top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
  • Photo du rédacteurThomas

Série : Dune (Tome 1 et 2)


  • Résumé Éditeur :

Dune, le chef-d’oeuvre épique de science-fiction de Frank Herbert se déroulant dans un avenir lointain au milieu d’une société interstellaire féodale tentaculaire, raconte l’histoire de Paul Atréides alors que lui et sa famille acceptent le contrôle de la planète désertique Arrakis… Un mélange étonnant d’aventure et de mysticisme, d’environnementalisme, et de politique, Dune est une histoire puissante et fantastique qui jette un regard sans précédent sur notre univers et est ici transfigurée par son adaptation en roman graphique. Brian Herbert et Kevin J. Anderson ont conservé l’intégrité du roman original, et Raúl Allén et Patricia Martín ont réalisé de splendides illustrations. Le tout est magnifié par les couvertures de Bill Sienkiewicz. Découvrez ou redécouvrez cette saga incontournable !


  • Critique :

Voilà un comics que je n'avais absolument pas prévu d'ajouter à ma bibliothèque et pourtant…

Cela fait un certain temps que Dune est revenu sur le devant de la scène et à moins de vivre sans internet, il est difficile de passer à côté des nombreuses publications qui en parlent. Mis à part le nom, je n'avais aucune connaissance de cet univers et c'est en passant voir mes amis libraires de Momie Dijon que je suis tombé sur le premier tome de l'adaptation des romans en comics. Jusque-là, je n'avais vu que sa jolie couverture sans m'y intéresser plus. C'est en découvrant le nom des dessinateurs que mon intérêt est monté en flèche. En effet, il s'agit de Patricia Martín et Raúl Allén qui ont beaucoup œuvré chez Valiant et qui ont notamment travaillé sur "Secret Weapons" qui reste une de mes meilleures lectures de l'éditeur à ce jour. J'ai donc décidé de sauter le pas au risque de ne pas accrocher au récit. D'ailleurs, l'un des libraire m'a mis en garde concernant les textes extrêmement fidèles au romans pouvant donner un aspect rigide à cette adaptation.

Pour le coup, je n'ai rien ressenti de tel lors de ma lecture. En revanche, j'ai été très perturbé par la quantité folle de noms de personnages qui nous sont soumis dès le début du tome. J'ai eu la sensation désagréable d'être totalement perdu et de ne rien comprendre, ce qui a bien failli me faire lâcher la lecture. Heureusement le camarade Scooby_Dam œuvrant chez Sanctuary m'a rassuré sur la suite.

Effectivement une fois arrivé au premier tiers du comics, tout commence à s'éclaircir et prendre un peu de rythme, mais quand on aime les récits plutôt rythmés, il est quand même assez difficile de maintenir l'intérêt jusqu'au bout. J'ai réussi à le faire et ça a fini par payer, puisque dans le dernier tiers du récit tout s'accélère. J'aurais aimé que cela arrie un peu avant, mais bon, je prends ça comme une récompense à ma résistance.

Alors c'est extrêmement lent, mais heureusement, les personnages sont intéressants à suivre et plutôt charismatiques (merci à Patricia et Raúl) ce qui donne quand même envie d'en savoir plus et de découvrir les prochains tomes. Je me suis attaché à ces personnages et je pense que mon envie de voir la suite ne tient qu'à ça, à l'espoir de voir le rebond de rythme perdurer dans la suite et aussi à l'envie de retrouver le travail des artistes.


Graphiquement, pas de suspense, j'adore le travail de ce duo de dessinateurs et ils m'ont régalé.


  • Conclusion :

J'ai failli lâcher de nombreuses fois cette lecture par manque de rythme où par manque de compréhension mais mon intérêt pour les personnages, la hausse d'allure en fin de récit et la qualité de la partie graphique me donnent envie de découvrir la suite.


Thomas.

 

Vous pouvez commander les comics Indépendants chez notre partenaire et bénéficier

de Bubble Infinity offert pendant un mois grâce au lien ci-dessus (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").




 


Dune Tome 2 :

.


  • Résumé :

Le jeune Paul Atréides et sa mère, dame Jessica, se retrouvent bloqués dans le désert profond d'Arrakis. Après avoir subi la terrible trahison d'un des leurs, la maison Atréides est détruite par leurs plus grands ennemis, les Harkonnen. Paul et Jessica doivent trouver le peuple mystérieux des Fremens, ou périr…


  • Critique :

Il y a un certain temps que je connais Dune au moins de nom. Malheureusement n’étant pas un grand consommateur de romans je n’ai jamais tenté l’aventure. Heureusement le film et les adaptations en comics sont venus me faciliter la tâche.

J’avais eu quelques difficultés avec ma lecture du premier tome, d’autant plus que je l'avais lu avant de voir le film. La grande quantité de protagonistes et de lieux m'avait alors pas mal perturbé.

Pour la lecture du second tome je n’ai pas eu ce genre de problème, il faut dire qu’entre temps j’ai pu voir 4 fois le film, relire le premier tome et lire les trois tome de la série Dune : maison Atréides. Bon toujours pas de roman et honnêtement je ne penses pas passer par cette étape.

Aujourd’hui plutôt bien famirialisé avec cet univers j’ai pu profiter pleinement de cette nouvelle lecture et ce qui m’a le plus frappé c’est la similitude avec les événements du films. C’est à quelques détails près, comme si je voyais le film une nouvelle fois. Denis Villeneuve a dû simplifier certaines scènes pour son film mais globalement tout est là. De façon général je préfère même les scènes dans leur version du roman graphique.

Les problèmes de rythme que j’avais à ma découverte du premier tome n’ont pas eu lieu pour celui-ci, bien au contraire. Le récit y est beaucoup plus rythmé et dynamique de la même façon que le début du film est moins rythmé que le reste.

Si vous n’avez que l’expérience du film, sachez qu’en terme chronologique, ce tome va un peu plus loin que l’oeuvre du réalisateur canadien et il me tarde maintenant d’en découvrir la version cinématographique des événements.


Niveau dessin on retrouve le formidable duo formé par Raul Allén et Patricia Martin. Leurs planches sont absolument fantastique. Elles fourmillent de détails et la colorisation est juste parfaite.


  • Conclusion :

Beaucoup plus familiarisé avec l’univers de Dune qu’au moment de la lecture du premier tome, j’ai eu beaucoup moins de mal avec celui-ci. Il faut aussi avouer qu’il est bien plus dynamique ce qui aide grandement.

Si le roman vous fait peur et que vous êtes plus à l’aise avec le 9ème art, alors c’est très probablement LA version qu’il vous faut !



Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).







bottom of page