top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurJim

Les brèves Power Rangers Unlimited (MÀJ Tome 4)

Dernière mise à jour : 20 mars



En 2017, Glénat fait le pari de publier les comics Mighty Morphin Power Rangers dans un beau format cartonné vraiment pas cher (9.99€) par rapport aux prix que l'on pouvait déjà trouver chez la concurrence. Mais voilà la série n’a pas su trouver son public et après 5 albums sortis dont un spin off sur la ranger rose, Glénat annonce son arrêt par manque de rentabilité.


C’est en 2020 que l’éditeur Vestron annonce la reprise des droits pour publier la licence dans nos contrées et se retrouve vite confronté à un dilemme (qui fait beaucoup penser à celui qu’à pu connaître Hi Comics au début de la publication des Tortues Ninja) qui est le suivant : Continuer là où Glénat s’est arrêté, republier ce qui a déjà récemment été publié (moins de 4 ans) ou trouver un nouveau point d’entrée pour les lecteurs…


C’est vers ce dernier choix que se tournera l’éditeur, aidé et motivé par l’arrivée de la nouvelle ère “Unlimited Power” qui sera publiée sous le label “Power Rangers Unlimited”. Afin que les lecteurs ne soient pas perdus ils ont commencé par publier Mighty Morphin Power Rangers tome 0 qui est en réalité le dernier tome du run précédent (initié par Glénat 3 années plus tôt) mais qui sert de préambule à l’ère “Power Rangers Unlimited”. Après ce tome, nous suivons parallèlement 2 séries : “Mighty Morphin” se déroulant sur Terre et se concentrant sur les Power Rangers et “Power Rangers” qui se déroule dans l’espace suivant les aventures des Omega Rangers.



MIGHTY MORPHIN POWER RANGERS


MIGHTY MORPHIN

Tome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4 - Tome 5 - Tome 6


POWER RANGERS

Tome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4 - Tome 5 - Tome 6


RÉCITS COMPLETS

Ranger Slayer : Drakkon New Dawn - Edge of Darkness


 

MIGHTY MORPHIN POWER RANGERS TOME 0

Dans ce tome d’introduction nous découvrons que l’équipe des Power Rangers a bien évolué ! Tommy le Ranger Vert est devenu le Ranger Blanc, et les Rangers Jason (Rouge), Trini (Jaune) et Zack (Noir) sont devenus les Omega Rangers et ont été respectivements remplacés par Rocky, Aisha et Adam.


Après le constat des changements qui ont été opérés, le tome met en place les éléments qui seront importants pour le fil rouge du run à venir. Drakkon (que nous venions à peine de voir arriver dans le 4ème tome paru chez Glénat) fait son retour sur Terre, Billy (le Ranger Bleu) travaille désormais avec la scientifique Grace Sterling à la création d’un nouveau Ranger Vert dans le dos de Zordon, Le Seigneur Zedd se sert du Cristal du chaos pour attaquer Angel Grove et les Omega Rangers font la rencontre d’un Empyreal et découvrent malgré eux ses capacités.


Bref un beau programme pour ce qui est simplement censé être un tome d’introduction et franchement on a pas le temps de s’ennuyer ! Le tout est vraiment agréable à lire mais je dois bien avouer qu’il y est fait beaucoup de références aux événements qui se sont déroulés précédemment. En effet le premier run a été riche en event avec Shattered Grid, Beyond the Grid et Necessary Evil et même si Vestron nous fait un petit résumé en début d’album la frustration de ne pas avoir pu accéder à tout cela se fait vachement ressentir, d’autant plus que cette période éditoriale semble avoir eu de lourdes conséquences sur la situation actuelle.


Du coup on se retrouve avec un tome qui est essentiel pour le futur mais qui pèche par l'absence de contexte scénaristique ce qui fait que ce n’est selon moi pas le meilleur tome de la série (si on commence par là). Heureusement nous pourrons découvrir ce qui s’est passé durant cette période grâce à la republication prochaine de "Mighty Morphin Power Rangers" en intégrales aux éditions Vestron.


Côté graphismes c’est assez varié, le tout reste assez bon sans être exceptionnel : Les planches sont dynamiques, la mise en page est créative, le découpage efficace, mais les couleurs sont beaucoup trop saturées et les arrières plans sont parfois un peu vide.

 

MIGHTY MORPHIN TOME 1


Dans ce premier tome de la série “Mighty Morphin”, Ryan Parrott amorce une histoire sur deux époques : La première se situe dans le passé de Zordon, il y a plus de dix mille ans et la seconde dans le présent fait directement suite aux événements du tome 0.


Dans le passé nous découvrons le quotidien de Zordon en tant que Gardiens d’Eltar (sa planète natale), menant des batailles accompagné de deux frères d’armes Zartus et Zophram (Gardien Suprême). Dans le présent, toute l’équipe et Zordon se questionnent sur l’identité du nouveau Ranger Vert ainsi que sur ses intentions sans imaginer que Billy a pu contribuer à sa création. Pendant ce temps, Zedd en profite pour lancer une attaque sur Angel Grove à l’aide de Super Patrouilleurs et risque de réellement mettre en difficulté les Power Rangers. Je dois bien avouer que les révélations sont très efficaces et que la narration est franchement fluide, rendant la lecture plutôt rapide ! On ne va pas se mentir, c’est aussi dû au fait que chaque album ne fasse que 4 issues.


Concernant la partie graphique le bilan est plutôt positif : Le trait est moderne, les postures et les actions des rangers sont vraiment dynamiques, les couleurs sont très vives. En revanche, je dirais que la mise en page et le découpage me paraissent quant à eux relativement classiques. De plus, l'arrière-plan des cases est parfois vraiment vide, se limitant à des aplats de couleurs.

 


POWER RANGERS TOME 1


Ce premier tome de “Power Rangers” nous emmène dans une histoire bien différente de celle qui se déroule sur Terre ! Suite au génocide dont ils ont été témoins dans le tome précédent, les Omega Rangers se retrouvent acculés car la seule solution pour vaincre les Empyreals pourrait bien être Drakkon, mais Zordon ne semble pas être de cet avis… Convaincus qu’il en sait plus que ce qu’il ne veut bien le prétendre, les Omega Rangers vont décider de kidnapper Drakkon. Dans leur recherche des Empyreals, Jason, Zack, Trini et leurs compagnons XI et Yale seront confrontés à une autre terrifiante menace : les Horrids, de véritables vampires de l’espace, qui essaieront de dévorer toute forme de vie à bord du vaisseau…

Les enjeux de cette série sont très différents de la première. Les Empyreals semblent déterminés à exterminer tous les mondes qui passent sous leurs mains et ils nous ont déjà prouvé qu’ils pouvaient le faire sans sourciller. Les Rangers ont alors le poids de l’univers sur leurs épaules et ont pour devoir de stopper leur progression. Ensuite les dessins me plaisent encore plus que ceux de "Mighty Morphin" (que j’aimais déjà beaucoup). La mise en page est relativement similaire mais le trait me semble plus saillant, les couleurs légèrement plus foncées et surtout, on a le droit à des environnements détaillés en arrière-plan !


En conclusion je dirais que ce véritable Space Opera démarre sur les chapeaux de roues et que la suite promet d’être des plus épiques.


 

MIGHTY MORPHIN TOME 2


Matthew Cook est le nouveau Ranger Vert ! Suite à la révélation publique de son identité, nous avons le droit à un chapitre entier de flashback sur son point de vue des événements survenus dans les 2 tomes précédents. De retour dans le présent nous retrouvons les Power Rangers qui cherchent par tous les moyens de briser le bouclier mis en place par le Seigneur Zedd au milieu d’Angel Grove. En pénétrant dans ce bouclier ils découvrent que Grace et Matthew collaborent avec le Seigneur Zedd dans le but de protéger les habitants d’Angel Grove. Dans le passé, Zordon et ses frères d’armes font une découverte étincelante dans le Palais Bandora, une découverte si puissante, qu’elle pourrait être déterminante pour l’avenir de l’univers. Cette découverte s’avèrera être en fait le mythique cristal Zeo et les Gardiens auront la lourde tâche d’empêcher quiconque de s’en approcher.

Le petit point de vue du Ranger Vert en début de tome était vraiment agréable tant j’ai été surpris par la révélation de son identité. La conclusion de ce tome, quant à elle, a un petit goût de victoire amère et on se doute que cela va constituer l’un des éléments de la fameuse Eltarian War à venir. Le dessin est toujours très efficace, se concentrant plus sur l’action et le dynamisme des planches que sur les détails et les environnements mais ça a au moins le mérite d’offrir des planches très lisibles.

“Mighty Morphin” est un comics très complet, arrivant a parfaitement concilier l’action et le développement de personnages. Il va sans dire que je conseille à toutes les personnes qui ont connu la série TV plus jeune de lire cette série, car c’est elle qui sera la plus proche du concept classique des Power Rangers version TV.


 

POWER RANGERS TOME 2


Afin de réparer leur vaisseau qui a été impacté par les créatures constituées d’énergie de la transmutation, les Omega Rangers atterrissent sur une planète aux airs de Far West. L’équipe va être confrontée à Ecliptor et Astronema ainsi qu’aux membres du S.P.D ayant répondus à l’appel de Zordon les impliquant tous dans une bataille qui se terminera de manière imprévue. Pouvant enfin se remettre à la recherche des Empyreals, les Rangers vont réussir à estimer leur prochaine cible qui n’est autre que la planète Hartunia, dont les habitants sont connus pour l'oppression, le meurtre et la colonisation de peuples sous-développés.

La première moitié du tome était plutôt moyenne, nous offrant des scènes d'action relativement dynamiques mais pas pour autant spectaculaires, qui auront tout de même l’intérêt d’avoir quelques conséquences morales pour nos rangers. C’est sur sa seconde moitié que ce tome 2 devient très intéressant parce qu’il pose des questions morales : Les Rangers doivent-ils violer la culture et les croyances d’un peuple pour le protéger de l'extinction ou non ? Quand bien même est-ce que ce peuple mérite d’être sauvé quand cette dite culture repose sur la colonisation, le meurtre et l’appropriation de multiples autres peuples ?

Ce tome marque un tournant dans ce run puisqu’il fait le lien avec la série “Mighty Morphin” et le twist final dévoile clairement les premiers éléments qui vont nous mener à l’event Eltarian War.


Tout cela est magnifiquement mis en forme par Francesco Mortarino qui est sans conteste mon dessinateur préféré de l’ère Unlimited Power. Son style est vraiment dans l’air du temps, faisant un peu penser à du Dan Mora, les postures des personnages, le découpage et la mise en page donnent un tout vraiment très dynamique tout en ne négligeant pas les détails ainsi que les décors.

 


MIGHTY MORPHIN TOME 3


Véritable transition vers l’event à venir, ce troisième tome est extrêmement lourd en révélations. Toujours diviséE entre deux époques, l’histoire nous dévoile dans le passé l’origine story de l’un des plus grands antagonistes de l’univers Power Rangers, celle-ci pourrait bien être liée à la découverte du Zeo Cristal et avoir un lien avec le twist dévoilé en cliffhanger du précédent tome de “Power Rangers”. En parlant de cette révélation, dans le présent, Zordon et le reste des Power Rangers prennent connaissance grâce à Candice (Aka Zelya d’Eltar) des véritables intentions de Zartus et de ses sentinelles Tetra Force, préparant l’arrivée des Empyreals. Zordon devra mettre de côté ses convictions et essaiera de chercher de l’aide auprès de personnes qu'il avait fini par se mettre à dos. En parallèle, les Rangers développent un petit sentiment de rivalité avec Matthew, surtout depuis ce qu’il a fait au cours du dernier tome.

Bref j’ai essayé de rester vague concernant les événements car les révélations jouent un énorme rôle dans l'appréciation de ce tome (même si la plupart étaient attendues), qui, vous l’aurez compris, est riche en événements car c’est vraiment un carrefour entre les conséquences des tomes précédents, la préparation du futur event, toute l’histoire du passé à dérouler et son raccordement aux événements du présent. Le tout donne un tome bien compact, étonnamment vraiment fluide à la lecture, qui se lit très très vite et qui nous donne toujours envie de voir la suite. En tout cas c’est sans aucun doute le meilleur tome (jusque-là) du run. Ryan Parrott connaît son sujet sur le bout des doigts, il n’y a pas de doute, maintenant qu’il a presque fini de mettre tous ses pions en place il va pouvoir nous offrir du grand spectacle.


Côté graphismes, on est vraiment sur la même lignée que sur les tomes précédents à un détail près, le chapitre 10, illustré par un Dan Mora en grande forme, qui nous livre de magnifiques planches.


 

POWER RANGERS TOME 3


Suite à la dernière rencontre avec les Empyreals qui s’est soldée par une défaite, les Omega Rangers sont plus que jamais déterminés à les détruire. Mais dans l’immédiat il faut protéger le peu d’Hartuniens qui ont été sauvés, ce qui n’est pas facile, même sur Safehaven étant donné le passif du peuple. Nous avons ensuite le droit à tout un chapitre se concentrant sur l’histoire de Yale, contée par un étrange narrateur, qui le conduira à devenir l’Omega Ranger Bleu. De son côté, Drakkon aide les Rangers à retrouver l’émissaire Jaune mais les raisons qui le pousse à cela ne sont peut-être pas les plus nobles et pourraient avoir des conséquences dramatiques. Ils vont être amenés à croiser une nouvelle fois le chemin des Empyreals ce qui les mettra plus que jamais en difficulté.


Ce troisième tome apporte les quelques derniers éléments qu’il manquait pour l'arrivée de l’Eltarian War. En parallèle, il met fin à des intrigues qui durent depuis le premier tome. Pour être très honnête je trouve encore une fois que la première moitiée du comics un peu en dessous du reste, cependant, elle est très importante pour le développement des personnages, qui sont d’ailleurs assez justement développés selon moi, donc on ne peut pas dire que c’est mauvais, c’est juste que c’est le calme avant la tempête. En effet, les chapitres qui suivent sont vraiment excellents, l’action est entraînante, les combats sont impactants, les enjeux sont colossaux et les twists sont efficaces. Encore une fois j’ai préféré rester vague sur cette partie dans le résumé pour ne surtout pas vous gâcher l’expérience.


C’est encore une fois un grand oui pour cette série qui ne cesse de pousser les curseurs plus loin à chaque tome, ce qui n’annonce que du bon pour ce qui suit.

 


MIGHTY MORPHIN TOME 4 ( ELTARIAN WAR PARTIE 1 )


En tuant Zordon, Zartus a déclaré la guerre aux Power Rangers, il a prouvé qu’il était déterminé à poursuivre son objectif de conquête de la Terre par la force. Mais nos héros n’ont pas dit leurs derniers mots, et pour sauver l’univers ils ne seront pas seuls à faire face au Gardien Suprême, ils pourront compter sur l’aide de Zelya, des Omega Rangers, de Grace et Promethea, des sbires de Zedd, de l’émissaire bleu auxquels s'ajoute un Zordon en meilleure forme que jamais et prêt à combattre en première ligne grâce à Billy et Alpha 5.

Le grand rassemblement de toutes les intrigues amorcées dans les 7 tomes précédents est enfin arrivé ! Cette Eltarian War est un vrai feu d’artifice de scènes d’action spectaculaires et de retournements de situation qui n'hésitent pas à bousculer les status quo. Loin de n’être qu’un agrégat de scènes d’action décérébrées, le récit fait une pause en milieu de tome pour explorer la psyché de Zordon .


Graphiquement c’est toujours très bon, voir même excellent comme depuis le début du run de Ryan Parrott par ailleurs.


 

POWER RANGERS TOME 4 ( ELTARIAN WAR PARTIE 2 )


Sur terre la bataille fait rage, la coalition fait tout ce qu’elle peut pour protéger la ville, dans les airs, les Rangers, à bord de leurs zords affrontent les Empyreals, sur la lune les anciens frères d’armes Zordon, Zartus et Zophram s’affrontent dans un combat à mort.

La suite et fin de cette Eltarian War est véritablement excellente, elle nous offre tout ce que nous pouvions espérer et nous prouve encore une fois que cet univers n’a rien à envier à ceux de Marvel ou DC tant il peut s’avérer impactant en action, en émotion, en enjeux. Je trouve juste un peu dommage de revenir à un status quo à la fin parce qu’il y avait des éléments que je trouvais vraiment intéressants, en particulier le fait que Zordon soit intégré dans une armure, lui donnant la possibilité de retourner au rang de leader d’équipe qui est en première ligne. Mais cela n’enlève rien au plaisir ressenti lors de la lecture.


Bien entendu il reste 2 tomes de chaque série pour continuer de faire évoluer les choses et clôturer le run mais j’avoue que cette fin d’event sonne un peu comme la fin du passage de Ryan Parrot sur les Rangers et avec du recul je peux vous dire qu’il aura produit un excellent run sur les Power Rangers apportant notamment beaucoup d’éléments concernant le passé et à la caractérisation des Eltariens.


 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).







Comments


bottom of page