horrifique n’était, sur le papier, absolument pas fait pour me plaire, il en a été tout autre grâce à une écriture aux petits oignons et une bonne dose de SF.


Thomas.





*Lien affilié (voir rubrique "Soutenir le blog")



bottom of page