top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Série : BRZRKR Tome 1 et 2

Dernière mise à jour : 20 mars



Tome 1 :.To


  • Résumé :

L'homme connu uniquement sous le nom de B est un guerrier immortel. Il est sujet à des accès d'ultraviolence... au détriment de sa raison. Après des siècles d'errance, B a accepté de travailler pour le gouvernement américain en prenant part à des missions trop dangereuses pour des mortels. En échange, B espère obtenir la vérité sur les origines de son existence... et surtout comment y mettre fin !


  • Critique :

BRZRKR, voilà un comics qui a su faire parler de lui plus que les autres et ce dès son annonce et ce n’est pas grâce à la présence d’une légende du dessin ou de l’écriture sur le projet. Non ce qui a fait le buzz c’est la présence de Keanu Reeves au scénario, un acteur possédant une grande communauté de fans. De mon côté je trouve sa popularité un peu exagérée, je n’ai pas vu la totalité de ses films mais il ne m’a jamais laissé un souvenir impérissable (oui même dans Matrix, je n’aime pas Matrix).

Mais du coup que vaut BRZRKR ?

Les premiers retours que j’ai pu entendre sur First Print ou via des lecteurs l’ayant découvert en VO n’étaient pas très engageants mais j’ai tout de même souhaité le découvrir par moi même.


Au final je n’ai pas trouvé le récit si mauvais que ce que j’ai pu entendre. Le scénario n’est certes pas très compliqué et même un peu basique tout comme les dialogues d’ailleurs, mais à contrario l’action elle, envoie du lourd. Bon il faut aimer les effusions de sang, les défonçages de tête et les éviscérations festives mais si c’est votre came alors vous en aurez largement pour votre argent. C’est simple, le sous titre devrait être “Ça dézingue à toute berzingue !”.

Ce qui est dommage, c’est que c’est au moment ou l’intrigue s’épaissit que la fin du premier tome arrive. Juste à temps pour donner envie d’acheter le second, en espérant que l’intérêt ne s’écroule pas dès le premier chapitre.

Quoi qu’il arrive je pense que les deux tomes vont très bien se vendre, Keanu Reeves oblige.

Côté dessin, c’est Ron Garney qui s’y colle et malheureusement pour moi ce n’est pas un dessinateur dont j’apprécie particulièrement le trait. Je trouve le rendu un peu fouillis par moment et pas assez fin mais je dirais que pour le coup ça match avec le scénario.


  • Conclusion :

BRZRKR est un bon block buster débordant d’action et d’hémoglobine (à ne pas mettre entre toutes les mains). Si c’est ce que vous cherchez, foncez, si vous être plus à la recherche d’un peu plus consistant, passez votre chemin. Et puis si vous êtes fan de Keanu Reeves, je doute que vous attendiez mon avis pour sauter dessus.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).





 

Tome 2 :


  • Résumé : 

Mi-mortel et mi-dieu, maudit et contraint à la violence, l'homme connu uniquement sous le nom de B. recommence à errer dans le monde. Après avoir enduré une série d'expériences, B. se souviendra enfin de ses origines. Mais que signifie cette révélation pour son avenir ?


  • Critique : 

Après quelques mois depuis le lancement de cette série qui, une fois n’est pas coutume, a été lancée en grandes pompes, nous savons si le succès a été au rendez-vous ou non. Et avec quelques milliers d’exemplaires vendus, effectivement, il semble que ce soit le cas. Il est en revanche difficile de dire si ce succès est le résultat d’une mise en avant supérieure aux autres comics ou bien à la simple présence de Keanu Reeves au scénario. Seuls les chiffres de vente de ce second tome pourront nous dire en revanche si les lecteurs ont trouvé leur compte avec ce récit à l’action frénétique ou non. En me basant sur mon avis du premier tome, il est difficile de dire que c’est le cas. Par contre si vous restez indécis quant au fait de continuer ou non, sachez que ce second tome peut être déterminant dans cette décision.

En effet, j’ai moi même commencé ma lecture sans attente particulière sinon celle de trouver de l’action à foison, ce que je n’ai au final pas tant trouvé que ça. A la place j’ai plutôt trouvé un récit plutôt intéressant sur le passé de B expliquant plus ou moins sa longévité et ses capacités particulières. J’ai eu la surprise de trouver un peu plus de profondeur. Les auteurs cherchent clairement à rendre B bien plus attachant en montrant que son immortalité est plus subie que bien vécue. On nous montre les souffrances que la situation peut lui causer et à quel point il a toujours croisé des personnes souhaitant en faire usage. Clairement ce second tome m’a bien plus convaincu et me donne même envie de découvrir le troisième et dernier tome. Ce tome me fait d’ailleurs penser à la série Ragnarok qui propose également un premier tome assez bourrin avant de proposer plus de nuance dans le second. Comme quoi, parfois il peut être intéressant de laisser sa chance à une série même si le premier tome n’a pas convaincu.


Au dessin, pas de changement, c’est toujours Ron Garney qui oeuvre avec des planches toujours un peu brouillonnes et au trait sans grande finesse mais j’ai l’impression de m’y être fait.


  • Conclusion :

Si le premier tome vous a laissé perplexe, je ne peux que vous encourager à laissée une chance à ce deuxième qui devrait vous en donner plus.


Thomas.


 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

 Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).






Comments


bottom of page