top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Review LADP : Ninjak Tome 5

Dernière mise à jour : 22 mars


(Tomes simples)

(Intégrale)


 
  • Résumé :

Collin King a tout perdu, son château est détruit, sa fortune s’est envolée et pour couronner le tout, un parasite venu du monde des morts semble avoir élu domicile dans son cerveau. Sa mission est claire : trouver un moyen de contrer cet atroce parasite pour éviter la folie.


  • Critique :

La série touche à sa fin avec un double tome. En effet, au lieu de proposer un tome 6, Bliss a préféré regrouper les derniers chapitres dans un cinquième tome particulièrement fourni.

Ce tome nous propose deux histoires totalement indépendantes l’une de l’autre. La première nous présente Ninjak victime d'un parasite le forçant à traverser le monde des morts ainsi que le temps pour trouver un moyen de s'en débarrasser. La seconde pousse Ninjak à faire équipe avec ses pires ennemis pour vaincre un ennemi surpuissant. Autant vous le dire tout de suite, aucun des deux récits ne va l'épargner !

J'ai particulièrement apprécié ces deux récits qui au passage peuvent se lire indépendamment l'une de l'autre, les évènements présentés n'ayant pas de liens directs. Je trouve que cette série se termine beaucoup mieux qu'elle n'a commencé, en tout cas j'ai été bien plus sensible aux intrigue proposées dans les derniers volumes.

Le second récit de ce double tome m'a beaucoup plu puisqu'il permet d'approfondir la relation particulièrement compliquée que Ninjak entretient avec Roku, une intrigue lancée lors du premier tome de la série et dont il me tardait d'en savoir plus.

Mais une chose est sûre, je lirais à nouveau cette série pour lui donner une seconde chance et vous ferais part de mes impressions afin que vous puissiez faire la différence.


Côté dessins les styles sont assez variés en fonction des artistes en charge de tel ou tel chapitre mais l'ensemble est très cohérent et ne choque pas lorsqu'on passe d'un chapitre à l'autre.


  • Conclusion :

Ce dernier tome de la saga Ninjak finit en beauté une série qui aura eu un peu de mal à se lancer mais qui a su trouver un rythme intéressant et des intrigues prenantes après quelques chapitres. Vous aimez James Bond ? Vous aimez les Ninjas ? Foncez commencer cette série !


Thomas


 

Vous pouvez commander les comics Valiant chez notre partenaire et bénéficier

de Bubble Infinity offert pendant un mois grâce au lien ci-dessus (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").








Comments


bottom of page