top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
  • Photo du rédacteurThomas

Série : Ether Tome 1 et 2

Dernière mise à jour : 11 févr.

Tome 1 :


  • Résumé :

Boone Dias est un scientifique extrêmement intelligent au quel aucun mystère ne résiste que ce soit sur terre ou sur Ether, ce monde fantastique où il aime se rendre pour y résoudre des tas d’énigmes. Un jour il est appelé à se rendre sur Ether, mais cette fois ses talents de détective vont être utile à une toute autre chose : trouver qui a tué le Flamme d'or, un meurtre susceptible de causer la perte de ce monde fantastique si fragile.


  • Critique :

Après quelques semaines à entendre parler de la série Ether sur les réseaux sociaux, j’ai forcément été tenté de feuilleter le premier tome à sa sortie en librairie, d’autant plus que Matt Kindt a écris quelques uns de mes récits favoris chez Valiant, mais je ne l'ai pas pris tout de suite encore un peu refroidi par les planches. C'est finalement à la sortie du second tome que j'ai sauté le pas.

Ce qui frappe dès le départ c’est le côté loufoque du récit avec ses personnages aux formes étranges et ce petit oiseau si mignon de prime abord et qui semble démoniaque lorsque Boone refuse de l’écouter chanter. Il aurait tout à fait sa place dans un bon vieux Tex Avery d’ailleurs !

C’est donc avec une histoire fun et bien rythmée qu’on commence, jusqu’au moment où on revient sur les évènements qui l’ont amené à voyager vers l’Ether et où on découvre un homme aux très nombreux sacrifice et forcé à se comporter en SDF lorsqu’il revient sur terre alors qu’il est adulé dans le monde fantastique. J’ai beaucoup aimé cette différence d’image que le personnage peut avoir en fonction d’où il se trouve et a fait raisonner en mois une pensé que j’ai depuis très longtemps disant que même si quelqu’un semble au plus il est tout à fait capable de choses extraordinaires. Matt Kindt est parvenu à rendre le personnage très attachant très rapidement malgré un début de tome sans aucune notion d’émotion ce qui n’est pas forcément évident.

L’univers est riche en personnage et haut en couleurs, on sent que l’auteur a une imagination incroyable et je suis vraiment curieux de voir où elle va nous mener mais je ne doute pas une seconde que la suite vaudra son pesant de cacahuètes.

Du côté des graphismes, ceux qui me suivent depuis les débuts (coucou Duc) verront une certaine évolution dans mes goûts. Le style est très particulier mais va à ravir à cet univers déjanté et procure une vraie ambiance, très agréable qui plus est.


  • Conclusion :

Ether est une nouvelle réussite du grand Matt Kindt qui parvient à allier fun et émotion avec brio.


Thomas.


 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

 Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).





 

Tome 2 :


  • Résumé :

L’Ether et la terre sont en danger, plusieurs portails sont ouverts entre les deux univers et permettent à des créatures magiques et dévastratrices de traverser. Boone Dias doit donc retourner dans l’Ether afin de les refermer. Accompagné d’une équipe d’êtres mystiques ( de vrais bras cassés aussi ), il part pour épopée épique au coeur de volcans, déserts et bois magiques.


  • Critique :

La dernière fois que je vous ai parlé de la série Ether c’était en octobre 2019, j’vais mis pas mal de temps à me lancer à cause d’un style graphique au quel j’ai eu du mal à me faire. Mais je m’y suis fais et j’ai ainsi pu découvrir un excellent récit. A la sortie du tome deux je me suis évidemment jeté dessus mais j’ai préféré garder ce tome au chaud pour le lire à un moment idéal pour vraiment l’apprécier. Ce moment est arrivé, j’avais envie de lire une épopée riche en couleurs et prenante et c’était effectivement le bon moment.

Ce tome deux n’a rien à envier au premier volume, il en garde son dynamisme, son côté barré mais aussi et surtout son petit côté touchant grâce à la vie de son personnage. Le récit tient toujours aussi bien la route et va même encore plus loin proposant toujours plus de lieux et de personnages extraordinaires.

Boone Dias est un aventurier intrépide qui a abandonné sa famille pour aller dans l’Ether où il a également fait des rencontres magiques. Et même si il semble ne pas vouloir le montrer, on sent que ses choix lui pèsent et que peu importe ses actions, tout le monde ne sera jamais satisfait. Encore une fois j’ai été totalement embarqué par le récit de Matt Kindt qui mixe à merveille humour, action et émotion.


Graphiquement la série a un style très particulier qui ne fait clairement pas l’unanimité mais qui colle tellement à la perfection au récit que si on aime l’un, on doit aimer l’autre. J’adore les traits et les couleurs vives de David Rubin qui propose des planches ultra dynamiques et qui joue astucieusement avec les cases. Un vrai plaisir à regarder.


  • Conclusion :

Je vous encourage à découvrir cette superbe aventure orchestrée par le grand Matt Kindt, si vous aimez le fantastique ou la science fiction, vous allez adorer.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

 Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).








bottom of page