top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
  • Photo du rédacteurThomas

Série : Nico Bravo (Tome 1 et 2)



Nico Bravo Tome 1 :


  • Résumé :

Nico Bravo est un jeune homme qui travaille dans la boutique céleste de Vulcain, l’endroit idéal pour trouver toute sorte de produits magiques pour réaliser une bonne quête dans les règles de l’art. Nico, Lula le sphinx et Buck la licorne forment une équipe de choc parée à toute demande, mais leur quotidien va se trouver totalement chamboulé par la visite d’une cliente se nommant Eowulf, une descendante de Beowulf le chasseur de monstres. La jeune fille compte faire ses preuves en tuant Cerbère le chien à trois têtes gardant les portes de l’enfer et empêchant les hordes de l’enfer d’envahir le monde des vivants. Conscient de la catastrophe que produirait la réussite de cette quête, Nico va tenter de barrer la route à Eowulf.


  • Critique :

A l’annonce de Nico Bravo je me suis tout de suite dit que cette série pourrait me plaire; les aventures pleines de magie, des dangers et d’humour font immanquablement ressortir le fan du Donjon de Naheulbeuk que je suis avec plus ou moins de réussite. Là pour le coup la réussite était bien là. Alors attention on est tout de même bien loin de l’ambiance du Donjon ou même de la qualité de cet univers mais on a tout de même quelque chose de très réussi qui plaira à toute la famille. En effet ce comics n’est pas trop bavard et présente des graphisme qui plairont ( à mon avis ) beaucoup aux plus jeunes. Les dialogues et le scénario ont un très bon équilibre puisqu’ils ne sont ni trop compliqués, ni trop simplistes, du coup tout le monde y trouvera son compte.


Le scénario n’a rien de révolutionnaire mais fait parfaitement le job avec plusieurs intrigues commençant à différents moments et je dois dire que j’ai été tout de suite embarqué. L’aventure principale se clôture un peu trop facilement à mon goût avec un twist un peu trop facile mais heureusement d’autres questions restent en suspens pour le prochain volume et elles sont largement assez intéressantes pour donner envie d’aller plus loin !

Outre un scénario bien réalisé, nous avons également droit à un ambiance et de nombreux clins d’oeil à différentes séries tv, films ou même les présentations de divinités sous forme de cartes de jeux qui apportent un côté très fun que j’ai beaucoup apprécié. Certains clins d’oeil passeront d’ailleurs inaperçus auprès des plus jeunes mais feront probablement plaisir aux autres.


Autre point fort de Nico Bravo : ses personnages haut en couleur et très attachants. Nico le petit aventurier, Lula la voix de la raison et Buck la licorne un peu barrée forment une sacrée équipe qu’il me tarde de retrouver.


Comme je le disais plus haut, la partie graphique très axée cartoon plaira beaucoup aux jeunes ados, par contre les plus exigeants passeront probablement leur chemin.


  • Conclusion :

Si vous êtes à la recherche d’un comics à partager en famille pour passer un bon moment, Nico Bravo est fait pour vous. C’est un petit rayon de soleil à lire sans modération.


Avec Maéva nous n’accrochons pas à tous les titres du catalogue Kinaye mais avec Nico Bravo, Diesel, Ronin Island, le garçon sorcière, Story Teller …force est de constater qu’ils choisissent très bien leurs séries qui je le répète peuvent tout à fait plaire à toute la famille.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).




 

Nico Bravo Tome 2 :


  • Résumé :

L’ennemi de Nico est finalement connu : c’est Ahriman, le dieu du mal ! Ahriman est fatigué de voir Nico déjouer tous ses plans et envoie un métamorphe à la boutique céleste de Vulcain, afin de neutraliser Nico et ses amis.

Il relâche alors accidentellement une maladie dangereuse provenant du « sac des souffrances » du dieu du malheur, ce qui menace tout le monde à l’intérieur de la boutique, mais il découvre aussi le chaînon manquant entre Nico, la guerre des licornes et la réalité elle-même…


  • Critique :

Sur Indeeslesbulles, en général on aime les titres estampillés jeunesse et le premier tome de Nico bravo avait tapé fort. Du coup, impossible de ne pas vous parler du second tome à sa parution.

Nico et Vulcain vivent d’incroyables aventures à cause de l’arrivée d’un espion ultra maladroit dans leur boutique. Celui-ci provoque une quantité incroyable de catastrophes, la plupart du temps par accident mais cela arrange bien Ahriman, son patron. Tout part à volo et il faut beaucoup d’énergie à nos héros pour essayer de réparer les dégâts.

En parallèle aux aventures de Nico nous suivons aussi celles de Eowulf qui s’est rendue dans le monde des licornes dont Buck a si souvent parlé.

J’ai adoré la lecture de ce nouveau tome qui garde en grande partie le dynamisme et la folie de son prédécesseur. Le récit est divisé en deux parties qui se déroulent de façon simultanée avec des allez-retour assez réguliers pour ensuite les voir se réunir.

Enfin nous en savons plus sur les origines de Nico qui étaient extrêmement floues et je dois dire que la découverte est surprenante et bien trouvée.

Une fois encore ce récit est l’occasion pour nous de rencontrer une multitude de divinités venant des quatre coins du monde et même si l’auteur ne propose pas une page wikipédia par divinité, il nous nous met tout de même une petite présentation en fin de tome afin de savoir à qui on a à faire.

De toutes les lectures jeunesse que j’ai pu lire, je crois que c’est celle qui est la plus multi-générationnelle tant le récit est parfaitement dosé entre accessibilité pour les plus jeunes et complexité / humour pour les lecteurs plus âgés.


Je suis toujours fan de l’aspect cartoon de cette série qui profite également d’une colorisation très riche et pleine de peps.


  • Conclusion :

Je suis impressionné par la créativité de Mike Cavallaro qui nous propose en même temps un récit bien construit, drôle et un dessin rafraîchissant ! Je conseille cette lecture à toute la famille et je vous garantis que tout le monde y trouvera son compte !


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).




bottom of page