top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Folklords tome 1

Dernière mise à jour : 12 mars




  • Résumé :

Dans un monde fantastique fait de magie et de monstres en tout genre, se trouve Ansel, un jeune homme souvent moqué pour son allure un peu étrange. Ses nuits étant hantées par des visions faites de costards, de villes bétonnées et d’objets modernes, le jeune homme s’habille comme dans ses rêves et fabrique des copies des objets qu’il voit. À 18 ans, il est temps pour lui de choisir sa quête initiatique et s’est tout à fait naturellement qu’il décide de braver l’interdit pour aller à la recherche de personnages légendaires.


  • Critique :

Matt Kindt est devenu une véritable valeur sûre enchaînant les titres de qualité que ce soit en indé ou bien chez Valiant où il a certainement fait beaucoup pour la renommée récente de l’éditeur. Aujourd’hui, il est de retour en France via Delcourt avec Folklords, un récit fantastique dans lequel nous suivons les aventures du jeune Ansel qui doit réaliser sa quête initiatique et décide d’aller trouver les « Folklords » (maîtres peuple.). Mais il y a un hic : tout ce qui les concernent est formellement interdit et passible d’une exécution immédiate. Cela suffirait à arrêter la plus part des aventuriers mais pas Ansel, après tout, la dangerosité n’est-elle pas l’intérêt principal d’une quête? Le jeune homme en est convaincu et décide de braver le danger en vivant les aventures se présentant à lui. Lors de son voyage, il va rencontrer de nombreux personnages plus ou moins inspirés des comtes que nous connaissons tels que Greta dont vous reconnaîtrez aisément l’inspiration du nom, mais qui, ici, se trouve être une tueuse en série. Il y a également cette femme n’étant pas gâtée par la nature (inspirée par la Bête de Disney ?) et qui cherche à embrasser tout le monde sur son passage en espérant rompre un sort l’ayant rendue vilaine. Encore bien d’autres références sont disséminées dans ce riche récit. Je vous laisse le grand plaisir de les découvrir.

Par contre, ne croyez pas que Matt kindt se soit contenté de piocher quelques références par ci, par là et de bidouiller un récit avec, non, loin de là. L’univers proposé par l’auteur est d’une richesse folle et les références n’en sont qu’une très mince partie. Toute l'histoire semble imbibée de multiples intrigues parfaitement ficelées qui vous forceront assurément à réfléchir un certain temps après votre lecture. L’un des points les plus intrigants concerne la narratrice dont l’identité est dévoilée par petites touches tout au long du premier tome. Elle apparaît dans les visions d’Ansel, semble pouvoir communiquer avec lui et avoir certains points communs. Matt Kindt profite de ce récit pour diffuser quelques messages sur le racisme (ici contre les gnomes), les pouvoirs autoritaires (les bibliothécaires), etc. Il semble également vouloir faire un parallèle entre Dieu et les auteurs, égaux dans leurs capacités à créer des univers et leur donner vie mais, je ne suis pas tout à fait certain de ce point et je vous le garantis, ça m’a taquiné l’esprit une bonne heure après ma lecture. Il me tarde donc de découvrir le second tome pour en avoir le cœur net. Niveau dessin, Matt Smith fait un très bon travail même s'il est vrai que son style n’a rien de vraiment spectaculaire. C’est beau mais classique.

  • Conclusion :

Je ne sais pas si Folklords est prévu pour être une série au long court mais ce premier tome pose de formidables bases pour une incroyable épopée remplie de mystère. Vivement le tome 2 !

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

 Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).




Comments


bottom of page