top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png

Sacrifice Tome 1



  • Résumé :

Il est possible de vivre dans un monde en harmonie, mais il faut payer le prix. Le prix est élevé, mais simple. Chaque foyer doit offrir un de ses enfants en sacrifice. Alors que l'échéance arrive, un fils qui n'a jamais été aimé par sa famille doit partir honorer cette dette, mais il ignore qu'il sera peut-être l'une des clefs qui pourra enfin briser ce cycle de souffrance…


  • Critique : 

Dans un monde peuplé de divinités et de simples mortels, les uns doivent souvent sacrifier pour le bon plaisir des autres et je ne pense pas avoir besoin d’expliquer dans quel sens ça va. Les divinités demandent régulièrement une moisson de sacrifiants pour maintenir l’harmonie dans le monde. Nous suivons alors un groupe de sacrifiants et surtout deux en particulier. D’un côté, nous découvrons un fils qui n’a jamais été aimé, destiné aux plus basses besognes qui décide de se sacrifier pour éviter à une de ses sœurs d’être emmenée et d’une autre, une jeune fille née et élevée dans le but d’être une sacrifiante. Les deux protagonistes se lient rapidement d’amitié malgré leurs sentiments divergeant quant au sort qui leur est réservé. Lequel des deux est dans le juste ? Pour le savoir, il faut lire cette nouvelle œuvre / pépite de Rick Remender. 


Quel moment incroyable j’ai passé pendant ma lecture de “Sacrifice” proposant une ambiance fantastique, des personnages anthropomorphes, extrêmement attachants, mais aussi de vrais messages sur le rapport au pouvoir, les croyances, les traditions, etc.L'œuvre propose une ambiance forte qui emprunte autant à l’horrifique qu’au merveilleux et ce grand écart provoque régulièrement de véritables instants de surprises. Certaines scènes, bien que parfois prévisibles sont d’une violence assez folle, ce qui destine l’œuvre à un public plutôt averti. Les dialogues sont également de très bonne qualité et certaines répliques sont absolument savoureuses, un régal.


C’est Max Fiumara (Star Wars, Spider-man : Spider-Island, BPRD, Sandman, Black hammer…) qui œuvre sur la partie graphique et bien que son style graphique ne soit pas ma tasse de thé de prime abord, mon avis a changé au fur et à mesure de ma lecture. Au final, je trouve un charme complètement fou à son travail sur cette série. D’ailleurs, c’est un constat que je fais de plus en plus : je commence à apprécier des styles beaucoup plus variés qui m’auraient fait lâcher une œuvre il y a quelques années. Et plus encore que de simplement les apprécier, ces styles participent grandement à mon amour d’une œuvre !


  • Conclusion : 

C’est une véritable claque que j’ai prise avec cette nouvelle œuvre de Rick Remender (que je n’avais pas lu depuis Fear Agent) qui nous propose une œuvre fantastique à l’ambiance empruntant autant à l’horrifique qu’au merveilleux et dont les questionnements sur le pouvoir, les croyances, les traditions… sont particulièrement bien traités. Graphiquement, c’est une vraie pépite et puis ce format Urban à la couverture agrémentée de vernis sélectif est du plus bel effet. Non vraiment Sacrifice est un nouvel incontournable du catalogue Urban Comics.


Thomas.


 

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).


 



Commentaires


bottom of page