top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png

Superman Chronicles 1987 Volume 1

Dernière mise à jour : 18 mars




  • Résumé :

Alors que la planète Krypton est au bord de l’explosion, un couple désespéré parvient à envoyer leur fils unique sur une planète lointaine : la Terre. Recueilli par la famille Kent, ce bébé va grandir comme un humain, jusqu’à ce qu’il découvre ses pouvoirs et ses origines. Afin de protéger sa famille, le jeune Clark va adopter l’identité de Superman. Cette nouvelle identité changera radicalement la face du monde. Livrant une synthèse parfaite de ce qu’est Superman, John Byrne réinvente ce personnage mythique dans un équilibre parfait entre modernisation et fidélité au personnage.


  • Critique :

Magistral, iconique, culte. Le run associé à John Byrne sur Superman n’a jamais manqué d’adjectifs pour le décrire. En revanche, il se trouve être maudit par les éditeurs français. Semic et Panini s’y sont essayés. Et après une première tentative ratée, Urban Comics montre une ténacité surprenante pour, enfin, publier l’intégralité du Superman de John Byrne.


Car il s’agit de la meilleure porte d’entrée pour découvrir l’univers de Superman. John Byrne dépoussière le mythe avec sa mini-série Man of Steel où il réintroduit les origines du héros. Il efface ses aspects les plus étranges et ridicules, pour y implanter des réflexions plus profondes, en faisant ressortir de chez Superman sa part la plus humaine. Il présente les origines de Superman d’une manière concise pour les connaisseurs, mais extrêmement claires pour les nouveaux lecteurs. Il capte avec facilité l’attention du lecteur en développant avec naturel les relations entre les personnages. La famille Kent est, non pas parce qu’elle est nommée, mais parce que John Byrne nous présente des interactions fortes propres à une famille.


Si John Byrne a grandi avec le Superman de George Reeves, la série animée des studios Fleischer, et a vu les films de Richard Donner, il se fait catalyseur de toutes ces influences pour apporter aux lecteurs un Superman en accord avec son époque. Plus massif, ce Superman est également riche de valeurs humaines et fait souvent preuve d’intelligence dans ses choix et dans ses réflexions. John Byrne réunit dans ses histoires toutes les caractéristiques nous faisant aimer ce personnage souvent considéré comme daté.

On doit notamment à John Byrne la caractérisation moderne de Lex Luthor comme un antagoniste manipulateur et au lourd complexe de supériorité. L’auteur écarte son profil de scientifique fou pour lui donner celui d’homme d’affaire narcissique. Un profil plus cohérent pour faire de Lex Luthor l’ennemi juré de Superman non pas par son omniprésence, mais par ses motivations.


Suite à sa mini-série, le premier volume de Superman Chronicles présente le début du run de John Byrne sur l’une de ses deux séries régulières. L’auteur y apporte un dynamisme très efficace dans ses compositions et un dessin d’une qualité stupéfiante pour une série régulière. John Byrne excelle aussi bien aux dessins qu’à l’écriture. L’auteur nous offre des aventures nous faisant voyager de Krypton à Metropolis, et ce jusque sur Apokolyps.

Il agrémente ses histoires de team-up avec d’autres héros DC. Véritable fanboy, John Byrne n’hésite pas à se faire plaisir et dessiner les héros qu’il souhaite. Des Teen Titans à la Légion des Super-Héros en passant par le Corps des Green Lantern, vous ferez de nombreuses rencontres au fil des histoires.


Cependant, John Byrne n’est pas seul. La seconde série est confiée à Marv Wolfman et Jerry Ordway. Cette équipe se voit confiée la vie de journaliste de Clark Kent. Bien évidemment, Superman sera toujours amené à intervenir. Ces auteurs proposent une vision plus classique de Superman. Dans des compositions moins dynamiques, leurs histoires sont également plus verbeuses. Un style aux antipodes de John Byrne, mais proposant un superbe développement pour la place que laisse Superman à Clark.


Marv Wolfman s’intéresse à la part d’humanité présente chez le personnage et l’évolution d’une réflexion sur son rapport à sa famille et sa gestion de sa double identité. Cette thématique est aujourd’hui bien trop écartée, considérée comme cliché. Mais revenir sur un des fondements du super-héros semble aujourd’hui être une touche d’originalité, tant le sujet est traité avec humanité. Pas de stress post-traumatique ou autre bouleversement émotionnel, Superman est simplement parfois sujet à l’introspection.


  • Conclusion :

Ce premier volume présente les fondations d’un run explorant toujours plus l’univers de Superman. La collection est amenée à aller toujours plus loin dans cette direction et explorer bien des facettes et des concepts chez Superman. Véritable pierre angulaire dans la mythologie de Superman, vous trouverez ici une porte d’entrée de qualité, que ce soit dans l’univers de Superman comme dans l’univers DC.


Baptiste.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).






Comments


bottom of page