top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Hotell Tome 1 et 2

Dernière mise à jour : 18 mars



Tome 1 / Tome 2


Tome 1 Te


  • Résumé :

Quatre histoires d'horreur interconnectées se déroulant toutes dans un hôtel mystérieux qui semble n'apparaître qu'à certains clients.


L'hôtel Pierrot Courts. Vous ne le trouverez sur aucune carte, mais s'il vous arrive de conduire sur la Route 66 tard dans la nuit et que vous avez désespérément besoin d'un refuge ou de vous cacher, vous apercevrez peut-être un panneau abîmé en bordure de route. C'est un endroit où beaucoup s'enregistrent au comptoir mais d'où bien peu repartent. Et vu les horreurs qui vous attendent à l'intérieur, vous auriez peut-être préféré continuer à rouler…


  • Critique :

Si vous avez un road trip aux États Unis de prévu et que vous prévoyez de dormir dans de petits motels perdus, je vous déconseille de lire « Hotell » avant de partir. D’ailleurs ça peut aussi être valable en France ou ailleurs ! C’est vraiment un coup à ne pas dormir et à flipper au moindre bruit dans les murs ou à se méfier des miroirs !


« Hotell » nous présente quatre histoires horrifiques concernant quatre clients séjournant dans les quatre seules chambres de l'hôtel et pour le coup le terme horrifique n’est vraiment pas galvaudé et le premier récit va clairement vous mettre dans le bain avec un histoire assez dérangeante. D’ailleurs toutes le sont plus moins et sur des sujets assez différents mais une chose est certaine, rien ne tourne rond dans cet hôtel !

Les quatre chapitres ont tous leur intérêt puisqu’ils nous montrent tous une situation horrifique différente et des personnages bien différents. Quand au rythme il est assez intense, ce qui laisse finalement assez peu de temps (si vous lisez tout d’une traite) pour digérer ce qu’on voit, rendant l’ensemble des scènes plus impactantes.


Mon sentiment est assez étrange concernant cette lecture puisque celle-ci m’a pas mal dérangée mais je n’ai pas un sentiment négatif pour autant, car après-tout, n’est-ce pas ce qu’on cherche avec ce genre de récit ? Donc au final je suis retourné mais je suis tout de même satisfait d’avoir trouvé ce qu’on m’avait promis.


Le tome peut paraître un peu court (et il l’est) mais pour moins de 17€ on ne peut trop rien y redire. Certaines personnes auraient peut-être préféré avoir la série entière dans une intégrale mais, d’une, l’éditeur a formellement annoncé que de tels tomes n’étaient pas prévus et deuxièmement, vu la quantité de titres horrifiques publiés ces derniers temps, il est peut être logique de publier un tome 1 maintenant plutôt que d’attendre des mois pour tout avoir et rater la vague.


Côté dessin on trouve Dalibor Talajić un dessinateur croate surtout connu pour son travail sur « Deadpool Kills the Marvel Universe » et nous propose des planches sympas qui devraient plaire au plus grand nombre même si elles peuvent manquer d’un peu de finesse.


  • Conclusion :

« Hotell » est un récit horrifique réussi puisqu’il fait particulièrement mouche. Cela dépendra essentiellement de votre sensibilité aux scènes glauques et dérangeantes mais sur moi ça a fonctionné. Un titre parfait à lire pendant un orage.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).





 

Tome 2 :


  • Résumé :

Bienvenue à nouveau à l'hôtel qui VOUS a choisi !

Inscrivez-vous au registre et croisez les doigts...


Cinq histoires interconnectées racontent une autre semaine éprouvante à Pierrot Courts, le mystérieux motel en bordure de route où les âmes perdues mènent leur ultime combat contre les démons qui les hantent. Une famille, désespérée et démunie après avoir été expulsée de sa maison. Un artiste torturé, en quête d'inspiration. Un vieux garçon s'occupant de son chien bien-aimé tombé malade. Un gang de motards brutaux, à la recherche d'une des leurs qui en cavale... Lorsque toutes ces âmes hantées se présenteront aux Pierrot Courts, qui survivra pour rendre sa clef et partir ?


  • Critique :

Le deuxième et dernier tome de la série Hotell est enfin là et dire que je l’attendais est un euphémisme. Ma lecture du premier tome m’avait laissé un sentiment étrange (mais positif tout de même) au début, mais le temps passant, mon avis est devenu bien plus positif. Il faut dire que les récits apportant de grosses émotions sont assez rares !Là où le premier tome présentait 4 histoires sans autre lien que l'hôtel en lui-même, ici chaque histoire est liée avec les autres puisque chaque personnage va être amené à croiser les autres à un moment donné. 

Tous ont des profils bien différents et sont à l'hôtel pour des raisons assez variées, mais tous seront jugés sur leur façon de traiter les autres et pour le coup, les cas sont assez inégaux… Le lecteur n’a pas vraiment le temps de s’attacher à eux et finalement le gros de l’intérêt de savoir ce que leur réserve l’établissement.C’est aussi l’occasion d’en savoir un peu plus à propos de cet hôtel même si tout n’est pas forcément dévoilé. L’auteur semble vouloir garder une certaine dose de mystère sur le lieu (pour mieux y revenir plus tard ?) et une fin très ouverte laissant potentiellement la possibilité de revenir sur ses idées. Généralement, je trouve les fins très ouvertes assez frustrantes, mais pas cette fois-ci.


C’est toujours Dalibor Talajić, le dessinateur croate qui œuvre et je trouve son style toujours aussi sympa. D’ailleurs, il s’est bien amusé sur une des planches du tome qui joue sur le sens de lecture, rien de nouveau, mais c’est le genre de mise en page que j’apprécie particulièrement.


  • Conclusion :

La série Hotell de Black River a droit à une bonne conclusion avec ce second tome qui propose cinq histoires liées entre elles et très intrigantes. 

Si vous aimez les récits horrifiques, je ne peux que vous conseiller cette petite série qui saura vous intriguer et vous surprendre.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

 Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).





コメント


bottom of page