top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Série : Dark vador (Deluxe) (Tome 1 et 2)

Dernière mise à jour : 12 mars





Dark Vador Tome 1 : Ombres et mensonges


  • Résumé :

Dark Vador est l’unique survivant de l’explosion de l’étoile de la mort. Après une telle déroute, sa position est très affaiblie et Palpatine l’a placé sous les ordres du général Tagge, une situation qui ne plaît absolument pas au Seigneur Noir des Sith. Il va devoir agir dans l’ombre pour regagner son pouvoir…


  • Critique :

Alors vous allez commencer à croire que j’ai une lubie sur Kieron Gillen en ce moment, mais il n’en est rien. Bien qu’il soit particulièrement d’actualité avec deux comics sortis récemment en VF (Die et Once & Future) il s’avère qu’en ce moment, je rattrape mon retard sur Star Wars et que son run sur Dark Vador se présente comme un incontournable. Bon je vous avoue quand même que voir son nom sur du Star Wars est pour moi très engageant, mais aussi un gage d’écriture particulièrement soignée. Ce récit se passe juste après l’épisode quatre et l’explosion de l’étoile de la mort. C’est une véritable humiliation pour Vador qui s’est fait battre par un vulgaire pilote de X-Wing. Palatine est très déçu de lui et le lui fait comprendre en le mettant sous les ordres du Général Tagge qu’il ne porte pas particulièrement dans son coeur. Histoire d’enfoncer le clou son nouveau supérieur décide de lui adjoindre un adjudant chargé de le suivre partout et de rendre compte de ses faits et geste. Malheureusement pour lui, il va lui arriver un « pépin » dès leur première mission. Débarrassé de ce poids, le seigneur Sith va pouvoir commencer à remettre discrètement une certaine forme de pouvoir en place. Pour l’aider, il fait appel au Dr Aphra qui va l’aider à reformer une armée directement sous ses ordres, mais la situation se complique lorsque Tagge lui adjoint un nouvel adjudant bien plus coriace et performant, ce qui va pousser Vador et sa petite équipe à être bien plus discrète. Sans grande surprise, j’ai adoré ce tome, déjà pour l’écriture de Kieron Gillen qui est encore une fois très bonne même si moins prise de tête que d'habitude. Il nous présente un Vador extrêmement intelligent, calculateur, manipulateur et surtout extrêmement subtile. Il doit organiser sa remontée en puissance sans que l’adjudant fouineur et très coriace qu’il a constamment à ses côtés ne comprenne quoi que ce soit. Il y a un vrai jeu psychologique qui se met en place entre eux et c’est vraiment passionnant à suivre. Le rythme est constant et garde le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page. ce début de série a changé l'image que j'avais du personnage que je trouvais charismatique mais pas assez approfondi pour que je m'intéresse à lui et là j'ai vraiment trouvé ce que je cherchais.

J’ai plusieurs fois failli me procurer la série consacrée au Dr Aphra, du coup, je suis content de l’avoir découverte dans ce tome et j’aime beaucoup sa personnalité et son côté électron libre que j’aime déjà beaucoup chez le Mandalorien. Elle apporte beaucoup à cette série grâce à sa personnalité et son lien particulier à Vador. Petite subtilité : la série est rééditée en deux Deluxe (Tome 1 : Ombres et mensonges et Tome 2 : La guerre de Shu-Torun) mais après avoir lu ce premier tome, il faut enchaîner sur le one shot « Star Wars : Vador abattu » écrit par Jason Aaron et lui aussi en Deluxe pour enchaîner avec « La guerre de Shu-Torun.

Graphiquement, je me suis régalé de bout en bout, car la totalité du tome est dessinée par Salvador Larroca.


  • Conclusion :

La série de Kieron Gillen sur dark Vador a la réputation d’être un incontournable de l’univers Star Wars et je valide largement. L’auteur nous offre un récit de très grande qualité présentant un Dark Vador regagnant en puissance et aux actions implacables.


Thomas.


 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).




 

Il est conseillé mais pas indispensable de lire

Vador Abattu (Deluxe) entre ces deux tomes.

Cliquez pour accéder à la critique.

 

Dark Vador Tome 2 : La guerre de Shu-Torrun


  • Résumé :

Après avoir combattu les troupes rebelles sur la planète Vrogas vas, Dark Vador est chargé par l’Empereur de pacifier Shu-Torun qui possède d’immenses richesses pour l’empire. Cylo-V est lui aussi sur place pour travailler aux côtés de Vador, mais les deux hommes semblent avoir des but bien différents. Quoi qu’il en soit, le seigneur Sith ne compte pas laisser Cylo-V marcher sur ses plates bandes et continuer à recevoir les faveurs de Palpatine.


  • Critique :

Suite et fin de la série Dark Vador par Kieron Gillen qui montre toujours Anakin mener ses propres opération pour écarter les concurrents gênants qui pourraient le priver de pouvoir. Mais cette fois il doit non seulement pacifier Shu-torun qui connait de grandes perturbations politiques mais aussi retrouver le Dr Aphra qui a été faite prisonnière par les rebelles et qui pourrait donc dévoiler tous ses plans à qui voudra bien l’entendre. Il charge alors Triple Zéro et BT de la ramener ou de la faire taire.

Encore une fois Vador se montre vraiment implacable, avançant tel un rouleau compresseur sur ses ennemis qui, une fois ciblés n’ont guère d’autre issue que la mort. L’homme calcule ses moins faits et gestes avec une froideur incroyable, ce qui fait qu’il se retrouve assez rarement pris au dépourvu. Le jeux de pouvoir qui est dévoilé dans les deux Deluxe de la série est extrêmement passionnant à découvrir et nous mène à priori tout droit à l’épisode V de la saga où Vador est à nouveau à se pleine puissance malgré l’échec encaissé avec la destruction de la première étoile de la mort.

Si vous aimez le personnage je ne peux que vous conseiller cette série qui vous montrera les différentes facettes du personnage. Je le voyais comme un simple pantin certes puissant, mais avec un libre arbitre plutôt limité, mais il n’en est rien puisque c’est bien souvent lui qui tire les vraies ficelles !


Graphiquement c’est toujours Salvador Larroca qui oeuvre pour notre plus grand plaisir. Certaines planches sont de véritables bijoux !


  • Conclusion :

Quelle belle conclusion pour cette série qui se sera montrée passionnante à suivre de bout en bout. Voilà un véritable incontournable pour tous les fans du personnage.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).




Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page