top of page
Fabrication fonds couleur (3).png
Bulles indées (1).png
Copie de Copie de Avatar Thomas.png
Copie de Copie de Avatar Thomas (4).png
Copie de Bannières.png
  • Photo du rédacteurThomas

Vador abattu

Dernière mise à jour : 12 mars




  • Résumé :

Dark Vador se rend sur la planète Vrogas Vas afin de pourchasser et capturer ce fameux jeune pilote qui a détruit la planète de la mort mais il tombe dans un piège et se retrouve dans une situation bien délicate, sera plus proche que jamais de sa cible.


  • Critique :

Tout d’abord, sachez que ce tome se lit entre les deux tomes au format Deluxe de la série Dark Vador de Kieron Gillen (Tome 1 : Ombres et mensonges et Tome 2 : La guerre de Shu-Torun). On retrouve ainsi Vador au moment exact où on l’avait laissé à la fin du tome « Ombres et mensonges », au moment où il se retrouve face à une armada de X-Wing alors en plein entraînement. Les pilotes, face à un seul chasseur Tie son extrêmement confiants mais Vador n’est pas un pilote comme les autres et les pilotes de l’Alliance Rebelle se font botter les fesses. Heureusement Luke Skywalker est parmi eux et trouve le moyen de stopper net le seigneur sith, mais tous deux finissent par s’écraser sur Vrogas Vas, démarre alors une véritable chasse à l’homme.

Le récit démarre donc sur les chapeaux de roue avec une confrontation direct entre le père et son fils (ils ne connaissent pas encore leur lien) qui se termine par le crash des deux qui attire alors la princesse Leïa avec les troupes rebelles ainsi que le Docteur Aphra et ses deux droites de malheur. Encore une fois ça se transforme en boucherie mais j’ai beaucoup aimé retrouver l’ensemble des personnages principaux de la série réunis dans le même coin et passant littéralement leur temps à se mettre sur la tronche, donnant un côté mêlée générale au récit qui est très sympa même si une forte tension en ressort tout de même. Par contre ne cherchez pas de scénario plus poussé dans ce récit puisque les personnages passent leur temps à se courir après sans autre but que de se capturer mutuellement mais heureusement les évènement sont tout de même intéressants à suivre et très divertissants.

Le tome est complété par deux annuels ( Mission secrète : Shu-torun et Mission secrète : Coruscant) tous deux disponibles (en totalité) respectivement dans le tome un et le tome deux de la collection Carrefour. La récit consacré à Shu-torun sera d’ailleurs complété dans le second tome de la série Dark Vador par Kieron Gillen. Posés là comme ça ils n’apportent pas grand chose et semble juste posés là pour remplir le tome.


Au dessin on retrouve une jolie brochette d’artistes : Salvador Larroca, Mike Deodato JR, Angel Unzueta et Leinil Francis Yu qui fait de véritables merveilles.


  • Conclusion :

Vador Abattu ne présente pas un scénario très recherché puisqu’on y retrouve une sorte de mêlée générale entre Vador, Luc Skywalker, Leïa, Han Solo … qui reste toutefois très divertissante et plaisante à voir.


Thomas.

 

Commandez vos comics chez notre partenaire en cliquant sur la bannière ci-dessous.

 Pour bénéficier de Bubble Infinity offert pendant un mois, entrez le code INDEESLESBULLES lors de votre commande (valable une fois par personne même si vous avez déjà Infinity).





Bình luận


bottom of page