top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Série : Reckless (MÀJ : Descente aux enfers)

Dernière mise à jour : 20 mars

Dans ce post, découvrez l'ensemble des tomes de la saga Reckless de Ed Brubaker et Sean Phillips.




 

1. Reckless


  • Résumé :

Ethan Reckless est un ancien étudiant radical. Son job? Régler les problèmes. Toutes sortes de problèmes, quels qu'ils soient... à condition d'y mettre le prix.Les activités d'Ethan Reckless lui ont fait rouler sa bosse, comme on dit. Et il ne craint pas grand-chose... Si ce n'est que son passé le rattrape. Et cela semble bien être le cas...


  • Critique :

Oh joie, un nouveau Brubaker / phillips est disponible en librairie !!!

Le nouveau titre du duo (j’oserais presque dire légendaire) est arrivé et il se nomme Recless (Téméraire en français) ce qui annonce un peu la couleur puisque Ethan Reckless peut largement être qualifié de la sorte. En gros, quand on a un gros souci qui mérite de se régler avec une bonne soupe de phalanges alors on fait appel à lui. Le prix à payer est significatif mais il met du cœur à l’ouvrage. Un jour, une ancienne conquête datant du temps où il était infiltré dans un groupe radical refait surface pour faire appel à ses services mais rien ne va se passer comme prévu puisqu’il va plonger tête baissée sans vraiment se rendre compte de ce qui se passe autour de lui.

Comme très souvent les personnages de Brubaker sont très cabossés et Ethan ne fait pas exception puisqu’il a été gravement blessé lors de sa dernière couverture pour le FBI, ce qui lui a effacé une partie de la mémoire. Comme toujours on s’attache rapidement au personnage qui en a bavé et qui s’apprête à en baver encore plus sous nos yeux et une forme de compassion s’installe.

Les habitués des récits de Brubaker ne trouveront pas de révolution dans ce récit puisque tous les codes habituels sont en place mais, après tout, une révolution est-elle nécessaire quand c'est aussi précis ?

Comme à chaque nouveau récit de l'auteur, tout est chirurgical, il nous emmène où il veut et même si on s’attend à un bon gros twist à la fin, il est assez difficile de découvrir le pot aux roses avant que Brubaker ne l’ait décidé. On est en terrain connu mais finalement on s’en moque puisque c’est génial ! Et si vous aimez le personnage, vous pourrez vous réjouir car l’auteur a deux autres récits avec lui, c’est du moins ce qu’il explique dans sa Postface.


Au dessin, pas de surprise, l’indéboulonnable Sean Phillips est de la partie avec tout le talent qu’on lui connaît.


  • Conclusion :

Avec Rekless, le duo de créateurs continuent de nous régaler. La recette reste la même que d’habitude mais au fond on s’en moque, c’est toujours aussi génial à lire !


Thomas


 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).






 

2. Reckless : L'envoyé du diable


  • Résumé :

Ethan Reckless est de retour. On est en 1985 et tout va bien pour lui... Jusqu'à ce qu'une femme disparue dérange l'équilibre de sa vie. Il sera amené à traîner dans les bas fonds d'Hollywod pour s'en sortir !


  • Critique :

Le duo magique Brubaker / Phillips est de retour avec une nouvelle mini série Reckless (chaque tome VF représente une mini série au format US) basée sur les enquêtes d’Ethan Reckless un ancien agent du FBI devenu privé. Ici notre héros rencontre une jeune femme d’origine vietnamienne au cours d’une de ses enquêtes et après quelques séances de flirt il décide de l’aider à retrouver sa soeur disparue depuis quelques années, une enquête qui va l’emmener dans les recoins les plus sombres d’Hollywood. C’est la seconde fois que Ed Brubaker et Sean Phillips nous emmènent découvrirs les sombres aspects d’Hollywood puisqu’ils l’avaient déjà fait dans le somptueux “Fondu au noir”. Là ils reviennent avec un récit se déroulant dans les années 80 pour nous proposer une nouvelle masterclass comme ils en ont le secret. L’auteur maîtrise tellement son art que tout semble d’une fluidité folle, chaque élément est à la meilleure place possible, chaque évènement se passe au moment le plus opportun pour que le récit fonctionne à la virgule près.

En lisant Reckless les pages s’enchaînent à haute vitesse aidées par l’articulation du récit qui fait que tout s’enchaîne sans être coupé par un cliffhanger, du coup la lecture se fait d’une traite avec en prime la satisfaction d’avoir lu quelque chose de qualitatif, de pointu. Du Brubaker quoi.

J’ai une nouvelle fois beaucoup apprécié la postface nous expliquant de quelques aspects de sa vie il s’est servi pour créer sa nouvelle histoire.

Tout amateur de polar qui se respecte doit lire Brubaker tant ses œuvres sont des modèles de maîtrise.


Sean Phillips, la seconde moitiée du binôme fait lui aussi preuve d’une belle maîtrise de son art avec des planches de toute beauté. L’accent n’est jamais mis sur le spectaculaire, mais chaque scène d'action est parfaitement retranscrite.


  • Conclusion :

Brubaker et Phillips nous régalent une fois de plus avec ce nouveau tome de Reckless qui continue d’explorer l’aspect sombre d’Hollywood. Un régal !


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).




 

3. Reckless : Tuer les monstres


  • Résumé :

Nous sommes en 1988 et Ethan a été engagé pour enquêter sur l'affaire la plus étrange qu'il a jamais connue : découvrir les secrets d'un magnat de l'immobilier de Los Angeles. Rien de très difficile en apparence... Mais ce qui débute comme une plongée dans la vie d'un inconnu va bientôt prendre une tournure mortelle, et Ethan risque bien d'y perdre tout ce qui compte encore pour lui…


  • Critique :

La série de tomes indépendants est de retour pour conter des aventures d’Ethan et si les deux précédents tomes ne le montraient déjà pas dans les meilleures situations possibles, ici notre héros se trouve complètement chamboulé non seulement par une affaire compliquée où la politique fait sa loi mais aussi par sa vie personnelle et surtout amicale qui prend un tournant inattendu.

Inutile de vous préciser que j’ai aimé ce nouveau récit proposé par le duo magique Brubaker / Phillips, vous en avez maintenant l’habitude mais ce nouveau titre tient probablement une place un peu à part puisque j’y ai trouvé plus de sentiments, d'émotion qu’à l’accoutumée.

Ethan accepte une affaire assez délicate mêlant politique et vengeance, un cocktail qui va forcément lui péter à la figure. Ses talents d’enquêteur ne se sont pourtant pas volatilisés du jour au lendemain, non le problème c’est plutôt son client qui brûle de faire goûter de sa vengeance à sa cible.

Malgré sa volonté de ne montrer aucune faille, l’accumulation d’une affaire difficile avec un chamboulement majeure dans sa vie perso crée des fissures dans la carapace d’Ethan ce qui le rend encore plus touchant et attachant et c’est probablement le premier personnage créé par Brubaker à être aussi “fragiles”. Les autres montrent leurs failles dans le sens où il leur arrive de faire des erreurs et de regretter certaines choses mais de mémoire, jamais un personnage principal ne s’est montré aussi déstabilisé devant des événements.

Pour ce qui est du reste, pas de révolution, tout est là où il faut et quand il faut.

Sean Phillips nous régale toujours autant avec de superbes planches , là encore rien de nouveau.

C’est la conclusion qui vient surtout surprendre son monde avec la promesse d’un prochain tome surprenant et allant encore plus loin dans l’exploration des souvenir douloureux d’Ethan, j’ai hâte !


  • Conclusion :

Ce troisième volet de la série Reckless est une fois de plus de haut niveau mais apporte un petit plus d’émotions et d’attachement au personnage. La post face de l’auteur annonce d’ailleurs des choses très intéressantes pour le prochain opus, vivement !


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).





 

4. Reckless : Ce fantôme en toi


  • Résumé :

Hiver 1989. Ethan est absent, si bien qu'Anna est seule pour prendre ce job. Lorsqu'une reine du cinéma lui demande de prouver que le manoir qu'elle est en train de rénover n'est pas hanté, Anna tombe sur un mystère vieux de plusieurs décennies qui implique l'une des scènes de crime les plus terrifiantes d'Hollywood... Un endroit qui renferme de nombreux secrets indicibles, dont certains pourraient s'avérer mortels…


  • Critique :

Ce nouveau tome de la série Reckless apporte un peu de changement car pour une fois Ethan n’est pas le protagoniste principal puisque absent de 90% du récit. Non cette fois c’est une aventure d’Anna qui l’assiste généralement et s’occupe du cinéma quand il s’absente pour une enquête.

Ne vous attendez pas pour autant à un changement radical d’approche car seule le personnage chargé de l’enquête change, ce qui est dommage mais assez compréhensible. Déjà Anna est le bras droit d’Ethan depuis un moment et du coup il est fort logique que sa façon d’enquêter soit très proche et puis surtout ils ont tous deux un caractère assez proche, ce qui explique leur bonne entente (mais aussi leurs clashs) mais aussi qu’ils agissent de façon équivalente. Certes j’aurais préféré un changement d’approche fort mais comme je viens de vous le dire à l’instant, le contraire se comprend assez aisément. D’un autre côté je suis bien content qu’Anna prenne un peu plus d’envergure dans la série.


Du coup, qu’en est-il de ce récit qui diffère un peu mais pas trop ?

Et bien sans grande surprise je l’ai trouvé très bien avec son intrigue tournant autour d’une maison datant de l’âge d’or d’hollywood possiblement hantée croisée avec des événements de la vie d’Anna qui lui donnent plus d’épaisseur. Pour le coup la conclusion du titre est assez prévisible (du moins la situation, pas le coupable) mais comme souvent avec Ed Brubaker, ce n'est pas forcément la destination qui importe mais le chemin.


L’ambiance est pesante de par son thème qui en fait du coup une bonne lecture d’automne et c’est vraiment plaisant. En plus de ça Anna fait en parallèle une petite enquête sur un aspect de sa vie qui nous donne pas mal d'éléments sur son passé, la vie qu’elle mène mais aussi son caractère bien trempé et cela lui donne un côté plus attachant qui lui faisait défaut jusqu’ici.


Je ne dirais pas que ce tome est meilleur ou moins bien que les précédent, en fait il est dans la parfaite lignée des autres, simplement avec un autre protagoniste, ce qui fait de cette série probablement une des plus régulières en terme de qualité que j’ai pu lire.


  • Conclusion :

Nouveau tome, nouveau protagoniste principal, même série et même qualité que d’habitude, Ed Brubaker et Sean Phillips nous régalent une fois de plus avec cette série qui devrait malheureusement bientôt arriver à sa fin. Je n’ai pas hâte, mais heureusement d’autres choses arrivent !


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).





 

5. Reckless : Descente aux enfers


  • Résumé :

À la suite du tremblement de terre survenu en 1989, Ethan se rend à San Francisco afin de rechercher une femme disparue. Mais il est bientôt pris dans les méandres d'une sombre affaire, bien différente de tout ce à quoi il a été confronté auparavant.


  • Critique :

Nous voilà déjà arrivés au cinquième tome de Reckless, Ed Brubaker et Sean Phillips ont pris un sacré rythme et ce sans altérer la qualité de la série, bien au contraire !

Dans le tome précédent nous suivions Anna travaillant sur sa propre affaire en l’absence d’Ethan et ce tome-ci nous montre sur quoi travaillait Ethan pendant ce temps. J’ai particulièrement aimé les tomes précédents mais je pense que celui-ci a ma préférence de par la nature de l’affaire impliquant une jeune femme ayant survécu au tremblement de terre de San Francisco de 89 et ayant disparue dans la foulée.

Il se retrouve donc à partir à la poursuite d’une jeune femme faisant tout pour ne pas être retrouvée et possiblement engagée dans une vendetta personnelle. Cette affaire peut sembler classique pour Ethan mais elle va totalement le retourner, briser sa carapace et le mener à franchir certaines lignes.


Ce que j’aime dans Reckless c’est le fait de découvrir un peu plus Ethan et tout ce qui l'entoure à chaque tome. Même si, de prime abord, il paraît extrêmement froid et sans grande qualité, ses aventures font peu à peu apparaître certains éléments montrant que ce n’est en fait qu’une grosse couche de protection qu’il s’est fabriqué. Étant donné son passé et ses activités, ça se comprend. Le fait est que cette protection se fissure de temps à autre et laisse entrevoir une profondeur très intéressante.

Je me suis attaché à lui, à Anna (même si on ne la voit pas beaucoup) et même au cinéma en lui-même qui devient presque un personnage à part entière, au point qu’à la venue de certaines révélations dans le dernier chapitre je me suis trouvé assez peiné. De toutes les séries indées de Brubaker, Reckless est sûrement celle où je me suis le plus attaché à ses personnages.

La série est toujours aussi qualitative que ce soit du côté du scénario ou de la partie graphique, sûrement à ce jour leur meilleur travail ! Malheureusement, leur rythme était tel qu’ils ont ressenti le besoin de travailler sur autre chose pendant quelques temps (ça se comprend), il faudra donc attendre un peu pour retrouver cette superbe série. J’ai déjà hâte !


  • Conclusion :

Reckless : Descente aux enfer vient en complément de “Ce fantôme en toi” et montre à quoi était occupé Ethan pendant qu’Anna traitait sa propre affaire. L’affaire ayant poussé Ethan à s’absenter est selon moi la plus intéressante de la série puisqu’elle pousse Ethan dans ses retranchements et le rend plus attachant.

Ce tome est le meilleur de la série et même si il faudra attendre un peu, j’ai hâte de découvrir la suite !


Thomas

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).







Comments


bottom of page