top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
  • Photo du rédacteurThomas

Hotell Tome 1

Dernière mise à jour : 6 août 2023



  • Résumé :

Quatre histoires d'horreur interconnectées se déroulant toutes dans un hôtel mystérieux qui semble n'apparaître qu'à certains clients.


L'hôtel Pierrot Courts. Vous ne le trouverez sur aucune carte, mais s'il vous arrive de conduire sur la Route 66 tard dans la nuit et que vous avez désespérément besoin d'un refuge ou de vous cacher, vous apercevrez peut-être un panneau abîmé en bordure de route. C'est un endroit où beaucoup s'enregistrent au comptoir mais d'où bien peu repartent. Et vu les horreurs qui vous attendent à l'intérieur, vous auriez peut-être préféré continuer à rouler…


  • Critique :

Si vous avez un road trip aux États Unis de prévu et que vous prévoyez de dormir dans de petits motels perdus, je vous déconseille de lire « Hotell » avant de partir. D’ailleurs ça peut aussi être valable en France ou ailleurs ! C’est vraiment un coup à ne pas dormir et à flipper au moindre bruit dans les murs ou à se méfier des miroirs !


« Hotell » nous présente quatre histoires horrifiques concernant quatre clients séjournant dans les quatre seules chambres de l'hôtel et pour le coup le terme horrifique n’est vraiment pas galvaudé et le premier récit va clairement vous mettre dans le bain avec un histoire assez dérangeante. D’ailleurs toutes le sont plus moins et sur des sujets assez différents mais une chose est certaine, rien ne tourne rond dans cet hôtel !

Les quatre chapitres ont tous leur intérêt puisqu’ils nous montrent tous une situation horrifique différente et des personnages bien différents. Quand au rythme il est assez intense, ce qui laisse finalement assez peu de temps (si vous lisez tout d’une traite) pour digérer ce qu’on voit, rendant l’ensemble des scènes plus impactantes.


Mon sentiment est assez étrange concernant cette lecture puisque celle-ci m’a pas mal dérangée mais je n’ai pas un sentiment négatif pour autant, car après-tout, n’est-ce pas ce qu’on cherche avec ce genre de récit ? Donc au final je suis retourné mais je suis tout de même satisfait d’avoir trouvé ce qu’on m’avait promis.


Le tome peut paraître un peu court (et il l’est) mais pour moins de 17€ on ne peut trop rien y redire. Certaines personnes auraient peut-être préféré avoir la série entière dans une intégrale mais, d’une, l’éditeur a formellement annoncé que de tels tomes n’étaient pas prévus et deuxièmement, vu la quantité de titres horrifiques publiés ces derniers temps, il est peut être logique de publier un tome 1 maintenant plutôt que d’attendre des mois pour tout avoir et rater la vague.


Côté dessin on trouve Dalibor Talajić un dessinateur croate surtout connu pour son travail sur « Deadpool Kills the Marvel Universe » et nous propose des planches sympas qui devraient plaire au plus grand nombre même si elles peuvent manquer d’un peu de finesse.


  • Conclusion :

« Hotell » est un récit horrifique réussi puisqu’il fait particulièrement mouche. Cela dépendra essentiellement de votre sensibilité aux scènes glauques et dérangeantes mais sur moi ça a fonctionné. Un titre parfait à lire pendant un orage.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).



bottom of page