top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png

Review LADP : Armorclads

Dernière mise à jour : 19 sept. 2023



  • Résumé :

Les Armorclads sont des exosquelettes utilisés pour divers usages. Sur Xeru, de jeunes esclaves sont créés pour passer leur vie à miner la Pure, un minerai essentiel. Pour cela, ils utilisent des mechas de construction, les Ironclads. Pour s'assurer d'un bon encadrement, des mechas militaires les surveillent nuit et jour. Mais suite à un événement, les esclaves ouvrent les yeux. Et le chemin de la révolte se dessine.

  • Critique :

Avec Brian Buccellato aux commandes, accompagné de JJ O'Connor, un jeune scénariste fraichement arrivé dans le milieu, l'éditeur nous présente une création totalement inédite venant compléter l'univers Valiant. Armorclads nous présente un nouveau groupe de jeunes héros dans un contexte bien connu de l'univers, la rébellion contre l'oppression. L'éditeur reste fidèle à cette ficelle faisant le charme des œuvres cyberpunks.


L'intrigue est donc déjà toute trouvée. Les enfants esclaves se retournent contre leurs oppresseurs pour gagner leur liberté. Les valeurs sont bonnes, les motivations solides. Encore faut-il que le tout soit suffisamment cohérent. Brian Buccellato n'est pas un scénariste des plus brillants. Son run sur Flash ayant été surtout remarqué pour la prestation de Francis Manapul. Et on ressent ici de nombreux problèmes liés à l'écriture facile concernant les personnages et de gros raccourcis étonnants.


Ces esclaves en armures sont encadrés par des soldats afin d'être protégés d'insectes géants. Ces derniers apparaissent comme une menace naturelle et récurrente, faisant des soldats des personnages nécessaires à la survie des esclaves. Cependant, une fois la révolte engagée, les insectes n'apparaissent qu'à des moments clés, nous donnant presque l'impression que ces insectes collaborent avec les esclaves tant les situations sont favorables à la révolte des esclaves. Cette observation vaut également pour d'autres éléments, dont la comparaison de force entre les soldats et les esclaves.


Tout semble bien trop facile pour une bande d'adolescents. Des ados particulièrement intelligents, agiles et forts pour leur âge. Un acte manqué pour le récit. Il disposait d'un bon contexte pour donner à ces personnages des motivations plus sensibles, en opposition avec le traitement apporté. Car nous sortons de cette lecture avec un groupe d'adolescents révoltés, sans réel attachement pour eux. Ils peinent à dégager un caractère singulier.


Armorclads semble bien vouloir se rapprocher le plus possible du modèle du Young Adult. Il ne faudra rien attendre de plus que ces grandes lignes toutes tracées que l'on parcourra une nouvelle fois.


La partie graphique entretient cette direction avec Miguel Sepulveda et Manuel Garcia. Ces deux artistes, ayant déjà travaillés sur Bloodshot, livrent une représentation violente de la rébellion. Si on discerne quelques tentatives d'alimenter la tension lorsque la scène s'y prête, c'est surtout sur les scènes de bataille que les artistes excellent. Et si les armures parviennent à se démarquer quelque peu, le design des protagonistes est bien trop commun.


Et c'est sans doute le plus gros défaut du titre qui tente tout de même de nous présenter une nouvelle licence s'intégrant dans l'univers Valiant. On ne ressort de ce volume qu'avec une histoire de science-fiction comme nous en lisons de nombreuses autres. Fort heureusement, ce volume a tout de même l'intérêt de nous présenter quelques indices d'un nouvel objet de quête.


  • Conclusion :

Armorclads n'a pas la verve d'un Harbinger, ni le charme d'un Unity. Armorclads est une tentative pour relancer l'univers Valiant. Tentative intrigante dans son premier indice, mais sans aucune originalité dans son écriture et ses créations.


Baptiste.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).





bottom of page