top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png

Superman Lost

Dernière mise à jour : il y a 7 jours



  • Résumé :

Lois Lane et Clark Kent filent le parfait amour, dans un appartement normal, avec leurs petites habitudes de couple normal. Clark enfile certes collants et cape de temps à autre pour sauver le monde, mais à part ça, tout est des plus ordinaires à Metropolis. Jusqu'au jour où Superman rentre à la maison, après une mission de routine... Debout au milieu du salon, il garde son costume, montrant tous les signes extérieurs d'un trouble de stress post-traumatique, et déclare : « Je suis parti... 20 ans. »


  • Critique : 

Avec Superman : Red son pour seule et unique lecture consacrée au personnage, on ne peut pas dire que je sois un lecteur assidu de récits Superman. Je ne suis pas spécialement attiré par ce personnage, mais pourtant la lecture du pitch de Superman : Lost m’a donné envie d’en savoir plus et j’ai vraiment bien fait puisque j’ai vraiment été embarqué dans ce récit.

Je ne pensais pas que Clark Kent puisse être atteint de stress post-traumatique et pourtant après ce qu’il a vécu suite à sa mission censée être “de routine” je comprends totalement. En effet, il s’avère que cette mission est bien plus spéciale que prévu puisqu’elle concerne un trou noir mystérieusement apparu et que seul Superman semble capable d’atteindre. Le problème, c’est qu’il se retrouve soudainement embarqué dans l’espace lointain sans aucun moyen de savoir à quelle distance se trouve la terre. Il va alors découvrir de nouvelles races au fonctionnement bien particulier qu’il va évidemment vouloir aider même au péril de sa santé mentale. D’ailleurs sans être non plus traitée vraiment en profondeur, la santé mentale de Clark est assez longuement abordée et j’ai particulièrement apprécié ce point.

Mais rassurez-vous, ce titre ne parle pas seulement de ça puisque dans les thèmes proposés, on peut également trouver le voyage temporel ou une critique plutôt juste sur l’humanité, ses défauts et l’intérêt de vouloir sauver à tout prix quelque chose d’aussi dysfonctionnel. Là aussi, j’ai beaucoup apprécié cet aspect que j’ai trouvé particulièrement juste et d’actualité. 

Il y a aussi cette race alien appelée “Contrectatio” que j’ai trouvé vraiment géniale. Leur physique s’apparenterait à de jeunes humains chauves, à la peau orange, aux grands yeux bleus et surtout à la mentalité singulière et quelque peu sadique. Disons que pour votre bien, il vaudrait mieux ne pas les croiser.J’ai beaucoup aimé cette lecture aux thèmes variés, mais aussi assez haut en couleur quand il s’agit de montrer des scènes dans l’espace ou de faire découvrir de nouvelles civilisations. Un régal.


La partie graphique réalisée par une myriade d’artistes pourrait largement partir dans tous les sens, mais heureusement il n’en est rien tant les styles graphiques sont proches. Honnêtement, j’ai même pris un moment avant de me rendre compte que plus de deux artistes avaient œuvré !


  • Conclusion : 

Superman : Lost est un récit riche mais pas trop dense qui traite des sujets intéressants et montre un Clark Kent mis à rude épreuve. Pas besoin de connaître le personnage ou son histoire, un nouveau lecteur pourra tout comprendre de cette histoire.


Thomas.

 

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).






Comments


bottom of page