top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
  • Photo du rédacteurThomas

Review LADP : Shadowman Tome 1



  • Résumé :

Jack Boniface, alias Shadowman, va devoir affronter les horreurs qui déchirent la fabrique de notre monde. Alors que des forces obscures ouvrent des portails partout dans le monde, Shadowman s’embarque dans une course contre la montre… mais quelque chose d’encore plus sinistre semble émerger de l’ombre.


  • Critique :

Cette série n’est pas anodine pour Valiant puisqu’après un lourd passage à vide, c’est avec Shadowman que la qualité et la stabilité a commencé à revenir chez l’éditeur. Les avis étant plutôt positifs outre Atlantique j’ai commencé ma lecture en étant assez confiant.


Jack Boniface est toujours le protecteur de la terre contre le royaume des morts et ses innombrables menaces, ce qui promet pas mal de travail à notre héros puisque la terre va de plus en plus mal, la faute à la séparation entre notre planète et le monde des morts qui se réduit de plus en plus, laissant passer de nombreux démons qui en profitent pour enchaîner les victimes et semer le chaos.


C'est un vrai plaisir de retrouver une série Shadowman après tout ce temps, surtout que cet univers fait maintenant partie des mes préférés chez l’éditeur.

J’ai trouvé ce début de série très intéressant, l’intrigue concernant les LOA est vraiment sympa et promet d'en découvrir plus sur la relation entre les porteurs et leur LOA. C'est assez intriguant et donne très envie d'aller plus loin. Le côté horrifique est toujours bien présent avec des bestioles bien dégueues. Évidemment ça ne vous fera pas faire des cauchemars la nuit mais ça fait le taff.


Pas de besoin d’avoir déjà lu du Shadowman pour apprécier, bien au contraire, cette série est accessible à tous les lecteurs puisque les bases du personnage sont rappelées au début du tome.

Malheureusement je déplore toujours la faible pagination des publications récentes de Bliss qui doit se calquer sur les TPB américains, du coup le tome est parcouru assez rapidement.


C’est Jon Davis-Hunt qui œuvre au dessin et je dois avouer qu’il fait un excellent travail et la colorisation mets parfaitement en valeur son travail.


  • Conclusion :

Le retour de Shadowman et surtout d’une série régulière chez Valiant / Bliss fait vraiment plaisir surtout que ce début de série se montre qualitatif. Je ne peux que vous la conseiller si vous voulez lire du Valiant récent.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).



POINTS FORTs :

- Excellent point d'entrée chez Valiant

- Scénario qualitatif

- Ambiance horrifique

- Partie graphique


POINTS FAIBLES :

- La license provoque de grosses attentes, seront-elles comblées ?





© Images Valiant Entertainment / Bliss Éditions

bottom of page