top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Review LADP : Punk Mambo

Dernière mise à jour : 22 mars




  • Résumé :

Alors que Punk Mambo et son Loa sont en pleine intervention pour libérer un groupe de jeunes des griffes de démons, la jeune femme se voit coupée de son lien avec lui alors qu'il était particulièrement intense. Déroutée, Mambo reçoit la visite d’un esprit qui lui apprend qu’il sait où se trouve son Loa et qu’il va falloir aller jusqu’à Haïti, la capitale du vaudou pour le retrouver.


  • Critique :

La série de Punk mambo est probablement celle que j’attendais le moins de tout le catalogue de l’éditeur étant donné que je n’ai jamais accroché à ce personnage depuis son arrivée dans les pages de la série Ninjak (dans le tome 2 de la série). C’est donc avec une petite appréhension que j’ai démarré la lecture de ce titre car l’ennui semblait m'attendre au tournant. Comme d’habitude on retrouve une Punk Mambo rebelle qui accomplit des missions sans grande conviction et en suivant ses propres règles si tant est qu’elle en ait, mais quand son Loa disparaît elle se retrouve perdue et doit se lancer à sa recherche à Haïti où elle rencontre d’autres Loa qui vont lui donner pour mission de détruire un ennemi cherchant à les capturer mais cette tâche va la mettre face au véritable prix de son pouvoir.

À ma plus grande surprise j’ai fini par adhérer à ce récit au moment où elle est arrivée en Haïti car c’est à ce moment que le récit prend vraiment son envol et que les enjeux se dessinent. A partir de ce moment-là Punk Mambo est particulièrement malmenée et doit vraiment lutter pour survivre et c'est cet instant qui m’a montré le plus gros point fort de ce personnage : son caractère bien trempé lui permettant de faire pratiquement face à tout. Ce moment est véritablement clé pour le personnage et je pense qu’il lui laissera des cicatrices pour un bon moment ou au moins pour la prochaine mini-série qui lui sera consacrée, enfin je l’espère. En parallèle je trouve que l’ennemi qu’elle croise est assez prometteur mais se trouve vaincu un peu trop facilement et surtout trop vite, j’aurais largement préféré le voir devenir un ennemi récurrent mais qui sait, dans les comics rien n’est impossible.

Plus je lis des titres de l’univers vaudou de Valiant et plus je l’apprécie, il me tarde vraiment de retrouver plus de titres connectés avec Shadowman, Dr Mirage et Ninjak. En tout cas, cette série récente de l'éditeur fait espérer un rebond de la qualité après des moments difficiles suite au remaniement quasi total de l'équipe créative.


Adam Gorham ( Dead Drop, New Mutants… ) nous offre des planches particulièrement fournies en détails et magnifiées par une colorisation de José Villarrubia particulièrement réussie.


  • Conclusion :

Sans aller jusqu’à dire que ce titre m’a fait aimer Punk Mambo (le personnage), j’ai passé un bon moment avec ce comics qui continue d’agrandir l’univers vaudou (Monde des morts …) de Valiant et c’est un vrai plaisir de le retrouver.


Thomas.


 

Vous pouvez commander les comics Valiant chez notre partenaire et bénéficier

de Bubble Infinity offert pendant un mois grâce au lien ci-dessus (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").







Comments


bottom of page