top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurMaéva

Seven Sons

Dernière mise à jour : 18 mars




  • Résumé :

1977. Une prédiction : le 7 juillet naîtront sept fils identiques, tous de mères vierges. Et l'un d'entre eux, le jour de son vingt-et-unième anniversaire, s'imposera comme le nouveau fils de Dieu et dirigera l'humanité vers un âge d'or de moralité, de paix et de prospérité.

1998. Le couronnement de la seconde incarnation du Christ sur Terre approche... Les adeptes des 7 forment à présent une nouvelle religion qui s'est implantée partout, supplantant beaucoup d'anciennes croyances. Mais entre-temps, les six frères de l'Élu ont tous disparu dans de dramatiques circonstances. Qui les a ainsi sauvagement éliminés ? Pour quelles raisons ? Et pour préserver quels secrets ?


  • Critique :

Je ne vais pas vous le cacher, de prime abord j'étais un peu sceptique. La religion est toujours un sujet épineux, d'autant plus quand on s'y attaque sous l'angle d'actions fanatiques et de manipulation des foules. Le résumé me faisait donc un peu peur quand au traitement du sujet pour le moins touchy. L'auteur allait-il réellement creuser le sujet ou en proposer une analyse beaucoup trop lisse ? Je ressors de cette lecture avec un véritable coup de cœur. J'ai véritablement adoré !

Courant des années 70, un ouvrage sors : "Les 7 fils de Dieu". Il prophétise la naissance prochaine de 7 enfants, nés par immaculé conception le 7/07/77, un par continent et scrupuleusement identique. D'abord raillé par la critique, son auteur Nicolaus devient rapidement un prophète influant et réformant l'Eglise en promettant une nouvelle ère de moralité, de paix et de prospérité. Du moins c'était le plan.

Parmi ces 7 fils, il y a Delph. Delph le réfléchi, qui fait en sorte de se plier à ce que l'on attend de lui tout en se questionnant sur le sens de sa vie. Lui sensé donné l'exemple et représenté l'amour et la compassion de Dieu, vit reclus en se contentant d'obéir scrupuleusement aux ordres de Nicolaus. Lorsqu'un événement tragique vient bousculer sa vision du monde, Delph se décide à le parcourir à la recherche de réponses pertinentes sur le sens de sa vie et la voie qu'il doit emprunter. Il découvre un monde bien loin du "moralité, paix et prospérité" par lequel la foule s'adresse à lui. Sa foi est alors remise en question.

Fanatisme religieux et dérives sectaires, manipulation des foules, business et marchandising de la religion, soif de pouvoir, folie ... Les thèmes abordés sont puissants, engagés et périlleux mais abordés avec une finesse d'écriture remarquable. Une réelle réflexion sur la façon dont l'extrémisme et la dictature instiguent une loi du silence si puissante que la lutte acharnée pour la liberté d'expression peut alors prendre l'apparence d'actes terroristes. Un sujet non sans rappeler des œuvres majeures de la littérature comme V pour Vendetta de Allan Moore ou dans un autre registre le cycle des Anges et des Dieux de Bernard Werber.

Côté dessin, il s'agissait de ma première lecture d'un titre de Jae Lee. J'ai trouvé son trait pour le moins particulier. Il sert admirablement récit, c'est une certitude. Néanmoins, je pense que si l'œuvre m'avait moins intéressé, il aurait pu être rédhibitoire.


  • Conclusion :

Un titre qui figurera sans réserve dans mon top 10 de l'année 2023 tant il m'aura tenu en haleine. Un titre aux multiples niveaux de lecture, avec une atmosphère où la tension est plus que palpable et les sujets de réflexion nombreux. Néanmoins, si je devais émettre une réserve, je partage l'avis que j'ai pu lire à droite et à gauche sur la toile : la dernière planche me laisse autant perplexe que sur ma faim. Affaire à suivre.


Maéva.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).




Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page