top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Review LADP : Divinity Tome 3

Dernière mise à jour : 22 mars




 
  • Résumé :

Nous sommes en 2017 et l'ensemble de la planète est dirigé par le régime totalitaire russe. La liberté n'est qu'un lointain souvenir. Colin King, un fidèle officier des services secrets russes, ne s'y fait pas. Il a la sensation que quelque chose cloche. Il se met à la recherche d'Abram Adams qui pourrait détenir la vérité. Celui qui fut un temps appelé Divinity est le seul capable de réduire à néant ce monde oppressant.


  • Critique :

Ayant fortement apprécié les deux premiers tomes, j'avais une certaine impatience de découvrir le dernier que j'espérais épique. Au final, c'est surtout une sensation de rendez-vous manqué qui domine. La promesse d'une histoire alternative où la Russie est maître du jeu, à la manière d'un "Superman Red Son" était très tentante ! Malheureusement, j'ai la sensation que Matt Kindt a voulu trop en faire.

Le récit est émaillé de différents chapitres plus ou moins courts présentant les origines de personnages créés de toute pièce pour l'occasion. Si certaines origines sont intéressantes, d'autres sont en revanche très largement superflues.

Mon intérêt pour l'intrigue m'a quitté au fur et à mesure de mon avancée dans les récit pour au final ressentir une déception générale.

Le fond est particulièrement prometteur mais la forme gâche tout. L'intégration de toutes les origines donne l'impression d'un récit qui traîne en longueur pour finir en deux coups de cuillère à pot.

Les personnages Valiant à la sauce russe sont particulièrement badass et donnent clairement envie de se jeter sur ce comics mais ils ne suffisent malheureusement pas.

Je comptais vraiment sur les dessins pour réduire ma déception mais malheureusement , mis à part quelques exceptions, ça n'a pas été le cas.


  • Conclusion :

Ce dernier tome que j'espérais comme une fin en apothéose est en fait un rendez-vous manqué. L'idée de base qui est très bonne est gâchée par l'intégration de plusieurs origines story superflues.

Thomas.


 

Vous pouvez commander les comics Valiant chez notre partenaire et bénéficier

de Bubble Infinity offert pendant un mois grâce au lien ci-dessus (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").








Comentários


bottom of page